Fourbi étourdi de Nick Gardel

48755_aj_m_706

Editions : Friends only

Pages : 246

Prix : 15€ (en papier) – 8€ (en ebook)

Résumé :

Voler cette antique DS dans un parking souterrain n’était peut-être pas la meilleure idée qu’ait eue Jean-Édouard. Mais c’était pour la bonne cause. Seulement, il y a cette sacoche remplie de petites coupures dans le coffre. Et puis, il va falloir compter avec cet encombrant cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil, portant un col romain sur une veste noire stricte, mais qui a perdu son pantalon dans l’aventure. Sans oublier les deux furieux qui l’ont pris en chasse…

Mon avis :

Je vais commencer par remercier Nick Gardel qui a eu la gentillesse pour proposer ce livre. Et sachez que c’est le prochain livre voyageur. Je voulais le lire avant de l’envoyer faire un long voyage, je l’espère.

Vous souvenez vous des débuts de la chanson de Lilicub « Voyage en Italie » ? Ça commence par « Faire une virée à deux, tous les deux sur les chemins, dans ton automobile, tous les deux on sera bien…. ». Eh bien, ce roman c’est exactement cela…Une virée sur les chemins dans une DS. Jean-Ed est au volant de cette automobile, essayant de trouver une musique sympa autre  que la retransmission de la messe de Pâques. Où va-t-il ? Aider un ami. Un de ces amis qui peut appeler à n’importe quelle heure et que l’on dépanne sans rien demander. C’est sympa non comme balade ? Sauf que c’est trop beau pour être vrai ;-).

Car cette balade ne va pas être de tout repos. Déjà, il a un passager qui n’a pas trouvé mieux que d’être dans le coffre, mort et prêtre ! Bah oui tant qu’à faire ! Ah j’avais oublié aussi que les cloches, on laissé dans le coffre pas des œufs en chocolat mais un paquet de pognon qui pourrait me permettre de manger des chocolats à vie 😉 !!!

Vous rajoutez à cette virée, des mecs un peu costaud qui courent après la DS, une auto-stoppeuse farouche quand elle le désire, une hippie. Tout cela saupoudré d’une ritournelle de dialogues caustiques et comiques.

Mais, oui car il y a un mais, j’ai eu le sentiment en refermant ce livre qu’il me manquait quelque chose. Je n’ai pas été déroutée et je l’ai trouvé bien construit. En fait, la balade était certainement trop courte ;-).

Il m’est déjà arrivée de ne pas trouver mes mots tout de suite quand je termine un livre et surtout de ne pas avoir envie d’en lire un autre de l’auteur. Or, là je n’ai pas trouvé mes mots tout de suite mais j’ai envie d’en lire un autre, de découvrir l’univers acidulé de cet auteur qui est, au passage, super sympa.

Ce qui est certain, ce livre vous donne le sourire ! Alors reprenez une friandise et dégustez le.

C’est une des raisons qui fait que je suis contente de vous le proposer comme livre voyageur. Je veux connaître vos retours et Nick Gardel aussi.

PS : Si vous aimez Woody Allen et Hubert Félix-Thiéfaine, ce livre est fait pour vous ;-).

Un extrait :

« Au milieu de cette cathédrale à ciel ouvert, sur un transat à l’équilibre douteux, le corps laiteux et parfaitement nu de Paul Monnier prenait le soleil. Il était tourné de manière à accueillir tout nouvel arrivant avec la vue de son anatomie flasque et peu ragoutante. Sa pilosité éparse se chargeant de souligner les zones que l’on aurait préférées avoir le loisir d’imaginer en lieu et place d’une réalité démonstrative. Paul avait appelé Jean Edouard au secours dans des termes qui laissent présager un danger imminent, et il était un tantinet déconcertant de le retrouver en train de faire une sieste, les couilles au vent. »

Quelques mots sur l’auteur :

photo-avatar-petitNatif du 92, transplanté puis réenraciné en Alsace, Nick Gardel garde un amour sans faille pour la Capitale et le goût des voyages en train. Ayant toujours essayé de transformer ses loisirs en travail, il a été, tour à tour, vendeur de disques d’occasion, d’informatique grand public, pour finir dans l’Education Nationale. Depuis, cette grande institution lui confie les adolescents les plus en marge du système scolaire voire de la société. Mais la marge, c’est ce qui fait tenir les pages du cahier…

Vous conseille d’aller sur son site pour en savoir encore plus : http://nickgardel.e-monsite.com

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s