Le serment du passeur de Frédéric Clémentz

51f-zkmxgcl

Il y a des pépites dans l’auto-édition, je me tue à vous le dire ! Il ne vous coûtera que 13.90€ pour découvrir ces 202 pages.

Parfois, les bourreaux aussi croient faire le bien. Antoine Drévaille n’oubliera jamais. Dévasté à quinze ans par une agression d’une violence inouïe, il décide, 19 ans plus tard, d’adresser une longue lettre à son tortionnaire. Une confession hallucinante pour se désencombrer enfin de cette humiliation qui a souillé sa vie. Mais le passé ne rend pas les armes aussi facilement. Un lourd secret révélé un matin d’hiver dans les somptueuses calanques de Cassis va de nouveau bouleverser la vie d’Antoine. À partir de cette seconde vertigineuse face aux vagues hurlantes, cet homme marqué au fer rouge et soudain « ébloui de l’intérieur » va faire de sa nouvelle vie un combat sidérant contre les coups de poignard du destin : le sien et celui de ceux qu’il aime, qui sont à genoux et n’ont plus la force de se battre. Mais n’y a-t-il pas derrière le secret dévoilé dans les calanques un piège abyssal, une illusion et le début d’un nouvel enfer ? Peut-être. Ou peut-être pas. Ce qui est sûr, c’est que l’histoire d’Antoine Drévaille va loin. Très loin. Jusqu’à l’impensable. La voici.

Alors Anne-Ju, ça semble tordu tout ça ?

Tordu ? Pfff c’est faible ! Frédéric Clémentz a pris contact avec moi et n’a pas eu peur de mon jugement sur son livre et je le remercie pour cela. Déjà là, il est tordu ;-).

Ce livre n’est pas à mettre dans toutes les mains. Vous devez être armés psychologiquement car vous allez en prendre plein de cerveau et vous faire de sacrés noeuds. Ce n’est pas un thriller comme les autres. Il déroute, dérange, ébranle. Oui, je l’écris, j’ai été bluffé ! Que ça fait du bien ! Pxxxx ! Merci M. Clémentz !

Ok Anne-Ju, prends un mojito et racontes nous !

Antoine Drévaille a été victime d’une agression violente à l’âge de 15 ans. Il décide, 19 ans, plus tard, d’écrire une longue lettre à son tortionnaire. Mais un lourd secret sera révélé dans un paysage somptueux va chambouler Antoine. Il va tout faire pour que son destin et celui des autres qui l’entoure ne soit pas une fatalité. Mais cette révélation n’aura pas l’effet escompté et va le plonger au plus profond de son être et faire de sacrés dégâts !

Vous l’avez compris, ce bouquin n’est pas de tout repas. J’avoue qu’au début, j’ai été pas mal déroutée. Je pensais n’avoir rien compris et être à côté de la plaque, un peu comme si j’étais sous médoc et complètement défoncée. Pourtant, je ne carbure qu’à la tisane et au thé :-). Mais non, je n’étais pas folle. Mon cerveau a juste été retourné par cette écriture qui ne vous laisse pas indifférent. Car, l’auteur ne reste pas en surface de l’âme, il creuse. Il creuse tellement que j’ai eu l’impression qu’il allait arriver aux fondations !

Bref ce livre est méga TORDU ! Il est différent et ça fait du bien. Foncez !!!

D’ailleurs, il fut élu lauréat au Salon Livre Paris 2016 par le jury Amazon-Kindle ! Ce n’est pas pour rien !

N’hésitez pas à suivre l’auteur sur son site : http://fredericclementz.fr/

le-13e-cantique-3d-185x300Pour info, son second roman est sorti le 03 octobre 2016  : Le 13è cantique.

Ils ne connaissent pas encore leur pouvoir…

Quel est donc cet événement décisif auquel vont participer Maria, Lone et tant d’autres d’ici 24 heures ? Pourquoi, depuis deux mois, ne répond-on pas à leurs questions sur cet événement crucial ? Et que font-elles dans ce lieu inquiétant, ce PN1 où d’étranges sentinelles ont tous les droits ? Qu’ont pu commettre ces deux femmes pour mériter cet isolement et cette menace de franchir un jour la mystérieuse porte H ? Cette porte qui fait tant parler.

Enfin, loin de cet endroit déroutant au milieu de nulle part, qui sont ces personnages aux vies fracassées ? Oui, pourquoi parler de la Gitte, d’Hania la Berbère, de Nash le dingue et de tant d’autres ?

Dans 24 heures, cet événement hors-norme risque de laisser derrière lui des perdants et de l’épouvante. Lone et Maria le savent.

Aussi, ne reste-t-il que deux choses à faire : ne pas perdre, et s’en aller d’ici. Vite.

Je sais que maintenant vous le voulez,alors il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

20 réflexions sur “Le serment du passeur de Frédéric Clémentz

  1. belette2911 dit :

    Oh, mais je l’ai acheté, ce roman ! J’avais oublié, tiens, qu’il était dans ma PAL numérique, grossière erreur que de l’avoir oublié, à ce que je lis chez toi et chez Amnezik qui ne dit que des éloges du second et nous rappelle que le premier était toff aussi.

    Par contre, efface-moi ça vite « Pourtant, je ne carbure qu’à la tisane et au thé ». T’as pas honte de mentir autant qu’un politicien ??? Tant que tu y es, dis-nous « J’ai changé »…. PTDR

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s