Les grandes affaires criminelles de Picardie de Bruno Dehaye et Magali Rigaut

téléchargement (5)

Edition: De Borée

Prix : 24€

Pages : 383

Résumé :

La Picardie, son littoral sauvage, ses profonds massifs forestiers, ses terres limoneuses, ses trésors de l’art gothique, ses églises fortifiées, ses châteaux royaux ou impériaux, son patrimoine industriel, sa langue.. mais aussi ses assassins et ses bandits de grand chemin ! De la triste fin de François-Éloy Obré, piètre voleur condamné « à avoir les bras, jambes, cuisses et reins rompus vifs », à la mystérieuse affaire du conservatoire de Laon, en passant par le parricide de Rouy-le-Petit, les crimes des trimardeurs du début du xxe siècle, les exploits du gang d’Albert, le meurtre de l’institutrice britannique Janet Marshall, qui a défrayé la chronique, et le parcours du tueur fou de l’Oise, vous découvrirez dans ce recueil des histoires incroyables, mais pourtant bien vraies. Bruno Dehaye et Magali Rigaut associent aujourd’hui leur talent et compilent une quarantaine d’affaires parmi les plus emblématiques de la région. Chacun d’eux a exhumé des archives du ou des départements qu’il a étudié des histoires originales, restées ou non dans les mémoires, datant de la fin du 18è siècle au début des années 2000.
Les Grandes Affaires Criminelles de Picardie sauront à coup sûr vous faire passer de délicieux moments d’angoisse.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier  Sophie de la maison De Borée qui m’a fait parvenir ce livre. Bruno Dehaye est une personne que je connais car il habite le même village où j’ai grandi. Je sais depuis longtemps qui écrit des livres mais je n’avais jamais rien lu de lui. Chose à laquelle j’ai remédié :-).

Ce livre, je l’ai depuis la fête du livre de Fismes en mai 2015. Je ne me voyais pas le lire d’une traite étant donné qu’il s’agit de plusieurs histoires différentes. Donc, je l’ai laissé traîner sur ma table de salon et de temps en temps, je lis une histoire.

Il y a 33 affaires criminelles relatées dans ce livre. Je ne suis pas du tout native de Picardie et j’avoue que je ne connaissais aucune de ses histoires, sauf une vaguement « le tueur fou de l’Oise ». Et je dirai heureusement car pour certaines, je n’étais pas née comme en 1870 avec la 1ère histoire.

Ce livre est une encyclopédie pour moi du crime. Je lis des polars, des thrillers mais avec celui-là, je peux vous dire que certains auteurs n’ont rien inventé.

Le tueur fou de l’Oise soit l’affaire Alain Lamare

En mai 1978, la voiture volée puis abandonnée d’une femme de gendarme est retrouvée dans la forêt de Chantilly avec un plan pour le braquage de la poste de Pierrefonds. Des indices qui se révèleront sciemment laissés par le criminel mettent les forces de l’ordre sur la piste du grand banditisme. Cette trouvaille est rapidement reliée avec l’agression d’une jeune femme de 17 ans à Pont-Sainte-Maxence, puis avec l’incident d’une voiture piégée qui blesse un gendarme à Creil.

Alain Lamare va jusqu’au meurtre, puisque dans la journée du 1er décembre 1978, il tue à Chantilly une jeune fille de 19 ans qu’il avait prise en stop. Le tueur nargue les militaires en leur envoyant des lettres manuscrites revendiquant les faits. Pire, ses actes semblent montrer une progression en gravité : deux nouvelles agressions de femmes (une blessée grièvement et une paralysée) et le braquage de la poste de Senarpont. Au total, il sera relié avec certitude à un meurtre et cinq tentatives.

L’homme laisse des indices et des empreintes. On établit des portraits-robots mais il arrive à échapper aux forces de l’ordre. Déjà, des doutes sur la proximité entre les forces de l’ordre et le tueur sont soulevés, mais rapidement rejetés car la hiérarchie ne peut pas se résoudre à envisager cela…..pour la suite, je vous laisse vous plonger page 337 😉 (En aparté : Le réalisateur Cédric Anger a réalisé un film, La prochaine fois je viserai le cœur, retraçant l’itinéraire sanglant d’Alain Lamare. L’acteur Guillaume Canet y incarne le tueur. Le film est sorti en Novembre 2014.)

Bruno Dehaye et Magali Rigaut ont fait un réel travail de recherches. C’est bluffant de voir tous ses détails, la chronologie des faits très bien détaillée…Bravo pour ce travail de fond ! Une vraie merveille pour la fan de polars et de détails que je suis ;-).

De Borée a lancé toute une collection sur Les grandes Affaires criminelles de toutes les régions. Une très bonne idée cadeau pour les fans de leur région mais aussi d’affaires criminelles. J’ai vu aussi que la collection se complétait par Les crimes passionnels, politiques, d’erreurs judiciaires…Deux me tentent bien : Femmes Criminelles de France et Les grandes affaires d’espionnage de France (eh oui c’était bientôt mon anniversaire donc je donne des idées ;-)).

Quelques mots sur les auteurs :

téléchargement (6)Passionné d’histoire et de littérature populaire, Bruno Dehaye est l’auteur aux éditions De Borée des Grandes Affaires Criminelles de la Marne (2008), des Grandes Affaires Criminelles de l’Aisne (2008), des Nouvelles Affaires Criminelles de la Marne (2009), des Nouvelles Affaires Criminelles de l’Aisne (2010), des Grandes Affaires Criminelles des Ardennes (2011) et des Grandes Affaires Criminelles de l’Oise (2014).

téléchargement (7)Magali Rigaut est journaliste. Diplômée de l’École supérieure de journalisme de Lille, elle a œuvré pour Le Courrier picard et travaille actuellement à La Voix du Nord. Passionnée par les histoires qui font les grandes histoires, elle voue un vif intérêt à tout ce qui relève du fait divers. Aux éditions De Borée, elle a signé en 2009 Les Grandes Affaires Criminelles de la Somme.

2 réflexions sur “Les grandes affaires criminelles de Picardie de Bruno Dehaye et Magali Rigaut

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s