Replay de Ken Grimwood

téléchargement (5)

Edition : Points

Prix : 7.90€

Pages : 432

Résumé :

En ce 18 octobre 1988, Jeff Winston se trouve dans son bureau new-yorkais, et écoute sa femme lui répéter au téléphone : « Il nous faut, il nous faut… » Il leur faudrait, bien sûr, un enfant, une maison plus confortable. Mais surtout parler. A coeur ouvert. Sur ce, Jeff meurt d’une crise cardiaque. Il se réveille en 1963, à l’âge de dix-huit ans, dans son ancienne chambre d’université. Va-t-il connaître le même avenir? Non, car ses souvenirs sont intacts. Il sait qui va gagner le prochain Derby, et ce qu’il en sera d’IBM et d’Apple… De quoi devenir l’homme le plus puissant du monde, jusqu’à… sa deuxième mort, et qu’une troisième, puis une quatrième vie commencent…

Mon avis :

Yvan, du blog Emotions – Blog littéraire et musical, a lancé une grande lecture commune sur ce livre qui compte beaucoup sur lui. Il m’a demandé si j’étais intéressée pour le lire et connaissant ma curiosité, je n’ai pas du tout eu envie de refuser.

Donc me voilà plongé dans Replay. Déjà rien qu’au titre, on devine tout de suite le fil conducteur du livre ; retourner en arrière, rembobiner !

Jeff revit plusieurs fois sa vie en ayant le souvenir de tous les replays qu’il vivra. Lors du 1er replay,Jeff fait ce que tout le monde ferait en premier : gagner de l’argent facile en pariant sur des courses dont il connait les résultats. Ensuite, il mène une vie de  « jeune cadre dynamique » où l’argent coule à flot. Dans les autres replays, l’argent a toujours une place importante mais il est plus sage. L’argent est plus généralisé et plus banalisé que dans le 1er. Il aspire à une carrière professionnelle différente.Certes, il est conscient que de vivre dans le besoin est une chose dont il ne veut plus connaître, aussi bien pour lui que pour les siens. Alors, il va faire en sorte d’avoir une vie confortable.

Ça c’est la partie professionnelle, mais il y a aussi la partie personnelle.

Mariée à une femme différente de celle de la fac (retour dans son 1er replay) c’est un peu déroutant pour lui, pour ses sentiments. Donc là aussi, il va connaître plusieurs « replays amoureux » tous différents, avec femmes différentes, des fins différents. Je ne veux pas trop raconter l’histoire mais en tout cas, il y a dans ses replays, une très très belle histoire d’amour. A votre avis, cette histoire va-t-elle survivre aux différents replays ? Ohlala, j’ne dis déjà trop. Chut je me tais et je passe au thème suivant : l’Histoire.

Quel rôle va t il jouer sur l’Histoire en elle-même ? Car il connait les événements qui vont bouleverser le monde, l’assassinat de JFK, Nixon, le Viet Nam, les hippies…bref de bons comme de mauvais moments.

Voilà un peu tous les axes principaux, mais j’en oublie car il y a aussi la famille, les relations humaines Mais c’est avant tout une quête de soi. On a souvent entendu que l’argent fait le bonheur ! Certes mais dans ce livre, l’auteur nous expose sa vision et elle fait réfléchir. Et l’amour dans tout ça ? Faut-il vivre dans le moule que l’on nous impose (une maison, un chien, une femme, des enfants) ou faut-il vivre ses pulsions, ses envies ? Je dirai juste que je ne rentre pas dans le moule.

Alors je ne vais pas dire que ce lire à marquer ma vie car j’ai un passé plutôt agréable. Je n’ai pas forcément envie de changer des choses mais c’est quand même un peu déroutant. Car, je suis une personne qui sait ce qu’elle veut. Ce livre est à la fois déroutant et gênant. Je me suis posée des questions que je ne voulais pas me poser. Après vais je avoir envie de trouver les réponses ? Mais ce qui est sûr c’est que maintenant qu’elles sont là, elles ne vont pas partir !

Je remercie donc Yvan de m’avoir fait connaître Ken Grimwood. Et j’espère Yvan que l’on se croisera lors d’un prochain replay à papoter livres en écoutant de la bonne musique autour d’un verre sans oublier les copains, Geneviève, David, Steph etc….

11 réflexions sur “Replay de Ken Grimwood

  1. collectifpolar dit :

    Ben dis moi, miss, c’est quand qu’on se le refait ce replay…
    Quoi, tu n’es pas pressée, c’est ça que tu me dis.?…Ah oui, c’est vrai t’es encore jeune, et puis on a bien le temps de mourir.
    Et si on papotait livres en écoutant de la bonne musique autour d’un verre sans oublier les copains juste la prochaine fois que l’on se voit, c’est un chouette programme aussi, non ? 🙂
    Et merci pour ta vision des choses.
    J’espère quand m^me que tu trouveras quelques réponses à tes questions 😉

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s