Palissade de Franck Villemaud

téléchargement

Edition : Taurnada

Prix : 9,99€

Pages : 180

Résumé :

À sa sortie de l’hôpital psychiatrique, où il a séjourné un temps suite à une séparation douloureuse, Fred emménage dans une petite maison en arrière d’un immeuble, avec pour unique voisin Roland, ancien légionnaire d’une cinquantaine d’années.
Sur fond d’alcool et de rock’n’roll, une amitié trouble et déjantée va alors se nouer entre eux, dans le décor inamovible de leur cour commune que divise une vieille palissade en bois.
Jusqu’à ce que le passé s’invite à la fête…

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier le service presse de Taurnada pour ce livre. Je ne connaissais ni la maison d’édition ni l’auteur, Franck Villemaud. Mais ça, c’était avant ;-).

Quand je commence un livre, je m’attends toujours à rien. Comme ça, pas de déception ! C’est toujours l’avantage quand on lit un auteur la première fois ;-). Ai-je été déçue ? Pas du tout !!

Revenons à cette fameuse palissade ! Vous aussi, vous avez peut-être une palissade qui vous sépare de vos voisins…Des voisins que vous connaissez un peu trop, voir envahissants..Eh bien Fred, lui, a Roland comme voisin, un voisin très très envahissant.

Fred ne demande qu’à passer ses journées à écouter et/ou jouer du rock’n’roll et à consommer abusivement du sexe. Il ne pensait pas que Roland allait prendre une place aussi importante dans sa vie et chambouler pas mal de choses.

Fred, c’est le mec un peu bizarre, mystérieux qui sort de son HP mais on n’en sait pas plus (enfin il vous faudra lire pour ne savoir plus ;-)). Ensuite Roland, c’est le « faux » beauf  dont les meilleurs amis sont l’alcool et la cigarette….Sans oublier Fred !

Quand j’ai commencé ce livre, je l’ai vu direct comme une pièce de théâtre (en aparté : sachez que ce livre est adapté en ce moment comme pièce de théâtre sur Limoges). Tous les éléments sont là : deux personnages, un décor, et surtout une intrigue..Car oui en lisant ce roman, j’ai eu des questions qui venaient au fur et à mesure. Le côté psychologique est très présent dans ce roman que je vais qualifier aussi de Noir.  Je peux même dire qu’un moment donné, j’ai flippé. Ce Roland me fait flipper dans le sens « ami pot de colle » et Fred pour son côté « sex addict sortant d’HP ». Ça en jette sur un CV ! Une sacrée dreamteam !!!

Le style de Fanck Villemaud : ses dialogues ! C’est une merveille de lire ce roman. On a à la fois le sourire mais aussi la trouille. Oui la trouille….c’est ça la noirceur de ce roman.

La cerise sur la gâteau : chaque chapitre commence et/ou se termine en chanson. Alors, si vous êtes des amoureux du rock, ce livre va vous ravir. Je ne connaissais pas tous les morceaux proposés alors ma curiosité m’a poussé à aller les écouter. Et ça renforce encore plus la lecture du roman.

Si il vous tente, sachez que ce livre, j’en ai fait un livre voyageur. Donc vous pouvez vous inscrire à son voyage….en cliquant içi.

Un extrait :

« Deux secondes à peine plus tard, j’avais Roland assise en face de moi une de mes clopes au bec, et une des fausses jumelles Jim Beam qui me faisait de l’oeil sous le nez, ce qui nécessite objectivement une certaine souplesse.

  • Voilà ton arme, mon prince ! Je vais m’occuper personnellement de sa petite soeur. Et moi c’est Roland, sinon. Mais tu peux m’appeler Roland.
  • Fred. Avec un F, comme Fred.
  • Paré au décollage, mon prince ?
  • Paré, papi !
  • Alors on dégoupille. Et fais bien gaffe : t’as huit secondes avant que ça te pète dans les doigts.
  • Je tâcherai de m’en souvenir.
  • Bonne chance, mon grand. Et quoi qu’il arrive, sache que j’aurais été fier de mener cette mission avec toi.
  • On va s’en sortir, papi, alors arrête de pleurnicher, maintenant : on donne l’assaut, nom de Dieu ! Et à la guerre comme à la guerre !
  • A la guerre comme à la guerre, fiston !

