Livre voyageur : Les noces meurtries de Sandra Banière

9782903533311

Bonjour à tous,

Un nouveau livre voyageur (le 4ème) et cette fois-ci, il s’agit d’un roman ! La maison d’édition Chemin vert et son auteure Sandra Banière vous proposent le livre suivant :

Les noces meurtries

Son résumé :  » Robe blanche, hiver blanc, journée blanche… Ses illusions, en ce matin de février 1979, étaient aussi pures que ce blanc qui avait recouvert tout le vignoble, immaculé. « 
D’un point de vue extérieur, Hélène semble mener une existence paisible au coeur du vignoble champenois, mais une fois la porte de la chambre conjugale refermée, qui peut se douter de l’enfer qu’elle vit au quotidien ?
En parallèle, sa fille Gaby, va peu à peu perdre ses illusions sur la vie familiale et se construire dans la douleur.
Deux femmes face à l’adversité : deux femmes en quête d’indépendance.

Après la lecture de ce livre, j’ai eu envie de vous le faire découvrir. Vous pouvez retrouver ma chronique en cliquant ;-).

Je vous rappelle le principe :

J’envoie le livre au premier lecteur qui aura rempli le formulaire. Suite à l’inscription, je vous envoie un mail. Merci de me confirmer que vous l’avez bien reçu et que vous avez bien compris les règles de ce voyage. Si j’insiste sur ce point, c’est que j’ai rencontré des petits déboires (adresse @ non valide, livre non arrivé…) bref.

Le lecteur a 15 jours à 3 semaines pour lire le livre. Ensuite, vers la fin de la lecture, il prend contact avec moi pour que je puisse prévenir le prochain. A la fin de sa lecture, merci d’écrire quelques mots sur ce que vous avez ressenti en le lisant, à la suite de cet article et sur le site de la maison d’édition en cliquant . Pour finir, le lecteur envoie le livre au prochain (les frais postaux sont à la charge de celui qui envoie le livre).

Merci de prendre soin aussi le livre 😉.

Si l’aventure vous tente, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous ! L’ordre des envois se fait en fonction de l’ordre des inscriptions.

Bonne découverte, bonne lecture à tous et bon voyage 😉

14 réflexions sur “Livre voyageur : Les noces meurtries de Sandra Banière

  1. Félix Patricia dit :

    Je viens de terminer,

    les noces meurtries de Sandra Banière.

    Les premières pages m ont semblées un peu longues😕

    Oui nous sommes loin dans ce roman des thrillers et polars que j affectionne particulièrement 😉

    Mais ayant placé  ceci de côté j ai découvert, une écriture soignée,fluide, une histoire touchante qui pousse le lecteur à s’interroger sur la vie d’un couple où tout semble se dérouler paisiblement. mais nous ne voyons que la face visible.  Que ce passe t il lorsque la porte se ferme? Une vie pas si paisible qu elle  n y paraît. Les tourments,  les blessures psychologiques pour tout les protagonistes. Pourront ils sortir de la tourmente ?  A vous de le lire 😉

    Une lecture inhabituel pour moi mais que je ne regrette pas.

    Merci à Anne-Ju pour ce livre voyageur ainsi qu à  Sandra Banière.

    Aimé par 1 personne

  2. Perez Marie dit :

    Nouveau livre voyageur dévoré en quelques heures, « Noces Meurtries « . Merci aux motordus d’ Anne-Ju et à l’auteure Sandra Banière.

    Tout commence début 1980 par un vrai conte de fées, une jeune fille va épouser son beau vigneron. Sauf que la nuit de noces est un vrai désastre pour la belle.
    Et ce qui doit être un plaisir commun à un couple devient un viol quotidien pour Hélène. D’autant qu’elle a un mari avec un fort besoin de relations sexuelles , jusqu’à 3 fois par jour…
    Mais le calvaire ne s’arrête pas là pour cette femme car elle doit travailler à ses vignes , s’occuper de l’intendance et de ses 2 enfants.
    Une vie qu’elle exècre et qui finit par avoir sa peau. En effet elle y perd sa santé et ne supporte plus les assauts de son mari.
    Un mari évidemment fort de son droit qui fera tout pour l’empêcher de la quitter.
    Malgré tout, Hélène réussit à partir et à refaire sa vie.

    La thématique est intéressante: la violence conjugale du mari envers sa femme avec deux regards sur les événements qui sont celle de la femme violée et de sa fille âgée de 15 ans .
    Celle ci regarde le couple se déliter au bout de 16 ans et va concevoir les relations hommes- femmes d’un point de vue très particulier.

    L’auteur ne nous emmène pas sur un terrain graveleux et pourtant on ressent toute la misère de cette vie violentée et surtout non reconnue par les voisins, amis et famille qui ne peuvent voir ce qui se passe chez un couple lorsque « la porte de la chambre se ferme ».
    Un roman qui se lit d’une traite et qui m’a particulièrement plu par sa justesse vis à vis d’une société qui a tendance à juger trop vite les autres.

    Aimé par 1 personne

  3. les lectures de Maryline dit :

    Ce livre voyageur découvert grâce à Anne-Ju et son blog est une belle découverte.

    Tout d’abord, je dois dire que j’avais un mois pour le lire (la condition du livre voyageur pour qu’il circule bien) et que j’ai dépassé la date largement. Je repoussais toujours le moment de le lire car, si le synopsis me plaisait beaucoup, la couverture me rebutait à chaque fois que je la voyais. Je m’apprêtais donc à l’envoyer à la suivante quand Anne-Ju m’a dit de le lire, qu’il était bien et qu’elle me laissait un délai supplémentaire. Alors je me suis lancée mais sans hâte, je l’avoue. Alors je remercie Anne-Ju parce que j’aurais loupé un super livre, très agréable.

    Le thème est difficile, la violence conjugale (physique et surtout psychologique) est un sujet délicat qu’il faut traiter d’une manière correcte pour ne pas tomber dans l’extrême. Ici, l’auteur ne s’attarde pas sur les détails, on comprend l’enfer de cette femme à travers son ressenti psychologique. Certaines scènes sont difficiles mais l’auteur passe vite et nous donne surtout le sentiment d’impuissance et de fatigue de cette femme courageuse. Malheureusement, beaucoup de femmes vivent cette situation en France et on voit la difficulté que c’est de pouvoir s’en sortir.

    En parallèle, nous suivons la « descente aux enfers » de Gaby, 17 ans, la fille du couple qui vit tout ceci d’une manière violente. Son témoignage est important car dans les problèmes conjugaux, ce sont souvent les enfants qui souffrent le plus. Elle nous donne sa vision de toute cette histoire, elle nous raconte comment elle vit ces violences. Ce sont les chapitres lui étant consacrés que j’ai préféré. Ils permettent de mieux comprendre le sentiment qu’ont les enfants dans des cas comme celui-ci.

    Très contente d’avoir lu ce roman, je regrette juste cette couverture qui n’est pas du tout adaptée au très beau style d’écriture de l’auteur et à cette histoire émouvante.

    http://leslecturesdemaryline.eklablog.com/les-noces-meurtries-a126470866

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s