Et si Notre-Dame la nuit de Catherine Bessonart

Et si Notre DAme la nuit poche.jpg

La mystérieuse demeure de Quasimodo reçoit les éditions de L’Aube pour 352 pages. Mais toute visite a un prix et celui-ci est plus que raisonnable avec son format poche à 9.80€.

Le thème de la visite est le suivant :

De la décapitation de neuf ­statues de Notre-Dame de Paris à celle de jeunes femmes innocentes, l’affaire est délicate.

« Une intrigue subtilement ficelée… et Bompard est doté d’un inconscient si riche et si tourmenté qu’on peut lui prédire une longue série de nouvelles aventures. » Gérard Meudal

« Classique, mais impeccable. » Anne Berthod, La Vie

« À lire quoi que vous ayez à faire ! » Antonia Jimenez, Midi Libre

« Une réussite ! » Femme Actuelle

Ce livre a reçu le prix « Polar » du Meilleur Roman franco­phone du festival Polar de Cognac, le prix Anguille sous Roche de Saillans, le prix l’Olive noire à Nyons et le prix de la librairie Arcades.

Alors Anne-Ju, tu es repartie avec Quasimodo ?

Non du tout ! Si il fallait choisir, je repars avec Chrétien Bompard. Ce flic est juste brillant, attachant, humain. Enquêter dans le monde religieux avec un prénom pareil, c’est juste marrant et non « facile » comme certains pourraient dire ! Il a des failles, des atouts ! Attends Anne-Ju, tu veux dire que ce flic n’a pas de souci avec l’alcool ? qu’il n’est pas ripoux ? C’est pas possible ! Et si, il est comme toutes les personnes que l’on croise dans la rue. Il aime son métier et il le fait bien ! Heureusement, vous me direz. Mais il n’est pas le seul à tenir la vedette, il y a plein d’autres « petits » personnages qui gravitent autour et qui donne encore plus de relief à cette histoire. Cela prouve surtout que tout seul, on n’arrive à rien.On a le droit à des flashbacks qui sont courts et juste mis là où il faut. Le lecteur ne jongle pas et ne perd pas le fil.

L’intrigue est palpitante, serrée car le temps est compté. J’aime bien quand on a comme un compteur, ça donne un rythme. Ici, il est très bien trouvé. C’est simple, quand on commence ce livre, on ne veut pas le lâcher.

C’est un pur plaisir de polar.

Moi, ce que j’aime c’est cette découverte. Catherine Bessonart, c’est l’histoire d’une belle rencontre lors du salon policier de Neuilly-Plaisance. On a blagué, on a rigolé, on a échangé et j’ai surtout acheté son livre. Je l’ai même conseillé à mon poussin qui l’a acheté aussi. Comment résister à ce petit bout de femme plein d’énergie ? Moi, je ne résiste pas. Mais, je vous rassure, je savais de quoi aller parler ce livre. Un polar parisien, comme je les aime.

C’est son premier roman. On a un flic, une enquête mais aussi une bonne dose de culture. Et ça, moi j’aime quand on apprend des choses en lisant un livre. Une seconde enquête est parue sous le titre de La palette de l’ange. Je l’ai et je ne vais pas tarder à retrouver mon Chrétien préféré.

En tout cas, Catherine Besonnart est une auteure généreuse, agréable, souriante, marrante et surtout que je vais suivre.

Merci pour cette belle découverte.

Si tu es aussi intéressé, cliques sur le livre ci-dessous :

19 réflexions sur “Et si Notre-Dame la nuit de Catherine Bessonart

  1. guevel sylvie dit :

    je l’ai lu et les suivants aussi….comme toi j’aime bien Chrétien, et Catherine, que j’avais rencontré si je me souviens bien au salon de Frontignan en 2015, est vraiment cool. Je continuerai à la lire.

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s