A la rencontre d’America Grace, une auteure pleine de mystères

11738065_601170970025185_1540645439472824008_n

Bonjour à tous,

3ème interview et encore un univers différent. Vous allez faire la connaissance America Grace, une jeune auteure remplie de fantaisie et de magie. Lors d’un précédent article, je vous ai fait part d’un véritable coup de coeur que j’ai eu pour 3 chapitres publiés de Dentelle et ruban d’argent. Et c’est avec un grand plaisir que son auteure s’est prêtée au jeu de mes questions. 😉

Anne-Ju : Bonjour America Grace, merci de me permettre de faire cette interview de toi. Tout d’abord, je te laisse te présenter et dire ce que tu veux de toi (passions, ce que tu détestes, les trucs un peu loufoques  etc….)

America Grace : Bonjour, merci de l’intérêt que tu me portes. Je suis America Grace, j’ai 26 ans, je suis née à Genève, et je vais garder pour moi les détails un peu loufoques si tu le veux bien. 😉

Je ne suis ni diplômée ni passionnée. Une passion, c’est une chose que nous apprenons à aimer un jour. Or, l’écriture est ancrée en moi aussi naturellement que les poumons qui me permettent de respirer chaque jour.

Quand j’étais enfant, je me tournais davantage vers les histoires entre mes poupées plutôt que vers une feuille blanche et un stylo.
J’ai découvert le plaisir de la lecture lorsque les mots ont eu un sens, un vrai. J’ai commencé dans la plus grande simplicité, à l’âge de onze ans. Un journal, un esprit, mais surtout, un cœur habité de sentiments bien trop grands pour lui.

Aujourd’hui, si je prends autant de plaisir à écrire, c’est que j’ai gardé en moi comme dans un écrin, cette petite fille qui aimait raconter des histoires.

AJ : Peux tu nous parler un peu ton univers livresque stp ?

AG : J’ai un univers un peu particulier, qui touche divers thèmes comme le fantastique, le merveilleux, la romance, avec une touche de philosophie…

En ce qui concerne mes lectures, je suis quelque peu difficile (rire). J’aime spécialement les ivres qui ont le pouvoir de me faire rêver, rire, pleurer, mais surtout,  qui pousse à la réflexion.

AJ : Tu as dit dans ta présentation que tu as commencé à écrire un journal à 11 ans. Tu écrivais autre chose ?

AG : J’ai commencé à l’âge de 11 ans, très simplement et naturellement, par un journal intime, de la poésie, des textes de chansons, des petites histoires de romance, puis, une vague autobiographie quelques années plus tard.

Jusqu’à ce jour, je n’avais jamais trouvé, malgré divers récits écrits durant plus de 5 ans, une histoire magique, qui fait réellement partie de moi.

AJ : Comment est perçue la lecture dans ton entourage ?

AG : J’ai héritée de ma mère, cette fabuleuse possibilité de voyager, de découvrir de nouveaux mondes, à travers les mots et les pages.

AJ :  Alors pour nos lecteurs, je tiens à signaler que tes livres ne sont pas encore publiés mais on va y revenir tout à l’heure. Ceci étant, tu as écrit une trilogie, tu nous en parles stp ?

AG : C’est une trilogie qui se nomme « Dentelle & Ruban d’argent ».

Elle détient une certaine magie de l’enfance, avec une féérie permanente, mais qui traite aussi de sujets plus adultes. Elle leurs permet, d’une certaine manière, de se replonger en enfance. Je n’avais pas songé à écrire une trilogie sous forme de conte, puis, Dentelle & Ruban d’argent s’est révélé comme tel, brouillant la frontière entre ce qui peut-être réel et le fantastique.

AJ : Comment as-tu  vécu cette écriture ? Tu as mis combien de temps ?

AG : Je l’ai vécu à travers toutes les émotions possibles que nous pouvons ressentir. Pleure, rire, joie…

Dentelle & Ruban d’argent, c’est le fruit d’un long travail et d’une longue réflexion. J’ai écrit le premier tome durant une belle année, après de somptueuses nuits blanches, ayant pour seule lumière, parfois, notre luxueuse lune d’argent,

Actuellement, je travaille sur le second tome.

AJ : Comment a été ton entourage lors de cette période d’écriture ?

AG : Comme j’ai un mari qui travaille de nuit, j’en ai pleinement profité pour m’évader à For Willbrook. 😉

AJ : Comme je le disais tout à l’heure, tu n’as pas encore édité de livres mais je sais certaines choses que je vais te laisser nous dire. Parles nous du moment où tu as écrit le mot « fin » à aujourd’hui stp ?

AG : C’est un parcours du combattant. (Rire).

Entre coucher sur papier le dernier mot et les divers envois aux maisons d’éditions, c’est un vrai parcours du combattant.

