Poussières d’os de Karin Salvalaggio

51s3nlH-c7L._SX319_BO1,204,203,200_

Un peu de fraîcheur avec les Editions Bragelonne Thriller ! Pour 21.50€, vous devez vous munir de gants, blouson, bonnet, après-ski pour réussir à supporter le climat de ces XX pages.

« glagla, je veux mettre des tongs ! »

Quelqu’un frappe à la porte de la maison de Grace Adams. Grace est certaine de savoir de qui il s’agit pourtant lorsqu’elle regarde par la fenêtre de sa chambre, elle voit une inconnue marcher sur le sentier derrière sa maison.Soudain, un homme émerge de l’obscurité des bois environnants et la poignarde, puis s’enfuit dans l’ombre, la laissant mourir dans la neige. Choquée, Grace appelle la police, sachant bien qu’ils ne pourront arriver à temps. Alors elle se décide à secourir elle-même la femme et constate qu’elle ne lui est pas étrangère…

Traumatisée, Grace est emmené à l’hôpital, pendant que le détective Macy Greeley est rappelée dans la petite ville de Collier – Montana – où elle a autrefois enquêtée. Elle va devoir traquer le tueur et comprendre ce que l’assassin a à voir avec Grace, une jeune femme troublée que son passé a peut-être brusquement rattrapé.

Mais la ville de Collier est toujours aussi secrète et Macy devra rouvrir de vieilles blessures pour résoudre un crime qui a semble-t-il mis plus de 11 ans à apparaître.

« Tu es carrément givrée de lire un livre où l’hiver est la saison de référence ! ».

Non, je ne suis pas givrée mais tordue. Faut être tordu pour sortir le 17 août 2016, un livre qui se passe en hiver. Tu me diras , ça peut donner un peu de fraîcheur sur la plage ! Merci Lilas pour cet air glacial ;-).

Un nouveau thriller de Bragelonne que j’avais hâte de commencer. Sauf que j’ai galéré au début. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai eu du mal à accrocher tous les wagons. Le froid certainement. Grace Adams est témoin d’un meurtre en bas de chez elle. Tout de suite, on comprend que ce personnage est complexe, tourmenté. Il n’y a pas de surprise. Ensuite, on rencontre Macy Greeley, une détective, enceinte jusqu’aux yeux, qui vient enquêter. Bon, il faut dire qu’elle connait bien cette petite bourgade car Collier a déjà fait couler de l’encre pour des faits commis il y a 11 ans. Et puis, on a Jared, Alors, lui , j’avoue que j’ai eu du mal à comprendre sa place.

J’ai trouvé le personnage lisse, plat et tellement prévisible. En fait, le roman aurait très bien pu se faire sans lui. Bon ok, Grace flashe sur lui. Mais on sait déjà qu’elle n’est pas toute seule dans sa tête.

L’histoire policière n’a rien de surprenante. Elle est bien construite mais « classique ». Je sais que vu le nombre de thriller qui sortent, faire du surprenant est compliqué de nos jours. Mais là, je l’ai lu sans avoir de coups de coeur. Pourtant, je n’ai jamais été déçue par Bragelonne. Mais celui-ci est gentil, trop gentil pour moi. Il n’est pas mauvais juste simple. En fait, je n’ai pas eu besoin de me prendre la tête pour résoudre l’affaire. Moi je suis tordue, je veux du TORDU !!!

Après, il est idéal pour l’été car il est accessible ! Une lecture de plage ! Je laisse le vbin chaud de côté et files au bar de la plage, prendre un mojito !

Si tu veux le mettre dans ta valise, cliques sur l’image ci-dessous :

11 réflexions sur “Poussières d’os de Karin Salvalaggio

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s