L’heure des fous de Nicolas Lebel

téléchargement

Edition : Marabooks

Prix : 6,99€

Pages : 384

Résumé :

Paris : un SDF est poignardé à mort sur une voie ferrée de la gare de Lyon. « Vous me réglez ça. Rapide et propre, qu’on n’y passe pas Noël », ordonne le commissaire au capitaine Mehrlicht et à son équipe : le lieutenant Dossantos, exalté du code pénal et du bon droit, le lieutenant Sophie Latour qui panique dans les flash mobs, et le lieutenant stagiaire Ménard, souffre-douleur du capitaine à tête de grenouille, amateur de sudoku et de répliques d’Audiard…
Mais ce qui s’annonçait comme un simple règlement de comptes entre SDF se complique quand le cadavre révèle son identité.
L’affaire va entraîner le groupe d’enquêteurs dans les méandres de la Jungle, nouvelle Cour des miracles au cœur du bois de Vincennes, dans le dédale de l’illustre Sorbonne, jusqu’aux arrière-cours des troquets parisiens, pour s’achever en une course contre la montre dans les rues de la capitale.
Il leur faut à tout prix empêcher que ne sonne l’heure des fous…

Mon avis :

Nicolas Lebel, c’est mon chouchou de SMEP 2015. Eh oui, je l’avoue j’ai eu un coup de cœur pour ces livres avant même de les avoir lu. Un sixième sens 😉 Je l’ai découvert sur Facebook et j’étais déçue de ne pas être allée à « plaidoirie pour un polar » à Dijon…surtout qu’il faisait beau. Mais, je me suis rattrapée à SMEP. J’ai donc eu le plaisir de discuter avec Nicolas Lebel, une photo souvenir et 3 livres achetés, dédicacés (2 pour moi et 1 pour une amie qui m’avait dit « tu me ramènes ton coup de cœur ! »).

Courant juin et juillet, beaucoup de superbes chroniques de mes amis bloggeurs sur ces deux livres sont parues : C’est contagieux, Les cibles d’une lectrice avisée, Collectif Polar, Sous les pavés…la page…. Je les ai lu en diagonale car je voulais encore garder du mystère, de la découverte. J’ai attendu un peu mais vendredi dernier, j’ai commencé L’heure des fous.

Tout d’abord, j’adore la couverture. Je sais que l’image est un assemblage de plusieurs personnages. De plus, le format du livre est très agréable. J’ai pris un réel plaisir à avoir ce livre entre les mains. Il y a une certaine légèreté dans les pages.

Le contenu ? tout simplement captivant ! Déjà des personnages tout de suite attachants : Latour qui représente l’atout charme de l’équipe, Dossantos, le flic balaise incollable en code pénal, le stagiaire Ménard touchant et volontaire et le capitaine, haut en couleur , Mehrlicht. Alors lui c’est le genre de flic que j’aime: cultivé ( l’encyclopédie n’a pas de secret pour lui), épicurien ( bons petits plats , côte rotie), blessé (veuf depuis 2 ans et ami mourant). Bref là on a les premiers ingrédients pour réussir un bon polar. Ensuite, il y a le meurtre. L’élément déclencheur : la mort d’un SDF. Et à partir de ce moment, on va se retrouver balader dans tout Paris: Sorbonne, catacombes, la Jungle…Bref, j’étais tellement dedans que je m’y voyais. Je m’accrochais au livre car je ne voulais pas le fermer…D’ailleurs je l’ai fini deux jours après.

Nicolas Lebel a un don pour nous plonger rapidement dans son univers. Ça s’enchaîne avec une telle fluidité qu’il est impossible de s’arrêter. Le polar dans toute sa splendeur ! Le moindre détail est étudié. La psychologie des personnages est la pièce maîtresse d’un bon polar. Et chapeau M. Lebel car même les personnages secondaires ne sont pas épargnés.

Eh puis, les dialogues !!! Ces références à Audiard sont juste un bijou pour les amoureux du 7ème art ! Il y a de la recherche et de la richesse dans les lieux, l’Histoire, les dialogues…Bref, vous l’aurez compris sans souci : Adoptez le style Lebel, la vie n’en sera que plus belle !! (je sais, elle était facile celle-là ;-)).

Un extrait :

  • « Vous connaissez Sun Tzu ? demanda-t-il, la cigarette incandescente plantée entre ses dents.
  • Non. il est fiché chez nous ?

Elle sourit. Merlicht pouffa sa fumée par la vitre entrouverte.

  • C’est un général chinois du VIè siècle avant Jésus-Christ. On n’avait pas encore de fichiers à l’époque. Pour Jésus-Christ, en revanche, on a des infos, mais il a déjà été jugé et condamné.
  • « Justice a été rendue » ! ironisa-t-elle. »

Quelques infos sur l’auteur :

Nicolas LebelNicolas Lebel est né à Paris où il vit encore aujourd’hui.

Après quelques allers-retours aux quatre coins du globe, il revient à Paris où il tente depuis plusieurs années d’enseigner l’anglais aux Français. Passionné de littérature et de linguistique, il publie en 2006 une première fiction, une épopée lyrique en alexandrins: « Les Frères du serment », qui sort dans un silence prometteur.

En 2013, il publie aux Éditions Marabout « L’Heure des fous« , puis en 2014, « Le Jour des morts« , deux romans policiers caustiques où histoire, littérature et actualités se mêlent, des romans noirs qui interrogent et dépeignent la société française contemporaine avec humour et cynisme, dont le ton est souvent engagé, et le propos toujours humaniste.Par ailleurs, soucieux de devenir le plus grand batteur de Métal de la planète avant sa mort, Nicolas Lebel apprend à dompter sa batterie depuis quatre ans sous les encouragements de ses voisins. Adepte de Côtes du Rhône et de Whisky Islay, l’auteur s’astreint à des dégustations régulières parce que rien de grand ne se fait sans rigueur et discipline. La photo et les sports de combat achèvent de remplir un emploi du temps saturé.

18 réflexions sur “L’heure des fous de Nicolas Lebel

  1. Stef Eleane dit :

    Ohhhh la belle chronique que voilà !!! comment ne pas être d’accord avec toi ! bon j’aime Lebel, tu aimes Lebel, Nous aimons Lebel , ils aimeront Lebel 🙂 ……ps: merci pour le clin d’oeil !

    Aimé par 1 personne

  2. Sandrine dit :

    Bonjour,
    le 3e opus sort bientôt je crois, c’est un auteur que j’ai de plus en plus de découvrir. J’hésite parfois avec les auteurs français de romans policiers/polars, mais j’ai eu de très bonnes surprises (Michaël Mention par exemple).

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s