Aujourd’hui, j’ai encore beaucoup de mal à me rendre compte du parcours que j’ai effectué. Terminer un livre, c’est une sacrée et belle aventure. Pourtant, le plus dur, et je peux l’affirmer maintenant, c’est l’attente. L’attente, qui me semble interminable avant de connaître les décisions prises par certains éditeurs.

AJ : Je t’ai découvert sur un site internet où tu mettais 3 chapitres du 1er tome de Dentelle et Ruban d’argent. Je sais que tu as eu de bonnes critiques mais tu en as peut-être eu des mauvaises.

J’ai reçu, à mon plus grand étonnement, beaucoup de critiques, oui. Aucune n’a été mauvaise. Mais, l’avis le moins favorable était basé sur l’univers jugé un peu trop « féerique ». Un style qui, de base, ne plaisait pas à cet interlocuteur. Pourtant, malgré un genre littéraire qu’il n’appréciait pas d’ordinaire, cet individu a su déceler quelque chose, qui l’avait tout de même séduit.

Je crois bien qu’en cet instant, Dentelle & Ruban d’argent a su jouer de sa magie… 😉

AJ : En tant que bloggeuse, j’aimerai savoir ce que tu penses justement de ce réseau parallèle aux services presses des maisons d’édition ? As-tu des partenariats avec certains blogs ?

C’est une excellente idée et cela facilite aussi les auteurs à se faire connaître bien davantage.

Je n’ai actuellement, aucun partenariat mais, un joli projet de collaboration avec « Les motordus d’Anne-Ju. »

AJ : Oui comme tu dis « un joli projet » mais chut ;- ).On va passer à un questionnaire pour mieux connaître tes goûts littéraires. Dis-moi America Grace, un livre que tu aurais aimé écrire et pourquoi ?

AM : Ma trilogie, sans la moindre hésitation. 😉 Trop facile comme réponse voyons 

Il n’y a aucun autre livre que j’aurai souhaité écrire. Parce que c’est un peu comme si on me demandait d’échanger ma propre vie, contre celle d’une tierce personne.

AJ : Ton livre de chevet ?

AM : « Thérèse Raquin » de Zola. Je ne peux me lasser de cette passion qui subsiste en permanence dans cet ouvrage.

AJ : Le livre que tu as commencé et que tu n’arrives pas à finir ?

AM : Excellente question ! j’en ai pas le moindre souvenir… 😉

AJ : Le livre qui t’a le plus déçu ?

AM : Il y en a quelques-uns mais, je dirai « Nos Faces Cachées ».

AJ : Combien de livres en attente dans ta PAL ?

AM : Actuellement, ma PAL en compte 5.

AJ : Waouh bravo que 5 ! La mienne comporte 3 chiffres 😉  Question estivale : tu lis quoi en ce moment ? et quels livres vas-tu mettre dans ta valise ?

AM : Je relis pour la seconde fois, « Thérèse Raquin » de Zola. Un véritable coup de coeur.

Il est celui qui reste, et restera dans ma valise, toute l’année. 😉

AJ :Quels sont tes prochains projets d’écriture ?

AM : Après « Dentelle & Ruban d’argent », j’ai déjà des idées très précises, mais, cela reste et restera un secret. 😉
Toutefois, je peux déjà te révéler que mes projets futurs seront et resteront magiques, dans ce même style particulier – conte, merveilleux, fantastique et philosophique.

AJ : Qu’est ce que je peux te souhaiter ?

AM : Bonne chance ? J

AJ : America Grace, quelques mots pour conclure…

AM : Je te remercie pour cette interview. J’ai pris beaucoup de plaisir à te répondre. J’espère que « Dentelle & Ruban d’argent » saura conquérir les cœurs.

AJ : Encore merci à toi d’avoir laissé filtrer un peu de ta personne dans cette interview. Je tiendrai au courant mes lecteurs de tes nouveautés. J’espère retrouver bientôt tes livres en rayon. Dentelle & Ruban d’argent a déjà un public de lecteurs impatients de prendre le train pour For Willbrook.

3 réflexions sur “A la rencontre d’America Grace, une auteure pleine de mystères

  1. petite pousse dit :

    Elle a beaucoup de personnalité, c’est intéressant de la lire, même si je suis un peu déçue qu’elle n’est pas répondu à un message que je lui avais envoyé…enfin, elle reste très très agréable à lire et « Dentelle et Ruban d’Argent » (du moins, les 3 premiers chapitres) est très très bon… une pépite 😉

    Aimé par 1 personne

  2. America Grace dit :

    Bonjour petite pousse,

    N’ayant pas eu internet depuis plusieurs semaines, il m’a été difficile de répondre à tous les mails et messages que je reçois.

    Aussi, je t’invite à me contacter par message privé directement sur ma page d’auteur, afin de pouvoir te répondre au mieux. 🙂

    Au plaisir et merci pour ton gentil commentaire.

    Amicalement,
    America Grace. 💋

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s