Acquitted, la série qui sème le doute.

images (2)

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une série venue du froid, de Norvège : Acquitted.

De quoi ça parle :

À Lifjord, une bourgade de Norvège, Aksel Nilsen n’a que 18 ans quand il est accusé, puis acquitté, du meurtre de sa petite amie, Karine. Sous l’influence d’Eva Hansteen, la mère de la victime, les habitants de la ville n’ont jamais cru à son innocence et le chassent de la ville.

20 ans plus tard, Aksel a fait carrière en Malaisie sous le nom de Borgen. Lorsqu’il apprend que SolarTech, l’entreprise phare de Lifjord, est menacée de faillite, il propose à l’important groupe financier chinois auquel il est associé, de la racheter. De retour sur sa terre natale, Aksel nourrit le vague espoir de pouvoir faire la paix avec le passé en sauvant l’économie locale. Mais que cherche-t-il au fond, la rédemption ? la vengeance ?

Mon avis :

Une mini-série comme je les aime. Tout d’abord, la bande son est juste enivrante. Ensuite, vous avez des paysages à couper le souffle. Le décor et l’ambiance sont plantés.

Le titre dit tout de suite de quoi cela va parler : un homme, Aksel (au passage pas mal du tout ;-)), interprété par Nicolai Cleve Broch,  revient dans sa ville natale, où il fut chassé suite à son acquittement. Une jeune femme est morte et étant donné qu’il était le petit-ami, il fût tout de suite le premier suspect. Mais qui dit acquitté, ne veut pas dire blanchi !

Cette série est bien ficelée. On croit avoir trouvé et l’épisode d’après, tout s’écroule comme un château de cartes. Mais c’est avant tout le combat d’Aksel qui a tout oublié de cette nuit. Coupable ? non coupable ? Va savoir. Un bémol : J’ai été  déçue car le coupable semble évident au bout de l’épisode….chut je n’en dis pas plus. Je vous laisse découvrir.

Hormis le côté justice et social, il y a aussi un côté humain. Comment une mère se remet du deuil de sa fille ? La douleur de cette mère est très bien ressentie dès le premier épisode.

A noter, que cette série s’est entourée des grands des fictions norvégiennes : coréalisée par Geir Henning Hopland (LILYHAMMER) et coscénarisée par Siv Rajendram Eliassen (THOSE WHO KILL).

Concernant les acteurs, ils sont bluffants. Vous reconnaîtrez l’actrice suédoise Lena Endre, aperçue dans la première adaptation au cinéma de MILLÉNIUM et la série WALLANDER, qui tient l’un des rôles principaux.

En Norvège, la série a réalisé le meilleur démarrage d’une série dramatique de l’histoire de la chaîne TV2. La production planche déjà sur une deuxième saison.

En France, elle est diffusée depuis le samedi 7 Novembre sur Canal+ séries.

D’habitude, je crie bien fort qu’il faut regarder les séries en VO mais là, comment dire, si vous parlez le norvégien ok mais sinon c’est à vos risques et périls ;-).

Le trailer (je suis sympa je vous le mets en version originale..ne me remerciez pas ;-)):

Quelques photos :

image (1)   image (2)

image  images (3)

20 réflexions sur “Acquitted, la série qui sème le doute.

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s