Mr Gwyn d’Alessandro Baricco

513UQcnkrzL._SX195_

A part chez Marie, on le trouve chez : Folio

Pas cher car il est en poche à 7.10€

Une nuit il vous faudra pour dévorer 224 pages

Romancier britannique dans la fleur de l’âge, Jasper Gwyn a à son actif trois romans qui lui ont valu un honnête succès public et critique. Pourtant, il publie dans The Guardian un article dans lequel il dresse la liste des cinquante-deux choses qu’il ne fera plus, la dernière étant: écrire un roman.
Son agent, Tom Bruce Shepperd, prend cette déclaration pour une provocation, mais, lorsqu’il appelle l’écrivain, il comprend que ça n’en est pas une : Gwyn est tout à fait déterminé.
Simplement, il ne sait pas ce qu’il va faire ensuite. Au terme d’une année sabbatique, il a trouvé: il veut réaliser des portraits, à la façon d’un peintre, mais des portraits écrits qui ne soient pas de banales descriptions.
Dans ce but, il cherche un atelier, soigne la lumière, l’ambiance sonore et le décor, puis il se met en quête de modèles. C’est le début d’une expérience hors norme qui mettra l’écrivain repenti à rude épreuve.

Il y a des livres sur lesquels on n’aurait pas parié …

« Anne-Ju est-ce que tu veux bien me faire plaisir stp ? Lis un livre que je te conseille.

Euh oui Marie. (J’avoue que j’ai eu un peu peur car je sais que nous n’avons pas les mêmes goûts).

Il est court et si tu n’aimes pas, je ne t’en voudrais pas. »

Vous commencez à me connaître depuis un an et vous le savez que j’ai une curiosité de tordue. Alors, comment dire non à mon amie Marie ? Voilà comment M. Baricco est entré dans ma bibliothèque. Je ne me sentais pas à la hauteur pour le lire. Ne me demandez pas pourquoi ? Quand on a une idée dans la tête, seuls les mojitos peuvent m’aider à l’en sortir ;-). Petite précision, j’écris plus « mojito » que je n’en bois !

MERCI Marie. Je ne sais pas comment tu as fait mais ce livre est tombé à point nommé. Jasper Gwyn a une idée complètement tordue d’écrire des portraits. J’ai tout de suite adhéré à cette idée.

Baricco a une plume qui m’a fait du bien. La scène des ampoules est juste éblouissante. Mais pas que. Il est question de tellement de sujets dedans mais le principal, enfin, celui que j’ai retenu, est l’acceptation de soi. Car ces séances, où la personne se retrouve nue, sans parler et à vivre sa vie pendant 4 heures par jour est meilleure qu’une séance chez le psy. Les questions que se posent Barbara, la première à se faire tirer le portrait, sont celles que je me poserais aussi. C’est dingue de dire un truc aussi débile, mais Barbara c’était moi. J’ai trouvé que je lui ressemblais tellement que cette lecture m’a troublée. Oui oui, je sais ce n’est pas souvent que la tordue que je suis est dans cet état.

Pour preuve, je lisais quelques pages par quelques pages pour laisser durer le plaisir . Alors qu’en deux soirs, j’aurais pu le lire. Mais non, je les ai dégustées autant que mon mojito qui m’attend.

Ce livre est beau, simple, accessible à tous. J’aurais aimé croiser cet auteur-copiste et j’aurais été une de ses clientes. Bon, il aurait fallu gagner au loto ou épouser un milliardaire !

Ma curiosité a eu raison de moi. Je ne lis pas que du polar et j’aime ça. Je suis ravie de ce conseil lecture. Mais Marie, pour la SF, là faudra être très, mais très, persuasive !

S’il vous tente, laissez-vous tenter et cliquez sur le livre ci-dessous :

14 réflexions sur “Mr Gwyn d’Alessandro Baricco

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s