The last kingdom, la série qui sent le viking à plein nez !

img_4398

Hello les tordus,

En ce mercredi, je vous parle d’une nouvelle série britannique . Bon pas si nouvelle car la saison 1 a déjà été diffusée fin 2015. La saison 2 est en cours de tournage. Mais elle reste inédite dans les pays francophone. Il s’agit de The Last kingdom.

À la fin du IXe siècle, ce qu’on appelle l’Angleterre aujourd’hui est séparée en plusieurs royaumes. Les terres anglo-saxonnes sont attaquées et régies par les Danois.

Uhtred est le fils orphelin d’un noble Saxon. Kidnappé par les Scandinaves et élevé parmi eux, il doit sans cesse choisir entre le royaume de ses origines et le peuple qui l’a vu grandir.

Vikings or not viking ?

Not viking ! On ne peut pas détrôner cette série qui juste exceptionnelle. Quand, ils ont eu l’idée de cette série, les cheveux longs et les tatouages de notre Ragnar national avaient déjà séduit un large public. Alors pourquoi ne pas surfer sur la vague ? Du surf au royaume du Danemark, un nouveau concept ;-).

Bref, on se retrouve avec des nouveaux vikings, un anglais capturé enfant élevé comme un viking. Ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Si si cherchez bien. Une pâle copie de la série Viking ? Et bien, c’est aussi ce que j’ai cru à la vision du premier épisode. Mais au final, la série trouve assez rapidement son identité et montre qu’elle est à même de développer une intrigue riche et dense, de proposer des personnages auxquels on s’attache dans une forme de tragédie. Il y a plein de vengeances à venir, du sexe,  des couronnes à réclamer et des conquêtes à mener.

Les séries moyen-âgeuses sont à la grande mode. On aime la boue, les paysans, la misère et les conditions de vie d’avant (« ça c’était avant !  » ;-)). Mais elle parvient à se détacher du lot en mêlant à la violence des enjeux stratégiques, des scènes de diplomaties et des motivations personnelles fortes. Il y a même du romantisme pour les fleurs bleues.

Le pari est relevé. La série s’est bien installée et j’ai hâte de découvrir la saison 2. Pour les paysages, sachez que les scènes ont été tournées en Hongrie et en Angleterre.

Producteurs exécutifs: Gareth Neame, Nigel Marchant, Stephen Butchard, Polly Hill. Co-producteurs exécutifs: David O’Donoghue, Nick Murphy. Producteur: Chrissy Skinns. Réalisateur: Nick Murphy. Scénariste: Stephen Butchard. Adaptée du roman “The Saxon Stories” de Bernard Cornwell.

Casting: Alexander Dreymon, Emily Cox, David Dawson, Rune Temte, Matthew Macfadyen, Rutger Hauer, Ian Hart, Tobias Santelmann, Peter Gantzler, Adrian Bower, Joseph Millson, Henning Valin Jakobsen

Si tu as envie de violence et de légendes, cliques sur cette image :

36 réflexions sur “The last kingdom, la série qui sent le viking à plein nez !

  1. Black Kat dit :

    J’avais noté cette série mais comme j’étais en plein visionnage de Vikings et que, comme tu le dis, j’avais peur que ce ne soit qu’une pâle copie, je l’avais mise de côté! Bon bin… grâce à toi, je vais m’y plonger alors! Surtout que c’est un peu le creux de la vague en ce moment, mes séries ne sont pas encore de retour! 🙂 Merci pour cet avis! 😉

    Aimé par 3 people

  2. Sev dit :

    Chouette de savoir que ce n’est pas une pâle copie de Vikings, car franchement le pitch est très très proche!!!
    Je vais peut-être lui donner une chance alors, car je me languis de notre beau Ragnar, et il me faut quelque chose pour patienter en attendant 😉

    Aimé par 2 people

  3. belette2911 dit :

    Rhô, des beaux mâles virils et puant le bouc à dix lieues à la ronde… Bon, je lui ferai découvrir les plaisirs du Tahiti Douche, moi, au beau viking anglais qui fut enlevé… non, le contraire ! Il était anglais et fut enlevé par des vikings ! (ils voulaient le violer, ou quoi ??).

    Je possède Vikings sur mon DD mais pas encore regardé, comme les autres 36.000 séries que je dois encore mater de mes petits yeux.

    Rollo ? Mais c’est un bonbon, ça !! Délicieux, entre nous, on le suce et ça fond sur la langue, laissant couler le truc délicieux qui se trouvait coincé dedans… Oui, c’est cochon quand c’est expliqué par moi ! 😛

    J'aime

      • belette2911 dit :

        Je ne voudrais pas respirer le torse d’un mâle viril qui me rappellerait mon chien mouillé qui ressèche, les écuries et d’autres odeurs encore bien pire comme ceux qui vivent dans la rue. Imagine, tu approches ta bouche de son… épée tendue et son odeur tellement forte, plus les bêbêtes qui grouillent, plus les croutes séchées qui pendouillent du membre durci te font vomir… ça fout le romantisme en l’air, non ??

        Aimé par 1 personne

      • lesmotordusdanneju dit :

        Ah mais là il n’est pas question de romantisme. On devient des bêtes qui se désirent après avoir tués du rosbif. Imagines l’adrénaline après un combat et tu vois l’autre qui te désire intensément. Moi, je m’en fous…si il est super bien gaulé, je le dévore !!!!

        Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s