Une vie de Simone Veil

téléchargement (11)

Edition: Livre de Poche

Prix : 7,60€

Pages : 343

Résumé :

Simone Veil accepte de se raconter à la première personne. Personnage au destin exceptionnel, elle est la femme politique dont la légitimité est la moins contestée en France et à l’étranger ; son autobiographie est attendue depuis longtemps. Elle s’y montre telle qu’elle est : libre, véhémente, sereine.

Mon avis :

Il y a quelques années, j’ai découvert Simone Veil. J’ai demandé autour de moi qui était cette femme, qui dégageait da la gentillesse mais aussi de la détermination. On m’a répondu que c’était une sacrée dame et que c’était grâce à elle, que la loi sur l’avortement a été votée. De plus, j’apprends aussi que c’est une ancienne « pensionnaire » des camps de concentration. J’avoue que je suis restée intriguée par cette femme et son histoire. Mais je ne connaissais que ça sur elle. J’ai donc eu envie d’en découvrir encore plus sur elle et ce livre est un excellent moyen.

Simone Veil nous raconte sa vie ! Une vie, comme elle le titre, est un magnifique témoignage qu’elle laisse à sa famille et aussi au monde. Au fil des pages, l’image d’une Simone Veil discrète s’est confirmée. Mais j’ai découvert aussi qu’elle était une sacrée nana pour son époque et qu’elle n’avait pas peur de dire les choses mais avec une sacrée diplomatie. Son enfance/adolescence dans les camps de concentration est décrit tellement bien, que j’ai retenu mon souffle en lisant ce passage, de peur de me faire prendre par quelqu’un. Un peu comme ces milliers de juifs, tziganes et autres qui se cachaient de peur de se faire prendre. Eh bien moi pareil, jusqu’à sa libération.

Ensuite, on va avancer avec elle dans cette nouvelle vie où elle doit réapprendre à vivre et à continuer de vivre. Mais elle a un tel courage et une telle force que son destin va devenir passionnant. Une vie de famille se construit avec des joies, des échecs et aussi des larmes.

Ensuite un autre aspect, pour lequel j’étais trop jeune pour le vivre, est celui de sa vie politique et des engagements. A part cette loi qui fût une grande avancée pour la condition féminine, elle présente aussi sur d’autres fronts comme le parlement européen, le devoir de mémoire sur la Shoa.

Et pour finir, il y a des bonus à la fin du livre ;-). C’est une jolie  » vie  » que Simone Veil nous confie. Alors merci de nous avoir fait partager ces moments.

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s