Marseille, la série au goût de navet !

images (3)

Mercredi tout est permis !

Même de démonter une série qui aurait pu être une grande série: Marseille.

Comme vous le savez, on a fait beaucoup de buzz sur cette série : « le House of cards français fait par Netflix « . Euh comment dire ? Vous l’avez regardé votre série avant de faire de la publicité mensongère ??

Je vous donne le contexte à la mode Netflix (on ne sait jamais au cas où j’essayerai de vous la vendre !) :

Robert Taro est maire de Marseille depuis 20 ans. Les prochaines élections municipales vont l’opposer à l’homme qu’il avait choisi pour lui succéder, un jeune loup aux dents longues. Les deux candidats vont se livrer un combat sans merci au terme duquel un seul sortira vainqueur. Marseille met en scène une lutte au couteau tournant autour de la vengeance et animée par les barons de la drogue, les politiciens, les syndicats et les acteurs politiques de la ville.

Par où commencer Anne-Ju ? Il y a tellement à dire sur cette série !

Je suis passée par 3 états en regardant cette série : surprise, déçue et morte de rire. Je m’explique.

Tout d’abord, le scénario. On est pourtant de plus en plus bon niveau scénario qui tient la route et qui surprend. Netflix nous l’a tellement bien vendu avec ces acteurs confirmés. Je me suis dit : « Super, ça promet. » Mais là, je pense que les scénaristes étaient en congés en train de boire des mojitos au soleil ! Car franchement, ce n’est pas une série politique pour moi, comme Baron Noir (chronique ici), mais un véritable soap politique ! 2 hommes (un maître Jedi et son padawan), le projet d’un casino, la mafia de partout. Bref, le padawan a les dents qui rayent le parquet. Il veut détrôner le maître Jedi et le mettre à terre ! Alors bien sûr, il ne va pas lésiner sur les moyens : coucheries en tout genre, délations, rackets au réveil, meurtres au coucher ! C’est juste un peu trop gros ! Et les dialogues ! La cerise sur le gâteau tellement ils sont mauvais. A la fin, je me marrais plus qu’autre chose. Mais s’il n’y avait que cela !

Passons aux acteurs. Benoit Magimel devrait aller se reposer un peu ! Il a tout perdu de son jeu d’acteur. Il ne ressemble plus à rien ! Il était encore potable dans son film L’avocat et depuis c’est la dégringolade ! Il joue tellement mal qui c’est marrant de guetter ses répliques. Et pourquoi a-t-il accepté de prendre cet accent ? Je sais que c’est une stratégie politique pour sa campagne. Mais, le réalisateur ne serait-il pas en train de prendre les marseillais pour des buses ? C’est tellement pas crédible que je ne pouvais qu’en rire. Gérard Depardieu est le seul qui tient la route dans son rôle ainsi que Stéphane Caillard (non il n’y a pas d’erreur dans le prénom ;-). Elle joue une journaliste et  fille du maire (alias Depardieu). Mais leurs jeux ne font pas assez pencher la balance du bon côté. Car il y a Géraldine Pailhas. C’est pourtant une actrice française reconnue. Mais là, elle joue une femme de maire , violoncelliste, dépressive qui se plaint à longueur de temps. Elle n’arrive pas du tout à lui donner vie à son personnage !

Mais il y a 1 point que j’ai aimé : la musique de la bande annonce. Il s’agit d’Orange Blossom  que j’ai pu voir en concert et que j’adore. Mais durant les épisodes, trop de musique tue la musique ! Pourquoi avoir mis autant de musique sur chaque scène , importante ou pas ? C’est juste mauvais et inutile.

Au final, 8 épisodes c’est long quand on y croit et délirant quand on sait que c’est un échec !

Alors si vous vous attendiez à voir la suite sur TF1, vous pouvez toujours attendre. TF1 a prévu de passer uniquement les 2 premiers épisodes et les autres sont dispo sur Netflix. Mais il y a d’autres séries qui valent plus le coup que ce navet !

La belle brochette de vainqueurs :

Gérard Depardieu : Robert Taro, le maire de Marseille

Benoît Magimel : Lucas Barres, premier adjoint de Robert Taro, dauphin puis rival du maire

Géraldine Pailhas : Rachel Taro, la femme du maire, violoncelliste

Nadia Farès : Vanessa D’Abrantes, présidente du conseil général des Bouches du Rhône

Stéphane Caillard : Julia Taro, journaliste à La Provence et fille de Robert et Rachel Taro

 

Le clip officiel de Marseille par  Orange Blossom Ya Sidi  :

 

Photos souvenirs :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

63 réflexions sur “Marseille, la série au goût de navet !

  1. anaverbaniablog dit :

    Je ne suis pas du tout attirée à la base. J’accroche assez peu en général aux séries françaises qui s’inspirent des séries américaines à succès… C’est globalement peu crédible transposé dans notre univers + familier. Mais en plus Gérard Depardieu… je n’ai plus envie de le voir.^^

    J'aime

  2. belette2911 dit :

    « en train de boire des mojitos au soleil »… ben quoi, on peut pas leur en vouloir, non, c’est leur droit de boire des mojitos au soleil à ces crétins de scénaristes ! 😆

    Gégé a la gueule enflée, au sens propre, ici, bigre, il fait peur. Je n’avais pas entendu parler de cette série, alors j’avais pas envie de la regarder et là, je pense que je vais la télécharger pour les jours où je serais constipée, puisque qu’elle est à chier ! mdr

    Aimé par 1 personne

  3. collectifpolar dit :

    J’ai jetté un oeil sur les deux premiers épisodes, le départ était pas si mal, ça pouvait laisser présager une suite sympa…
    Mais là, avec ce que tu en dis, je raccroche tout de suite et vais me faire mon propre film sur un bon bouquin. 😉
    Pis à Marseille c’est pastis pas Mojitos, et moi j’aime pas le pastaga !
    Merci pour cet chronique.
    Mais au fait, petit padawan, tu n’as pas les dents qui raillent le parquet, j’espère ? hihi 😉

    J'aime

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s