Le principe de Parcimonie d’Amédée Mallock

12507372_10208106127028053_4753401735852041096_n

Chez qui : Fleuve Editions

J’appelle mon banquier pour un prêt de : 14,90€

Je dévore : 540 pages

 

De quoi ça parle ?

Dans un bocal, des doigts humains. Sur l’étiquette : Pervers au vinaigre, Tu ne toucheras pas aux enfants avec des pensées sales. Un individu masqué et vêtu de latex rouge agresse Ivo, un artiste contemporain et dérobe La Joconde. Mallock réunit son équipe et commence son enquête…

Alors Anne-Ju, c’est tordu ou pas ?

Tout d’abord, j’ai un aveu à vous faire : Je suis une novice ! Je n’ai jamais lu de chroniques Barbares…..Mais, les amis, ça c’était avant ! Pfff quelle bombe (et je pèse mes mots en l’écrivant) !

Alors j’arrête tout de suite ceux qui me disent :

« oui, je ne vais pas le lire car je n’ai pas lu les autres ! ».

Euh comment dire …. »Si, tu le lis et fissa !. Il sort le 11 Février. »

Commençons par le début, le titre. Un petit cours de définition : qu’est ce que le principe de parcimonie ? Vous le savez peut-être déjà, mais pour ceux qui ne le savent pas (comme moi au début), voilà son explication : Le rasoir d’Ockham ou rasoir d’Occam est un principe de raisonnement philosophique entrant dans les concepts de rationalisme et de nominalisme. Son nom vient du philosophe franciscain Guillaume d’Ockham (XIVème siècle), bien qu’il fût connu avant lui. On le trouve également appelé principe de simplicité, principe d’économie ou principe de parcimonie. Je vois à vos têtes que vous avez tout compris ;-). Vous inquiétez pas, tout est clair dans le livre.

Moi la fan de polars et de thrillers, je me suis régalée. J’en avais plein les babines tellement que ce livre, je l’ai lu à doses homéopathiques, pour le savourer pleinement. Je l’ai dégusté, comme un plat 4 étoiles****.

Mallock, ou devrais-je dire « Monsieur le Commissaire », est un personnage attachant et d’une perspicacité étonnante. Il m’a bluffé et vous pouvez me croire, c’est rare ! Les personnages, qui composent son équipe, représentent la stabilité du 13 (13 quai des orfèvres, oui on déménage…marre des gars du 36 ;-)). Chacun personnage  a sa place, aucun n’est superflu.

Revenons à l’intrigue..Loin de moi l’envie d’en raconter trop (ce n’est pas mon genre ;-)), mais je dois quand même vous dire, que les rasoirs, eh bien, ça fait pas mal de dégâts. Donc, vous êtes prévenus, l’auteur n’y va pas de mains mortes, mais avec des rasoirs agiles et bien aiguisés. Des organes, des scalps qui se baladent dans un Paris noyé sous les eaux, à bord de bocaux !

Je lisais que M. Mallock avait passé deux ans sous la cloche et il se demandait pourquoi ? Moi, j’ai la réponse : pour nous sortir CA ! Vous avez piqué ma curiosité, aiguisé mon appétit et surtout surpris la lectrice que je suis !

Ok ok, vous avez compris…c’est TORDU et j’adore.

 

Mallock c’est qui ? 

C’est un écrivain de thrillers, un peintre, un photographe…bref un artiste.

Je vous laisse vous rendre dans son univers en cliquant içi.

28 réflexions sur “Le principe de Parcimonie d’Amédée Mallock

  1. collectifpolar dit :

    Le seul que je n’ai pas lu de la série et pour cause, il n’est pas encore sorti 😉
    Vois tu petit padawan, j’avais lu Amédée Mallock et les visages de Dieu : première chronique barbare à sa sortie chez Seuil en 1999. Et puis plus rien. alors quand c’est ressorti en 2010 chez une petite maison d’édition, JBZ & Cie, je l’ai relu. Et j’ai été heureuse delire la suite, Les visages de Dieu, la m^me année toujours chez JBZ & Cie. puis il a fallu attendre deux année, un peu plus même pour voir notre Amédée Mallock être publié dans un maison comme Fleuve noir avec Le cimetière des hirondelles.
    Depuis notre auteur fait son petit bonhomme de chemin. et je le suis avec toujours autant de plaisir.
    Et du plaisir je suis certaine d’en prendre à la lecture de ce dernier titre. Quand je vois ta putain de chronique, je me dis que ça va déchirer.
    Mais en attendant c’est toi qui déchire petit padawan.
    Maintenant je connais Anne Ju la tordue 🙂

    Aimé par 2 people

  2. Stéphanie dit :

    Bravo ! Ta chronique m’a prise dans ses filets. Je ne connaissais pas du tout cet auteur, apparemment il a écrit une belle série (me suis rencardée du coup). Tu m’as carrément donné envie de le découvrir.
    Euh… mais… ma PAL elle va descendre quand ?? Je m’étais dit il y a 2 jours : allez hop, t’arrêtes de noter des titres. Ben c’est raté, à cause de toi !
    Merci ma poule pour toutes ces idées 😉

    Aimé par 2 people

  3. belette2911 dit :

    Je me marre avec le « J’appelle mon banquier pour un prêt de »… Excellent !! Bon, nous avons 6 jours pour convaincre nos banquiers de l’utilité du prêt !

    J’ai lu un roman de lui et je devrais lire la suite, que je possède, parce que j’aime bien son univers. Il serait temps que je m’y mette fissa !

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s