Les tambours de l’automne Tome 4 de Diana Gabaldon

téléchargement (8)

Edition : J’ai lu

Prix : 16 €

Pages : 867

Résumé :

Pour fuir l’oppression anglaise, Claire et Jamie embarquent pour le Nouveau Monde, où ils espèrent enfin trouver la paix. Toutefois, lorsqu’ils échouent sur les rivages de Caroline du Nord en 1767, l’Amérique est à l’aube de son Indépendance : tandis que la révolution se prépare, les deux amants vont une fois de plus être emportés par le tourbillon de l’Histoire. Restée en sécurité dans le XXe siècle, leur fille Brianna cherche à percer le secret de sa naissance. Quand elle découvre qu’un sort tragique guette ses parents, elle met tout en oeuvre pour les rejoindre dans le passé… avant que les portes du temps ne se referment sur eux.

Mon avis :

Après une petite pause de quelques semaines, j’ai retrouvé Jamie et Claire. Et j’avoue que j’étais bien contente car ils m’avaient manqué. Je vais essayer de ne pas spoiler mais ça va être un peu difficile. Donc, je préviens de suite.

Après la Jamaïque et les pirates, nous retrouvons Claire et Jamie en Georgie, le « nouveau monde ». Toujours aussi amoureux l’un de l’autre, ils vont enfin apprendre à vivre ensemble, à construire tout ensemble après plus de 20 ans de séparation !!! Chronologiquement, on se situe 25 ans après leur mariage (tome 1). Nous sommes en plein dans la période de la colonisation des terres américaines, où l’on faisait venir des étrangers pour qu’ils cultivent leurs terres. Et en Amérique, à cette période, 1767, les Indiens font leur apparition.

Jamie et Claire n’essayent pas de rattraper ces années de séparation, mais avancent dans leur nouvelle vie et se construisent leur vie. Ils ont tout à faire.

Claire, devenue chirurgien, a encore plus de connaissances que dans le tome 1 où elle est juste infirmière. Elle va s’adapter de mieux en mieux et être encore plus sûre de ses choix. Elle va réussir à se faire une réputation de guérisseuse et apprendre beaucoup des remèdes indiens et de leur croyance.

Jamie, quand à lui, ne sait pas rester en place et veut offrir un foyer à Claire. Ils ne sont pas en Amérique par hasard mais une tante de Jamie y vit et elle va les aider à se remettre en selle.  Mais, étant un homme d’influence avec un esprit politique assez aiguisé, il va être l’objet de convoitise des grands de ce monde (enfin, de là où ils vivent !!). Les décisions ne vont pas toujours être faciles à prendre. Mais, son intégrité et son amour Claire seront toujours les facteurs décisionnaires.

On va aussi retrouver d’autres personnages. Petit Ian qui est toujours aussi aventurier que dans le tome 5. Il va beaucoup mûrir et aussi beaucoup nous faire rire. Fergus aussi est de la partie et rêve à une vie de famille avec Marsali. Et puis, Lord John Grey revient plusieurs fois dans ce tome. Il a une place importante dans la vie. Avec lui, on replonge dans les souvenirs de la captivité de Jamie en sa compagnie. C’est un personnage toujours aussi doux et attachant ! Autres personnages, qui vont être très importants dans ce tome, Brianna et Roger. Brianna, fille de Jamie et Claire, va tout faire pour retrouver ses parents et en digne fille de ses parents, va rencontrer pas mal d’obstacle. Roger, l’amoureux courageux et téméraire, va tout faire pour que Brianna se laisse enfin approcher. Et croyez-moi avec ces deux-là, les situations rocambolesques, il y en a un paquet !!

867 pages de plaisir. Mais je dois avouer que l’Ecosse me manque. Même si on y fait un petit détour. Les Mac, les châteaux en ruines, les vallées verdoyantes, Edinbourg me manquent. Mais, je n’arrive pas à me dire STOP. Les aventures écrites par Diana Gabladon sont toujours aussi captivantes et attrayantes. Le pilier de cette saga, l’amour entre Jamie et Claire, se consolide de plus en plus. Ce qui m’attriste, c’est que le temps passe et que les personnages vieillissent et à un moment donné, ils vont mourir. C’est la vie, vous me direz. Ceci étant, il y a encore 6 volumes pour finir cette saga. Donc, je vais pouvoir rester avec eux encore un petit moment.

Une réflexion sur “Les tambours de l’automne Tome 4 de Diana Gabaldon

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s