Kraft de Matthieu Biasotto

téléchargement (6)

Edition : aucune car offert sur le site de l’auteur  http://matthieubiasotto.com/

Prix : 0€

Pages : 107

Résumé :

Rattrapé par la crise de la quarantaine, Gabriel est au bord du gouffre. Pour son anniversaire, Delphine, sa femme, organise une soirée en amoureux. Une ultime tentative pour sauver leur couple en perdition. Tout bascule, lorsque Delphine est assassinée sous les yeux de son mari. Une exécution froide qui marque le début d’une magistrale descente aux enfers. Gabriel va connaître les heures les plus sombres de sa vie. A la recherche de réponses et d’une mystérieuse enveloppe kraft, il découvre les travers de la femme qu’il vient de perdre. Lorsqu’il commence à comprendre, la partie vient de s’achever. A moins qu’une nouvelle ne débute…

Mon avis :

J’ai répondu à l’annonce de Matthieu Biasotto , « Auteur de thrillers à suspense cherche sa lectrice », sur son site internet. Qui ne rêverait pas d’être cette lectrice ? Car oui Mesdames, il s’adresse à nous Les Femmes ! J’ai donc répondu tout de suite à son annonce et je me suis précipitée sur son site. Et là surprise !!! L’auteur vous offre de télécharger, gratuitement, son livre ! Pourquoi ? Eh bien tout simplement, car il n’écrit pas pour vendre mais pour être lu ! Surprenant non ?  Une jolie idée de marketing ou une philosophie de vie ?

J’ai donc téléchargé Kraft. Le synopsis me donnait déjà envie avant de lire son blog. On plonge directement dans une histoire  courte mais rapide. Gabriel et Delphine sont mariés et comme dans la plupart des mariages, leur couple s’essouffle et manque de rythme, de fantaisie. Mais on peut compter sur Mathieu Biasotto pour donner du rythme justement, sur une seule soirée. Car tout se joue sur une soirée. Je ne vais pas spoilier le livre.

Au début, j’ai été dérangée par toutes ses descriptions. Il y en avait trop. Je pensais le dévorer en une nuit mais non. J’ai eu du mal à plonger dedans et je peux toujours difficilement l’expliquer. J’avoue que je n’ai pas réussi à me faire une opinion avant quelques jours après l’avoir fini. Ce que j’ai lu est différent de ce que j’ai pu rencontrer. Et l’être humain ne sait pas faire face, de suite, à la différence. Il a fallu 2 jours pour que je puisse trouver les mots pour cette chronique et j’ai encore du mal. Vous l’aurez compris:  j’ai été à la fois dérangée et surprise par ce style, ce rythme, l’univers de Matthieu Biasotto. Pourtant des univers sombres mais pas trop glauques, avec du sang, de l’amour, de l’amitié, de la trahison ne me sont pas inconnus. Alors pourquoi est ce si difficile de trouver les mots ? Ce qui est sûr, c’est que je ne sais pas encore si je peux dire que « j’aime » ou « j’aime pas » ce que Matthieu Biasotto écrit et puis je n’en ai lu qu’un.

Matthieu Biassotto, vous m’avez troublé ! Je ne sais pas encore si je suis votre lectrice mais je me dis que faire un nouvel essai pourrait me permettre de m’éclairer !

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s