Dust de Sonja Delzongle

téléchargement (12)

Quelle agence organise ce voyage en Afrique ? Denoël et Folio Policier (à deux c’est encore mieux ;-))

Aucun regret car pour 8.20€, dépaysement garanti !

Embarquement immédiat pour 560 pages

 

Un voyage en Afrique ? Intéressant

Quelque part en Afrique, la mort rôde…
2010. Dans un terrain vague de Nairobi, un gamin à vélo s’amuse à rouler dans une grande flaque sur le sable ocre. Du sang humain, répandu en forme de croix. Sans le savoir, le garçon vient de détruire une scène de crime, la première d’une longue série.
2012, à Nairobi. Une femme albinos est décapitée à la machette en pleine rue. Le tueur a emporté la tête, un bras aussi. Elle a été massacrée, comme beaucoup de ses semblables, parce que ses organes et son corps valent une vraie fortune sur le marché des talismans.
Appelée en renfort par le chef de la police kenyane, Hanah Baxter, profileuse de renom, va s’emparer des deux enquêtes.
Hanah connaît bien le Kenya, ce pays où l’envers du décor est violent, brûlant, déchiré entre ultramodernité et superstitions.
Mais elle ne s’attend pas à ce qu’elle va découvrir ici. Les croix de sang et les massacres d’albinos vont l’emmener très loin dans les profondeurs du mal.

Alors Anne-Ju, toi et ta phobie des serpents, tu as survécu ?

Sonja Delzongle, le mamba noir m’a fait passer des nuits blanches. Je confirme que même écrit, le mot « serpent » me fait autant flipper ;-).

Mais comme je suis un peu tordue, je n’ai pas abandonné pour ce petit détail. Bien au contraire, j’ai dévoré cette enquête d’Hanah Baxter. Dès les premières lignes, j’ai tout de suite sentie la chaleur étouffante du Kenya. Bon je sais, ce n’est pas original comme image, mais que voulez-vous ! En plus, moi et la chaleur ce n’est pas le grand amour ! J’ai donc suivi les enquêtes de cette profileuse au « profil » intéressant et non « trop cliché ».  Qu’elle soit lesbienne, accro à la coke, est vraiment secondaire pour moi. Ce que j’ai aimé, c’est le personnage en entier, sa capacité à ressentir les choses, à mener ses investigations. Mon côté féministe était ravi de retrouver une femme en héros. Mais non, je ne déteste pas les hommes..bien au contraire mais une touche féminine dans un monde de brutes ne fait pas de mal. Bien qu’elle est une allure plus  masculine qui féminine cette Hanah Baxter. Les autres personnages qui gravitent autour d’elle sont des éléments essentiels à l’intrigue. J’aime ce melting pot que nous présente l’auteure.

Ensuite, il y a la base de l’intrigue : le trafic d’albinos. J’avoue que de ce côté là, je suis inculte. Je ne m’étais jamais intéressée au sujet. C’est certes, effarant comme on peut s’en douter mais c’est juste. A la fin de la lecture, j’ai fait appel à mon meilleur ami (Google) et il m’a effectivement raconté les mêmes faits atroces que l’auteure. Je félicite l’auteure pour le travail de recherches.

Au niveau de l’intrigue, je n’ai pas été des plus surprises. Mais ça n’enlève rien au fait que j’ai adoré ce livre. J’ai aimé en ressortir moins bête;-). Et le rythme, j’allais oublier. On ne s’ennuie pas. Le fait que les chapitres soient courts, ça donne un rythme haletant. C’est quand même plus agréable surtout quand il s’agit d’un thriller.

Résultat  :1er livre lu de Sonja Delzongle, fait et ravie de cette découverte. Envie de regarder Out of Africa même si ça n’a rien à voir, mais juste pour voir les paysages. Envie de lire le second ? Carrément. D’ailleurs, je l’ai commencé.

Je vous rappelle que j’ai eu le plaisir de la rencontrer lors d’un petit déjeuner organisé par la maison d’édition Denoël pour le quai du polar 2016. Si vous voulez relire l’article, cliquez ici.

Et si vous voulez vous procurer son livre, cliquez sur le livre ci-dessous :

28 réflexions sur “Dust de Sonja Delzongle

  1. belette2911 dit :

    Dire que j’ai accroché moyen à ce livre ! J’avais pas aimé l’héroïne principale, elle me courait sur le haricot et son final était un peu trop « exagéré » que pour rester plausible. Ça me donnait l’impression de surenchère… 😦

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s