Roland est mort de Nicolas Robin

IMG_2466

Nicolas Robin qui aime le rose !

Avis de décès : Roland est mort ! Sa famille, les Editions Anne Carrière, vous remercie de votre participation de 17€ pour que la mémoire de Roland perdure durant les 182 pages suivantes.

Roland est mort. Les sapeurs pompiers l’ont retrouvé la tête dans la gamelle du chien. Ils viennent enlever le corps et se débarrassent du caniche en le confiant à son voisin de palier, un homme proche de la quarantaine, au chômage, très seul.
Roland est mort depuis une semaine. Son voisin ne le connaissait pas vraiment, mais il aurait dû s’en douter : il n’entendait plus les chansons de Mireille Mathieu, derrière le mur.
Il écope du chien puis de l’urne contenant les cendres du défunt. Que faire de ce lourd héritage chargé de poils et de céramique ?
Le voisin va tout tenter pour s’en débarrasser, mais en a-t-il vraiment envie ?

« Non, c’est pas possible Roland est mort !!! »

Eh oui, il est mort ! Croyez-moi vous allez le savoir à chaque chapitre ;-). Ce roman rose, loin d’être érotique voir féminin, me fut conseillé par mon Poussin Littéraire (oui, encore !!!). Il faut dire que quand elle a un coup de coeur, on ne peut pas résister.

C’est donc lors de SMEP 2016 que j’ai eu le plaisir de rencontrer cet auteur, charmant et agréable. Envoyée par le poussin, je suis repartie avec. Oui, je sais, je suis faible !

Pas de mystère, on sait dès le début que Roland est mort . Mais je ne savais pas qu’il allait autant embêter son voisin. Car mourir seul, sans famille et en laissant un chien, c’est un sacré dilemme.

Sous des airs de Mireille Mathieu, on va découvrir les péripéties de ce voisin avec ce chien, dont je tairai le prénom (car c’est trop comique) et surtout la gestion de « l’après décès de Roland ». Il faut dire que ce voisin a tout du voisin que l’on ne veut surtout pas avoir sur son palier de porte ! Il est antisociable et il se retrouve à devoir être sociable. Le résultat est à la fois drôle mais pas que.

Ce livre est un petit bijou, assez difficile à décrire. Gérard Collard le qualifie d’OVNI. Il n’a pas tort (pour une fois ;-)).

Ce roman, j’ai eu un réel plaisir à le lire car j’ai envie de vous dire que c’est un excellent remède pour passer une excellente journée. Il vaut toutes les thérapies, tous les médocs. Il fait du bien. J’ai presque envie de le relire alors que je déteste relire un livre déjà lu.

Même si vous n’aimez pas le rose, vous vous devez de l’avoir dans votre bibliothèque. Le style de Nicolas Robin va vous plaire car il est différent, amusant, troublant voir innovant.  Car quand on lit beaucoup, on a envie de surprise. Et Roland est mort est une excellente surprise. Faites vous plaisir ! Vous ne le regretterez pas, parole de tordue et de poussin ;-).

Allez tu cliques sur l’image ci-dessous et tu l’achètes :

13 réflexions sur “Roland est mort de Nicolas Robin

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s