Kimiko aux enfers de Thierry Gagnon

Kimiko-couverture

Edition : num editeur

Prix : 10,21€

Pages : 220

Résumé : 

Prise au milieu d’un conflit millénaire entre les dieux de l’Olympe, Kimiko doit traverser les Enfers grecs et trouver le moyen de sauver l’âme de ses parents, injustement condamnés à une après-vie qui n’est pas la leur. Armée seulement de son courage et de son téléphone, elle devra faire face aux monstres terrifiants, aux hordes d’âmes désespérées, et aux dieux à bout de nerfs qui se dresseront sur son chemin. C’est ainsi que commence une vaste épopée qui explore la collision entre le monde des légendes et le nôtre.

Mon avis :

Ce livre, je ne l’aurai certainement jamais lu si Thierry Gagnon n’avait pas éveillé ma curiosité. Mais en lisant le synopsis, je me suis dit qu’un petit retour dans la mythologie, ça serait sympa. J’ai toujours été fasciné par les dieux, leurs exploits, les légendes. C’est peut-être pour cela que j’ai fait du latin ;-).

Kimiko, une adolescente préférant son portable aux explications du guide, visite avec ses parents les ruines de l’acropole et du Parthénon. Surgit un viel homme, que tout le monde prend pour un terroriste, qui écourte la visite et demande à tout le monde de quitter les lieux. Cet homme n’est autre que Prométhée. Là, je me dois de faire un petit point histoire sur qui est Prométhée : c’est un titan, à l’origine de la création de la race humaine mais aussi le voleur du « savoir divin ». Zeus,dans sa colère, l’a condamné à être attaché à un rocher et se faire dévorer le foie par un aigle! J’aime bien vous rafraîchir la mémoire, et c’est pas fini ;-).

Après Prométhée, c’est Hermès qui fait son apparition et on ne va pas dire qu’il est des plus contents. Il est venu pour se venger et traîner Prométhée devant ses juges (des autres olympiens comme Athéna) pour la trahison qu’il a commis. Point histoire : Hermès est le messager des dieux et aussi des voleurs, Il guide les héros et conduit leurs âmes aux Enfers.

Mais Kimiko est là et elle voit tout ce qui se passe et ne comprend pas trop ce qu’il l’attend. Elle est entraînée malgré elle dans les abysses des enfers. J’ai donc suivi nos 3 protagonistes dans cette aventure.

J’ai aimé ce mélange contemporain et ancien, surtout quand Prométhée sort sa carte bleue pour payer le passeur !! Que c’est bon de se replonger dans ces chocs de titans avec toutes ces colères de  dieux !

Et que dire du style de Thierry Gagnon ? fluide, précis, captivant… vais je oser l’écrire ? oui Titanesque !  La cerise sur la gâteau, c’est que ce roman peut toucher de nombreuses cibles de lecteurs différents : les fans de mythologie, de romans, les adolescents….Noël approche, pensez y ! C’est ça la « touch » Thierry Gagnon ;-).

Maintenant Thierry Gagnon, j’aimerai bien connaitre la suite des aventures de Kimiko et de ces titans…Car là tu m’as trop mis l’eau à la bouche. Je veux repartir dans les enfers,lancer la balle à Cerbère,  défier les dieux, jouer avec Athéna à la guerre, faire des batailles d’eau avec Poséidon…;-)

Un extrait :

J’ai décidé de vous mettre le teaser du livre que je trouve plus parlant qu’un simple extrait. En cliquant sur « lien« , vous pourrez vous retrouver sur le site de l’éditeur, découvrir un extrait et vous le procurer 😉

Quelques mots sur l’auteur :

@thierrygagnon.com

@thierrygagnon.com

Ancien libraire, passionné de bande dessinée et de science-fiction, Thierry Gagnon fait maintenant carrière dans le domaine des agences interactives et des jeux vidéo. Dans sa jeunesse, il publie ses propres bandes dessinées sous forme de fanzines puis, plus récemment, il expérimente avec l’impression numérique pour autopublier son premier roman, « La Boue », maintenant offert chez NUM Éditeur.

En 1998, il entame avec son copain Mathieu Pigeon l’élaboration de la saga mythologique Renaissance. Initialement un projet de bandes dessinées, cette série s’est finalement transformée en romans dont Kimiko aux Enfers  est le premier tome.

27 réflexions sur “Kimiko aux enfers de Thierry Gagnon

  1. maïssa dit :

    Tien une autre latiniste ! Et moi qui croyait qu’on était une espèce en voie de disparition.
    En tout cas ce roman à l’ai génial ! Encore un qui va rejoindre ma Wish-list. J’ai pas lu les Percy Jackson mais j’ai vu les films. J’ai beaucoup aimé le mélange monde actuel/mythologie, mais là ça à l’air encore plus barré. Merci pour cette découverte

    Aimé par 1 personne

  2. Thierry Gagnon dit :

    Merci beaucoup Anne-Ju pour cette super chronique! Je suis aussi très touché de voir tous ces commentaires positifs. Merci les amis! 😉
    Pour ceux qui veulent en savoir plus sur les origines de la saga de Kimiko et Prométhée (que j’ai commencé à développer avec un copain il y a près de 25 ans!) je vous invite à lire mon entrevue sur le blogue Le Patelinant: http://lepatelinant.com/2015/09/23/entrevue-thierry-gagnon-kimiko-aux-enfers/

    Aimé par 1 personne

  3. collectifpolar dit :

    Nom de Zeus,
    si c’est de Mythologie qu’il est question ici, je suis la femme qu’il te faut. C’est mon dada….Et ça m’a prise toute petite.
    Je sens que notre ancien libraire a de quoi me prendre dans ses filets là, même si je présens comme un odeur de Young Adulte sous le résumé de ce bouquin.
    Mais je suis plutôt intriguée, là 😉

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s