Captifs de Kevin Brooks

téléchargement

Qui nous retient ? Super 8 éditions

Et à quel prix ? 18€

Pour une durée de 336 pages ! Ouf ça va je serai à l’heure pour l’apéro.

 

Bon alors c’est quoi ce nouveau jeu ?

Linus, 16 ans, se réveille un matin sur le sol d’un sinistre bunker souterrain. Sans eau, sans nourriture… et sans la moindre explication. Manifestement, il a été kidnappé. Pour quel motif ? Et qu’attend-on de lui ?

Les jours passent. D’autres détenus, n’ayant apparemment rien en commun, sont amenés par un ascenseur. Une petite fille. Un vieil homme malade. Un toxicomane. Un autre homme, une autre femme. Capturés en pleine rue, comme lui et désormais, constamment surveillés. Incapables de comprendre ce qu’ils font en ce lieu.

Bientôt, et tandis que le temps commence à perdre sa réalité, une horrible vérité se fait jour. Il ne s’agit plus de sortir – c’est manifestement impossible. Il s’agit de survivre. Ensemble. Le plus longtemps possible. En espérant obtenir une réponse à la seule question qui vaille : Pourquoi ?

Mais dis-moi Anne-Ju, on dirait un Koh-Lanta voire Survivor ?

Je confirme, Moundir n’aurait pas survécu ! Ce livre est complètement sadique.

6 personnes, âge, sexe, statut différent, sont enfermés. 6 chambres, une cuisine, une salle de bains et des caméras. Euh, ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Ah, il manque juste la Voix et on se croirait dans Loft Story.

Sauf que là, il n’est pas du tout question de sexe, de profiter de la piscine et autres folies de ce genre. Ici, pas de communication avec l’extérieur, pas de nourriture, pas d’eau chaude, pas d’intimité, pas de chauffage, seulement un ascenseur qui redescend tous les matins à 9h avec plus ou moins de bonnes surprises dedans.

En tout cas, moi je ne veux pas être candidate ! Mais eux, non plus n’ont pas voulu ! Pendant plusieurs jours, leurs nerfs, leurs émotions, leurs manques vont être mis à rude épreuve. Les cerveaux vont cogiter à fond. Les crises de nerfs vont devenir fréquentes. Les désillusions vont prendre une place importante.

La couverture du livre représente bien mon état lors de cette lecture. Ce n’est pas la première fois que je lis un roman dit « d’enfermement ». Le but ultime est de chercher par tous les moyens, une échappatoire. Ils sont 6 et représentent une micro société. Il y a toujours un leader et ceux qui suivent. Maintenir l’esprit d’équipe ne va pas être une chose facile. L’auteur met en avant les émotions, les sensations, les doutes, les peurs. Bref, un sacré florilège.

Nous, on observe tout ça vu d’en haut. On les voit lutter, rire, pleurer voire pire.Mais je n’ai pas été plus captivée que cela. Je n’ai pas été surprise. J’ai quand même eu envie d’aller jusqu’au bout et la fin m’a bien plu. Pour une fois que ça se termine comme je le voulais !

Si ma chronique t’a captivée (je sais, elle était méga facile, celle-là!), cliques sur le livre :

18 réflexions sur “Captifs de Kevin Brooks

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s