La chronique d’Isa sur Le lecteur de cadavres d’Antonio Garrido

27

Il y a un mois, ma copine Isabelle, est venue chez moi, désespérée de découvrir sa bibliothèque fermée. Or, partir deux semaines, où la connexion internet est inexistante, sans livre, c’était juste inconcevable. Donc, elle est venu dans ma « bibliothèque » et faire son choix ; Purgatoire des innocents, Les vacances d’un serial killer, Boomerang, Enfants de poussière et Le lecteur de cadavre. Un peu de tout comme vous pouvez le constater !!!

L’idée m’est venue de lui demander de se prêter au jeu d’écrire une chronique sur le livre de son choix. Elle a accepté le défi et voici le résultat !


Edition : Le livre de poche

Prix : 8,60€

Pages : 768 pages

Le lecteur de cadavres d’Antonio Garrido: Tout est dans le titre…

Vous connaissez Kay Scarpetta, de Patricia Cornwell ?

Vous avez suivi les enquêtes du juge Ti de Robert Van Gulik?

Alors, vous aimerez sans doute Ci Song, jeune garçon né en Chine en 1186.

D’origine modeste, Ci Song a un rêve: être admis à l’Université Impériale. Avec l’appui du juge Feng, pour lequel son père travaille, son avenir semble assuré. Mais une série de drames familiaux va l’obliger à fuir et à se battre pour survivre…

Le lecteur est tout d’abord plongé dans une Chine sombre, où les relations familiales sont extrêmement rigides et violentes. Les conditions de vie y sont épouvantables et le système judiciaire pour le moins expéditif.

Ici, pas de recherche d’ADN, ni d’accès aux banques de données du FBI. Les méthodes d’investigation sont beaucoup plus empiriques.

Les rebondissements s’enchainent et donnent envie de savoir comment Ci Song va bien pouvoir…rester en vie .

A mon avis, 3 points forts pour ce livre:

  • des personnages complexes qui réservent quelques surprises.
  • une approche de la médecine légale avec les moyens de l’époque: beaucoup d’observation, de palpation, utilisation de produits de base et…pas de chambre froide !(odeurs et asticots garantis…).
  • mais surtout, la découverte de la Chine au XIII ème siècle (misère, brutalité omniprésente ,fonctionnement de la société, place de la femme.. .) Très bien documenté. J’ai apprécié la note de l’auteur à la fin du livre, dans laquelle Antonio Garrido , nous explique sur quels ouvrages il s’est appuyé (son personnage a réellement existé) et quelle est dans son roman, la part de fiction et la part de vérité historique.

En plus de suivre avec plaisir cette histoire policière, vous aurez de plus la satisfaction d’en savoir un peu plus sur la Chine médiévale.

Anne Ju m’a demandé de me présenter…et il est beaucoup plus facile de parler des livres que de parler de soi !

Je vais donc plutôt vous livrer quelques uns de mes livres préférés du moment:

  • La saga « Game of thrones  » de George R.R. Martin
  • Les 2 excellents policiers de Nicolas Lebel: »L’heure des fous » et « Le jour des morts »…vivement le troisième opus !
  • et, étant professeur des écoles en maternelle, j’ajouterais ce qui concerne la littérature « enfants », l’univers « déjanté » de Claude Ponti.

Bravo Isa, tu as assuré ! Tu reviens quand tu veux sur mon blog pour y donner tes impressions sur le livre de ton choix. Si, d’autres lecteurs sont tentés, n’hésitez pas à prendre contact avec moi. Car, mon blog vit grâce à vous, chers lecteurs.

16 réflexions sur “La chronique d’Isa sur Le lecteur de cadavres d’Antonio Garrido

  1. collectifpolar dit :

    Un super belle chronique pour ce bouquin qui est un de mes 10 coups de coeur de l’an dernier.
    Mais dis moi Anne ju, tu veux pas recruter ta copine Isa pour moi ?
    Non sérieux, tu serais d’accord !
    Et merci pour ce beau partage, tu es trop bien en bibliothécaire toi aussi 😉

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s