Black out – Demain il sera trop tard de Marc Elsberg

téléchargement (4)

Que tu ailles chez Piranah ou Le livre de poche (8.10€), tu ne peux pas passer à côté de ce livre ! 534 pages qui se lisent à lumière d’une bougie si besoin ;-).

Et si le monde que nous connaissons, dépendant de l’électricité, était sur le point de disparaître ? Thriller européen brillamment mené, Black-out plonge le lecteur dans une réalité qui pourrait être demain la nôtre.

Par une froide soirée d’hiver, les lumières de Milan s’éteignent. Puis c’est au tour de la Suède, de l’Allemagne, de la France… : partout en Europe, le réseau électrique est en train de lâcher. Manzano, ex-hacker italien, croit savoir qui est responsable et cherche désespérément à en informer les autorités. Un flic français d’Europol, Bollard, se décide enfin à l’écouter, mais piégé par des d’e-mails compromettants, Manzano devient le suspect n° 1. Face à un adversaire aussi rusé qu’invisible, alors que l’Europe s’enfonce dans l’obscurité et que plusieurs centrales nucléaires menacent la vie de millions d’êtres humains, commence pour Manzano une véritable course contre la montre.

« Éteins la lumière, montre moi ton côté sombre… »

Il y a des livres qui vous font l’effet d’une bombe ! Black out est un énorme coup de coeur pour moi.

Tout d’abord, j’ai eu l’honneur de rencontré l’auteur lors du quai du polar de Lyon cette année. Je ne l’ai pas écouté, j’ai été happée par ses paroles. Ce homme qui fait souvent des conférence est un plaisir à écouter et il connait bien son domaine.

Me voilà donc partie dans un Black out total du monde actuel. Que ferions-nous si nous n’avions plus d’électricité ? Le 1er jour, on se dit que le courant va revenir. Mais les journées avancent et ne se ressemblent pas. Ce livre est un enchaînement des conséquences suite à cette absence d’électricité. Je n’avais pas forcément pensé à l’étendue des choses. C’est impressionnant et flippant.

La définition du black out : Un blackout désigne une panne de courant à large échelle (mot d’origine anglaise) ou, en temps de guerre, une réduction de l’éclairage pour protéger un lieu d’une attaque ennemie par exemple (on l’écrit black-out dans ce cas en français).

Ce qui est le plus drôle dans ce livre, c’est que ce sujet me concerne professionnellement. C’est encore plus frappant et intriguant pour moi de connaitre la vision de l’auteur.

Alors, je vous rassure, il y a une intrigue policière aussi. Un ex_hacker italien, Piero Manzano va vite comprendre ce qui se passe et va vouloir apporter son aide. Mais entre vouloir et pouvoir, c’est un réel combat. Je ne vous en dis pas plus. Un autre personnage a aussi son importance dans ce roman, François Bollard. Ils vont s’unir pour que ce black out cesse au plus vite. Mais ils vont aussi être confrontés à faire des choix personnels très difficiles.

On ne voit pas que la fin du monde mais aussi comment l’humanité va s’organiser suite à ce black out. On imagine facilement que l’esprit de survie va vite prendre le dessus avec violence. Mais, il y a aussi un peu d’espoir car on a envie de croire en toutes ses installations et aussi à toutes ses têtes pensantes pour nous sauver.

Je crois que ce livre est un livre que tout le monde doit lire. On parle du nucléaire, des anti-nucléaires, des ressources naturelles. Mais comment faire sans électricité ?  Avez-vous idée de toutes les conséquences si on se retrouvait dans un black out ? Alors attention, je ne fais pas le procès du nucléaire, mais je vous conseille vivement de lire ce putain de bouquin.

Ce roman  d’anticipation est d’actualité. Il est sombre certes mais il ne faut pas se leurrer, le black out peut se produite à n’importe quel moment. Je n’arrivais pas à le lâcher ! Oui, je confirme je suis accro à l’électricité !!! Je n’ai pas honte de le dire ! Et c’est flippant, très flippant ! Imaginez un hiver sans chauffage, un été caniculaire sans frigo, sans glaçon. Oh, je sais je sais, nos ancêtres l’ont connu ! Ok, mais tout ça c’était avant !!! A ce jour, on est addict au courant ! C’est un peu notre sang dans nos veines qui coule. Imaginez les hôpitaux sans électricité. D’ailleurs, ce passage dans le livre est affreux, insoutenable mais tellement vrai.

Bref, ce livre , vous l’avez compris. Vous devez ABSOLUMENT le lire. Il va vous faire cogiter c’est certain. Un autre point que j’allais oublié et qui m’a plu, c’est que l’on ne s’attache pas aux personnages car ce n’est pas un roman sur l’histoire d’un tel. Non, mais un roman  catastrophe comme je les aime.

Je vais bientôt me plonger dans son autre roman : Zéro !

IMG_1478

Tu le veux, tu cliques sur l’image :

48 réflexions sur “Black out – Demain il sera trop tard de Marc Elsberg

  1. belette2911 dit :

    Oui, j’ai eu peur aussi ! Terrifiant, ce bouquin ! Depuis, j’ai un stock de cierges pascal dans ma maison et des vivres lyophilisées (tu fais pipi dessus et tu as du poulet frite compote !) 😀

    « Éteins la lumière, montre moi ton côté sombre… » on dirait une réplique digne d’un mauvais film porno joyeux (ou gai). MDR

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s