Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

41j9Z6+jIFL._AC_UL320_SR194,320_

Edition : Michel Lafon et Pocket

Prix : 16,95€ et 6,20€

Pages : 186

Résumé :

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel.

Mon avis :

Tout d’abord, merci à Marie-Cécile (ma petite soeur) qui m’a conseillé cette lecture.

Alors j’ai rencontré Diane, son ami Felix (un ami gay que l’on rêverait d’avoir !) et puis son drame : la perte de son mari et sa fille. Elle doit le surmonter mais va-t-elle y arriver ? Ce voyage en Irlande est-il une bonne idée ?

C’est ce que j’ai découvert dans ces 120 pages, que j’ai dévoré en une soirée et ne comptez pas sur moi pour vous donner la réponse. Car, je vous laisse le soin de le lire. Il vaut le détour.

J’avais peur au début de lire ce livre. Car parler de décès, c’est toujours délicat et difficile et on a peur aussi de ce que ça peut nous faire ressentir au plus profond de nous. Mais, je l’ai lu et je n’ai pas réussi à le fermer tant que je ne l’avais pas fini. Il m’a fait une soirée. Je suis passée par différentes émotions mais je ne regrette rien. Bien au contraire. Je suis fière d’avoir rencontré Diane et sa tribu. D’avoir pu partager avec elle ses doutes, ses joies et ses peines. Certes, je ne suis pas maman ni mariée mais on a tous connu un décès un jour dans notre vie, hélàs !

Mais ce livre m’a permis de me poser la question : « qu’est-ce que je ferai si Diane c’était moi ? ».

Je n’ai pas de réponse et je vous avoue que j’espère n’avoir jamais besoin de me poser cette question.

J’ai donc découvert le style d’Agnès Martin-Lugand. Il est certain que je vais la suivre car j’ai vraiment eu un coup de cœur pour son style qui est délicat, sensible, direct quand il le faut et tellement actuel.

Ce livre laisse une trace en moi…C’est certain, elle ne va pas partir comme ça

9 réflexions sur “Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s