Et je danse aussi d’Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

et-je-danse-aussi-566480-250-400

Edition : Fleuve noir

Prix : 18,90€

Pages : 

Résumé :

La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, « grande, grosse, brune », pourrait devenir son cauchemar…

Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets. Ce livre va vous donner envie de chanter, d’écrire des mails à vos amis, de boire du schnaps et des tisanes, de faire le ménage dans votre vie, de pleurer, de rire, de croire aux fantômes, d’écouter le Jeu des Mille Euros, de courir après des poussins perdus, de pédaler en bord de mer ou de refaire votre terrasse. Ce livre va vous donner envie d’aimer. Et de danser, aussi !

Mon avis :

Ce livre, je l’ai lu suite à de nombreuses critiques positives que j’ai entendu, notamment dans l’émission « Le coin des libraires ». Alors je l’ai acheté format papier. Oui un exploit pour moi de ne pas attendre sa sortie en poche. Bref, me voilà donc muni de ce livre, grand format.

Un roman épistolaire, ça me rappelle que de beaux souvenirs ! Les liaisons dangereuses qui selon moi est LE roman épistolaire par excellence! Quelques siècles plus tard,  les lettres papiers sont remplacées par des mails mais le principe est le même !

Me voilà donc entrain de lire les échanges de mails entre Pierre-Marie et Adeline, deux adultes, un écrivain et une femme mystérieuse. Tous les deux ont le point commun d’être mal dans leur peau : l’écrivain qui n’arrive plus à écrire et la femme qui se trouve grosse ! Un classique du genre.

Au fil des échanges, on découvre ce qui les tourmente, les blessures non refermées, les questions qu’ils se posent, les réponses qu’ils essayent de trouver, les tromperies aussi. Il est question d’amour mais aussi d’amitié.

Au final, j’ai refermé ce livre sans avoir été emballée plus que ça ! Il n’a rien d’exceptionnel. Il ne va pas me laisser une trace. Certes, les joutes verbales sont agréables à lire. Mais l’histoire n’a rien d’exceptionnel.

On devine assez rapidement le dénouement. Je le classerai dans la catégorie « livre de plage »…le  livre que l’on lit un été et que l’on range ensuite dans son étagère quand on a vidé sa valise.

Dans ce livre, ils ont mis différentes critiques qu’ils ont eu. Bien sûr les critiques sont bonnes. Je ne pense pas être passée à côté de l’histoire et de ce qu’ils ont voulu faire passer comme message.

C’est juste que ce livre ne me fût pas destiné. Il convient parfaitement aux amoureuses de romances, mais pas à ceux qui aiment être surpris !

2 réflexions sur “Et je danse aussi d’Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

  1. Stéphanie Bigand dit :

    Je viens de le finir et je n’ai pas été emballée plus que toi. Peut-être pas lu au bon moment, je ne sais pas. Quelques moments drôles, d’autres émouvants, mais l’ensemble ne m’a pas vraiment embarquée !

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s