Block 46 de Johana Gustawsson

téléchargement (1)

Qui est assez tordu pour publier ce livre ? Bragelonne

Combien pour ce plongeon dans ce block ? 20 €

Et combien de temps dure ce devoir de mémoire ? 336 pages

Block 46 ? Barbelé sur la couverture..Le décor est planté !

Falkenberg, Suède. Le commissaire Bergström découvre le cadavre terriblement mutilé d’une femme.
Londres. Profileuse de renom, la ténébreuse Emily Roy enquête sur une série de meurtres d’enfants dont les corps présentent les mêmes blessures que la victime suédoise : trachée sectionnée, yeux énucléés et un mystérieux Y gravé sur le bras.
Étrange serial killer, qui change de lieu de chasse et de type de proie…
En Suède, Emily retrouve une vieille connaissance : Alexis Castells, une écrivaine pleine de charme spécialisée dans les tueurs en série.
Ensemble, ces deux personnalités discordantes se lancent dans une traque qui va les conduire jusqu’aux atrocités du camp de Buchenwald, en 1944.

Tu as bien dormi Anne-Ju ?

Non ! Non et non ! Johana, tu as agité mes nuits. Pourtant, je ne suis pas une sensible d’habitude. Mais ton livre m’a tenue éveillée et j’adore ça !

Tout commence avec ce cadavre de femme retrouvée en Suède présentant les mêmes blessures que d’autres victimes londoniennes. Deux femmes, au caractère différent mais complémentaire, vont mener l’enquête.

En parallèle, Johana nous plonge dans la vie ( plutôt survie) du camp de Buchenwald en 1944.Elle traite parfaitement bien et surtout avec beaucoup de pudeur, l’abomination du nazisme, des camps de concentration et des horreurs vécues par les déportés. On sait, bien que je pense que l’on ne saura jamais assez, certains sévices subis par les déportés ainsi que les expériences médicales faites par des docteurs Maboul !

C’est peut-être cela qui a fait travailler mon subconscient ! Je ne lis jamais sur cette période car ce n’est pas une période qui m’attire., comme la 1ère guerre mondiale. Mais là, le passé et le présent sont mêlés et on se doute bien que ce n’est pas pour rien ;-). Elle est maligne Johana, elle n’a pas envie que l’on referme le livre aussi facilement.

Les chapitres sont courts, denses et s’enchaînent avec une aisance remarquable. Vous vous demandez encore si c’est un coup de cœur ? Oui c’est un réel coup de cœur pour ce premier roman. Une vraie rafale de vent suédois bien glaciale avec la chaleur des mots de Johana !

J’apprécie tout particulièrement ce travail de recherche approfondi par l’auteure. Ce qui crée une atmosphère encore plus étouffante durant ces passages dans le block 46. Malgré cette gravité, la plume est légère et rafraîchissante (certainement l’air de la Suède ;-)).

Les personnages sont attachants et puissants. L’auteure a trouvé les bons mots pour faire ressentir juste ce qu’il fallait. J’aime ces femmes qui ont du caractère mais aussi des blessures. Et c’est justement grâce à celles-ci qu’elles avancent et se donnent encore plus. Mon côté féministe ressort !!

PS pour l’auteure : Maintenant que je suis devenue une fan de ton écriture Johana, j’ai hâte d’être en Mars 2017 pour découvrir ton nouveau roman.

Tu ne l’as pas encore lu ? Répares cela de suite en cliquant sur le livre ci-dessous :

 

Mais qui est-elle, Johana Gustawsson ?

Née en 1978 à Aubagne et diplômée de Sciences Politiques, Johana Gustawsson a été journaliste pour la télévision et la presse françaises. Elle vit aujourd’hui à Londres, en Angleterre.

Je vous conseille d’aller faire un tour sur son blog : http://johanagustawsson.com/fr/

Allez faire un tour aussi sur le site des éditions Bragelonne, ils ont des livres qui sont bien tordus !

J’ai eu le plaisir de la rencontrer lors d’un petit déjeuner au QDP 2016 à Lyon. Elle est drôle, abordable donc si vous la croisez en salon, foncez !!

IMG_1438

29 réflexions sur “Block 46 de Johana Gustawsson

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s