Modus, la série facile à monter !

téléchargement

Mais dis donc, on ne serait pas mercredi ? Et le mercredi, c’est ??? Attention, ce n’est pas raviolis ! Allez, essayes encore …..oui ! Bingo, c’est série !

Vous commencez à savoir que j’adore les séries où l’on chausse les après-skis et les chapkas, alors bienvenu en Suède avec la série : Modus.

« Mo…Mo…Modus » (je sais, je sais, elle était facile…mais j’y peux rien modus, motus, mon cerveau n’a fait qu’un tour ;-)). Un peu de sérieux pour le blabla commercial :

L’histoire se déroule en plein hiver suédois à la veille de Noël. Inger Johanne Vik (Melinda Kinnaman), une ex-profiler renommée du FBI, se retrouve entraînée au cœur de crimes sordides qui touchent la capitale.

Un homme tue froidement des personnes qui n’ont, en apparence, aucun lien entre elles mais les victimes ne sont pas choisies par hasard, le tueur semble exécuter des ordres bien précis. Inger Johanne n’est pas la seule à être impliquée dans cette histoire, sa fille autiste, témoin du premier meurtre, se retrouve en grand danger…

L’enquête conduit Inger à faire équipe avec Ingvar Nymann (Henrik Norlén), un enquêteur de la police criminelle. Ensemble, ils vont rassembler des indices et commencer à trouver un point commun entre les meurtres : ils sont reliés à un réseau international fondamentaliste.

La chasse à l’homme commence alors……wouuhhh même pas peur !

Ils sont tordus en Suède…

MODUS est une série adaptée du roman Haine d’Anne Holt, auteure à succès norvégienne, que je n’ai pas lu ! Ah, je vous vois vous prendre la tête entre vos mains et vous dire « oh mon dieu ce n’est pas possible !!! ». Et si, hélas je n’ai que deux yeux et ils fonctionnent déjà pas mal ;-). Bon allez, vous me pardonnez ;-).

Comme toujours dans les séries venant du froid, il faut bien être concentré lors du premier épisode : prénom, nom, ville…Bref un univers peu familier quand on vit en Bourgogne ;-).

Ceci étant, on plonge direct dedans sans aucun souci. Je vous rassure, j’ai mis une combinaison en néoprène pour ne pas choper la mort. Car la mort, ici, elle sévit pas mal et en plus elle ne se cache pas. Eh oui, on voit le tueur ! On sait qui c’est mais on ne sait pas pourquoi…Oh les petits malins.

Un flic, plutôt Don Juan, et une profileuse, un peu perdue = un duo bien trouvé. On s’amuse à les voir élaborer des théories sur ces différents meurtres dans des décors toujours aussi magnifiques. Bon, il n’y a rien de surprenant car souvent les duos marchent mieux que les flics solos. Le jeu des acteurs est acceptable.

Ma curiosité et mon esprit d’enquêtrice hors pair (oui bon là j’en rajoute peut-être un peu ;-)) ont été captivés de suite. Car l’intrigue est bien construite et bien menée. On passe des montagnes glaciales aux foyers chaleureux tout comme , les émotions que l’on peut ressentir en la regardant. Les meurtres qui se succèdent, ne laissent guère de place à l’amour. Donc bye bye les fleurs bleues ;-). Qu’est ce qui lient les meurtres d’une critique gastronomique de la télé étranglée dans un grand hôtel de Stockholm, une évêque luthérienne poignardée sur le parvis de sa cathédrale, la veille de Noël, et d’autres victimes frappées à Stockholm ? Ah ah je vois que tu as bien envie de la savoir … Tu sais ce qu’il te reste à faire, alors fonces au lieu de lire ma chronique !! Ah non, je déconne ..reviens et finis de me lire ;-). Malgré tout ça, sachez que l’intrigue n’a rien d’exceptionnel mais c’est bien fait.

Pour les âmes sensibles (oui oui il y en a !), n’ayez pas peur, le rouge n’est pas la couleur dominante !

Bref, vous l’avez compris ce n’est pas la meilleure des séries suédoises pour moi, mais vous pouvez vous laisser séduire par ces 8 épisodes. A ce jour, seulement la chaîne 13ème rue a diffusé ces 8 épisodes ( 26/01 au 02/02/2016).

Donc c’est tordu avec modération ….

Alors ils sont connus ces suédois ?

  • Melinda Kinnaman – Inger Johanne Vik
  • Henrik Norlén – Ingvar Nymann
  • Marek Oravec – Richard Forrester
  • Simon J. Berger – Isak Aronson
  • Esmeralda Struwe – Stina Vik
  • Lily Wahlsten – Linnéa Vik

 

Un petit teaser, ça vous dit ? 

 

Souvenirs de Suède :

 

 

33 réflexions sur “Modus, la série facile à monter !

  1. Stéphanie Ladrouille dit :

    Hahaha excellent, tu m’as fait rire plus d’une fois ! En parlant d’une série pleine de meurtres c’est pas évident, bravo ! Mais ce n’est pas tout, tu as aussi éveillé ma curiosité.
    Tu peux me donner un peu de ton temps pour me faire des journées de 36h au moins pour regarder et lire tout ce que tu nous conseilles ?

    Aimé par 1 personne

  2. anaverbaniablog dit :

    Hummm c’est donc une série qui donne froid, à tous les niveaux… froid parce-qu’il fait froid, froid dans le dos, etc… Je passe assez peu de temps devant la télé et je viens d’entamer Once Upon a Time in Wonderland (dans un style très différent) donc je ne vais commencer une autre série, car je sais que je ne la finirais pas.^^

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s