Je tue les enfants français dans les jardins de Marie Neuser

téléchargement (7)

Edition : Pocket

Prix : 5,30€

Pages : 160 pages

Résumé : 

Lisa, jeune professeur d’italien, se rend chaque jour au collège comme on va à la guerre, avec, en guise d’armée ennemie, les élèves. Au fond de la classe, les garçons se disputent le rôle de commandant en chef en rivalisant d’insultes et de menaces. Du côté des filles, ce n’est guère plus apaisé : comment faire comprendre à une gamine de douze ans qu’elle ne doit pas se prostituer, même pour se payer des vêtements de marque?
Seule solution pour survivre sur ce champ de bataille ou règne la loi du plus fort, se forger une carapace, en attendant son heure… l’heure de la contre-attaque.

Mon avis :

Ce livre, je l’ai acheté lors de SMEP 2015. J’ai pu rencontrer l’auteure qui est des plus sympathiques. Je n’avais jamais lu de romans d’elle. Donc, j’ai commencé par celui-ci. On m’a dit qu’en 2 jours, il sera fini vu que je lis vite. Pfff tu parles !!! Je l’ai dévoré en 3h, une soirée !!!

Mais je ne pouvais pas le fermer. J’ai été entraînée dans la vie de Lisa. Marie Neuser nous décrit le quotidien d’une jeune professeur d’italien dans un collège où exercer son métier, devient difficile puis impossible. Les insultes, les crachats, les coups bas, les menaces sont son lot quotidien. Ces jeunes collégiens sont des tonneaux de poudre prêts à exploser. Lisa, comme tout jeune professeur, pense qu’elle peut réussir à changer les choses, à leur apporter quelques choses. Elle va y arriver pour certains mais c’est tellement infime. Et quand, elle croit faire un pas et bien l’environnement fait qu’elle recule de 10 voir elle trébuche.

Marie Neuser nous entraîne dans la noirceur de l’être qui poussait à bout, peut être capable de faire des choses sans en éprouver le moindre regret.

J’ai grandi dans le monde enseignant. J’ai des amis prof, institutrices etc…Et je me fais toujours la réflexion :  » mais à mon époque (je me fais vieille ;-)), je n’aurai jamais fait un centième de ce qu’ils font ». Alors, je ne suis pas là pour dresser un constat, car vous n’avez pas besoin de moi pour voir et entendre ce qui se passe maintenant dans le milieu scolaire. Mais, croyez moi ce livre est à lire. Il laisse un goût amer sur ce constat. Ce jeune professeur, pleine d’entrain, aimant son métier et qui arrive à vouloir « tuer les enfants français dans les jardins ».

Quelques extraits :

« …de toute façon, ils se plaignent de quoi les profs, avec leurs quatre mois de vacances. Ils se plaignent tout simplement d’être constamment en danger – je réponds au beau monsieur -, de partir travailler le matin avec la peur au ventre, de se faire cracher à la gueule toute la journée, de devoir tenter de maîtriser par groupes de trente des gamins que les parents ne parviennent même pas à faire obéir individuellement…. »

« Au CDI du collège, chaque roman porte sur la fiche la preuve que Samira l’a eu entre les mains. D’ailleurs le nom de Samira est le seul nom d’élève que l’on peut y voir. On dirait que le CDI fonctionne exclusivement pour elle. »

« La Troisième 2 a pris congé en me souhaitant un joyeux Noël et une bonne année. J’ai répondu « Vous aussi » par correction mais dans mon for intérieur j’ai espéré très fort que certains d’entre eux se tuent un peu sur les routes du réveillon »

Quelques infos sur l’auteure :

Marie Neuser a fait des études à la Fac d’italien à Aix-en-Provence d’où elle sort en 1995 avec l’Agrégation.
Elle s’installe à Marseille en 1995 où elle vient tout juste d’être nommée. Elle enseigne alors au lyAVT_Marie-Neuser_4074cée Saint-Exupéry, puis deux ans dans un collège difficile, avant d’obtenir un poste fixe au lycée Victor-Hugo, où elle enseigne non seulement l’italien mais aussi le théâtre.
En qualité de vacataire, elle donne des cours à l’Université de Provence en traduction et littérature, pendant trois ans.
Marie Neuser a aussi étudié l’espagnol, le portugais avant de s’attaquer aujourd’hui au japonais. Ce qui ne l’empêche pas de s’intéresse également beaucoup à la criminologie.
Les voyages ont toujours été une source d’inspiration pour son écriture, particulièrement ses séjours à Lisbonne et New York.

18 réflexions sur “Je tue les enfants français dans les jardins de Marie Neuser

  1. juliesuitsonfil dit :

    Rien que le titre est intéressant ! Mais j’hésite à le lire… avec mon fils de 8 ans j’aurais peur de trop être marqué ! Je sais c ridicule avec tout ce que je peux lire de gore ms là trop proche de la réalité 😦 par contre ma fille 18 ans est tentée 😉 plus terre à terre que sa mère 😉

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s