Le temps de trinquer et notre histoire pouvait commencer. »

Quelques mots sur l’auteur :

imageÂgé de 43 ans, Franck Villemaud est né et réside à Limoges. Il est l’auteur de sept livres et d’une dizaine de pièces de théâtre. Que ce soit entre autres dans Comme si elle n’était pas làHerman,After ou dernièrement Courtes peines, ses textes s’articulent principalement autour du thème de la nature humaine et de tout ce qui se cache derrière ce que chacun décide de montrer de lui. Il apparaît dès lors naturel que polar et roman noir s’épanouissent parti­culièrement bien sous sa plume. Avec Palissade, Franck Villemaud signe un roman truculent déli­cieusement malsain, dont l’adap­tation théâtrale est déjà prévue en avril 2015 à Limoges.

16 réflexions sur “Palissade de Franck Villemaud

  1. Félix Patricia dit :

    Palissade de Franck Villemaud

    Encore un moment sublime de lecture!

    Franck Villemaud auteur que je viens de découvrir grâce au livre voyageur d’ Anne ju !  Quelle bonne idée !  Et quel bon choix ! 

    L auteur vous confectionne des tournures de phrases très imagées  et l envie de rire vous défroissera les sygomatiques! Vous trouverez des références musicales divines qui vous guideront à ressentir les émotions de Fred, n hésitez pas à les écouter !  C’est vachement bon! Quant à l histoire elle se situe au 36. Mais attention pas au 36 quai des orfèvres! Au 36 chez Fred ! Et chez fred  on peut y trouver soit des femmes soit Roland personnage haut en couleurs !  Ça dépend de l heure qu il est ! Entre parties de jambes en l’air et nuit éthylique  avec son pote Roland la vie de Fred semble bien quelconque.  Enfin ça c’est juste une apparence  😉 et il faut toujours se méfier des apparences 😉. Des personnages attachants drôles ou pas mais avec tes caractères bien trempés! Un livre qui se lit sans s’en rendre compte ! Et un dénouement très inattendu ! 

    À dévorer sans complexe ni retenue 😉 

    Aimé par 1 personne

  2. Aurelie Chapuis dit :

    voila, j’ai fini Palissade et j’ai beaucoup aimé! ce thriller psychologique m’a bien souvent donné envie de rire tant les dialogues sont surprenants et les situations inédites. les personnages sont attachants alors que, traditionnellement, ce sont ceux-là que l’on aime pas beaucoup. ce livre est décalé et épatant!

    merci de me l’avoir fait découvrir!

    Aurélie

    Aimé par 1 personne

  3. Stéphanie Ladrouille dit :

    Haaaaaaaaan le truc de ouf ce livre !! Fini hier soir, et je suis passée par des émotions bien différentes sur la fin, que je ne peux pas dévoiler ici ! Pour être tordu c’est tordu, au sens original. Effectivement la musique est très présente et ça doit ajouter encore plus à l’atmosphère d’écouter les morceaux en lisant (ce que je n’ai pas fait). Sourire et trouille ont été aussi pour moi les maîtres mots, quel personnage ce Roland. Je vous le recommande, en plus il est très court, il se lit vite, mais il fait de l’effet !!

    Aimé par 1 personne

  4. kristobalone dit :

    Comme d’autres, j’ai pu apprécier la lecture de ce livre dans le cadre de son voyage.
    Il me plut mais sans excès. Il est à reconnaître qu’il est absolument addictif ! Toutefois j’ai trouvé qu’il manquait de substance, de proposition.
    Marqué par sa chute je pense qu’il s’agit davantage d’une longue nouvelle que d’un court roman.
    Mais malgré une appréciation en demi-teinte je ne le déconseille pas un seul instant;

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s