Les somnambules se réveillent tard d’Elodie Geffray

9782903533397

Edition : Chemin Vert

Prix :22€ (broché) – 4,99€ (ebook)

Pages : 171

Résumé :

 » Lorsqu’il grimpa dans la voiture, Dominique sut qu’il venait de faire le choix le plus important de sa vie, peut-être le plus insensé, certainement le plus fou. « 
Lorsque Nicolas voit le regard de Sandra se ternir, puis s’éteindre, il sait qu’il vient de commettre une bêtise, et il panique. Il appelle son ministre de père, qui a toujours une solution. Mais cette fois-ci, la bêtise est de taille. L’homme de confiance de la famille saura-t-il tirer Nicolas d’affaire ?

Mon avis :

Je tiens à remercier Marie-Pauline, qui est toujours aussi adorable de me confier des romans pour que je puisse en faire une chronique. C’est toujours un plaisir.

Alors voici les ingrédients de ce polar :

– une victime : mort accidentelle ? ou volontaire ?

– un coupable : qui est-il ? que ressent-il ? comment le vit-il ? va-t-il craquer ?

– des personnages piliers : un homme à tout faire (dont je suis tombée sous le charme ;-)) et un quinquagénaire pour qui son existence est inutile.

– un deal : ces 3 personnages, Nicolas, Dominique et Yvan, que tout oppose, vont être liés, malgré eux et volontairement.

Nicolas : 17 ans, fils de …., qui aime les soirées arrosées et qui se croit irrésistible, le fils pourri gâté, quoique…

Dominique : un quinquagénaire qui se demande à quoi sert sa vie. Il n’a plus rie, si ce n’est ces proverbes qui aime sortir lors de conversation

Yvan: l’homme qui prend les décisions et qui agit. Brute de décoffrage avec un humour caustique que j’ai adoré

– un flic : bien sûr, il nous faut ce flic qu’il veut trouver la vérité !

Maintenant, on va mélanger tout cela. Elodie Gefrray va nous fournir, un style d’écriture fluide et direct. Les bons mots sont là. L’évolution de l’histoire a son rythme, tantôt rapide car il faut agir et lent car il faut savoir être patient. C’est la cuisson 😉

Je vais rajouter la cerise sur le gâteau avec cette lecture à deux vitesses : on passe d’un personnage à l’autre en changeant de chapitre. Et j’aime bien cette structure. On pense s’éparpiller, ne pas s’y retrouver. Mais les pièces du puzzle vont s’assembler, croyez moi.

Bon, je ne vais pas vous dire non plus que le thème du polar est nouveau car il a déjà été utilisé à de nombreuses reprises mais il est amené d’une manière différente.

J’espère que cette allusion à une recette de cuisine va vous donner envie de le dévorer ce polar. C’est son premier roman et je trouve que c’est une belle réussite, et surtout prometteur pour les autres à venir.

PS: Le titre peut surprendre mais il s’explique très bien quand on lit le roman.;-)

Quelques extraits :

« Il le savait bien à présent qu’il avait effleuré le bonheur du bout des doigts. Désormais, il vivait avec la certitude qu’il aurait pu être heureux ici, apprécié pour ce qu’il est et ce qu’il est capable de faire ; la perspective de l’enfermement lui était-elle moins cruelle ? Au contraire, elle n’en était que plus intolérable. Lorsqu’il avait accepté la proposition d’Ivan, rien n’avait plus de sens pour lui et la prison était déjà son quotidien. Comment appeler autrement les barreaux que sont la solitude, la pauvreté, la timidité lorsque la société vous a mis au rebut ? »

« Après tant d’années sans saveur, voilà qu’il goûtait juste assez au bonheur pour nourrir son futur de regrets et rehausser l’amertume de son malheur. »

Quelques infos sur l’auteure :

AVT_Elodie-Geffray_6814Née en 1981, ingénieur des Mines, Elodie Geffray travaille dans le secteur des énergies renouvelables en France et à l’étranger. Polyglotte, lectrice insatiable, elle a trouvé dans l’exploration de la littérature européenne le contrepoids nécessaire à une vie personnelle équilibrée. Les somnambules se réveillent tard est son premier roman.

4 réflexions sur “Les somnambules se réveillent tard d’Elodie Geffray

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s