Carla de Sylvie Grignon

41VM5yLlf+L

Edition : Mes ateliers de Grandhoux

Prix : 5,99€ (numérique)

Pages : 144

Résumé :

Carla est un cri d’amour envers toutes les femmes qui pourront se reconnaître et un clin d’œil à tous les hommes qui parfois les comprennent avec difficultés.

Mon avis :

Si vous me suivez, vous vous êtes rendus compte que je suis Sylvie Grignon. J’ai eu le plaisir de lire ces trois polars Rouge, Blanc et Bleu et aussi de faire une interview d’elle. Donc, c’est une suite logique de lire ce roman Carla.

Le résumé ne va pas beaucoup vous éclairer, j’en suis consciente. Je vous avoue que quand je l’ai commencé, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Je m’étais fait une idée du livre complètement différente. Je ne sais pas pourquoi…peut-être à force de voir des critiques passées. Bref, je me suis plongée dans ce roman et j’ai été scotchée.

J’ai donc fait la rencontre de Carla en 2028. Et oui, un futur pas si loin que cela. Durant ces 144 pages, j’ai eu le plaisir de découvrir une partie des souvenirs de Carla, une femme que j’admire. Oui, il y a des femmes que j’admire comme Simone Veil  et Carla en fait partie bien qu’elle ne soit pas réelle. Mais, des Carla je pense qu’il y en a plus que l’on ne croit.

Cette femme nous plonge dans ses souvenirs qui se situent à notre époque. On y retrouve des faits d’actualité (clin d’oeil à Nabilla et à L’amour est dans le pré ;-)), des clins d’oeil à sa trilogie mais aussi une vague description sur la période 2015 à 2028. Je pense que Sylvie Grignon nous parlera de cette période dans la suite de Carla qui va bientôt arriver. (Juste un rappel : Carla sortira en édition nationale en Octobre 2015).

Carla est une femme haute en couleur. On commence avec une ado fragilisée par les adultes et la mort,  qui deviendra une femme meurtrie par de mauvaises rencontres et les hommes, en passant par la mère accomplie et protectrice pour finir par la grand-mère tendre et nostalgique. On va la voir surmonter des obstacles mais aussi partager des moments de rires.

De plus, l’auteur nous donne aussi sa vision d’un futur proche car 14 ans c’est très très proche.

J’ai découvert aussi la maladie d’Hashimoto, dont parle Sylvie Grignon dans mon interview. D’ailleurs, j’ai hâte d’en savoir plus lors de la sortie de son essai.

Au total, j’ai lu 4 livres de Sylvie. Et j’avoue que l’écriture a évolué. Je ne sais pas trop comment l’exprimer. Mais avec Rouge, le 1er on sent qu’il y a des hésitations. Dans Blanc et Bleu,l’écriture est un peu plus sûre. Mais avec Carla, j’ai été bluffée. Tout est bien structuré, le rythme est là, pas de temps mort. L’écriture présent et passé fonctionne très bien. Vraiment je suis conquise. Alors, Carla est néé d’un défi. Est ce ça qui fait sa différence ?

En tout cas, je confirme le coup de cœur que j’ai eu depuis le début. Bravo Sylvie Grignon, il est vraiment magnifique ce livre. J’ai hâte de lire la suite et d’autres. Vous êtes une auteure qui a du talent. :-*

6 réflexions sur “Carla de Sylvie Grignon

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s