The expanse, la série qui a la tête dans les étoiles

telechargement-1

Hello mes sériesaddict,

Depuis la création de mon blog (juin 2015), je passe en revue une série différente chaque semaine.

Et j’adore vous faire partager mes coups de coeur et aussi les gros échecs. La semaine dernière, je vous ai parlé d’un réel coup de coeur avec Westworld (chronique ici). Aujourd’hui, c’est au tour d’une série de science fiction : The expanse.

« Dis Anne-Ju, on va faire un tour dans l’espace ? » …tu ne crois pas si bien dire !

200 ans dans le futur, le système solaire est entièrement colonisé. Le détective Josephus Miller, né dans la Ceinture d’Astéroïdes, a pour mission de retrouver une jeune femme, Julie Mao. Il est bientôt épaulé dans sa tâche par James Holden, second du cargo spatial impliqué dans un incident causé par les relations tendues entre une Terre appauvrie en ressource, Mars, prospère et de plus en plus puissante et la Ceinture d’Astéroïdes exploitée par la Terre, et dont les principaux natifs sont surexploités. Ils vont bientôt découvrir que la disparition de la jeune femme est liée à une vaste conspiration qui menace la paix dans le système solaire et la survie de l’humanité.

« Anne-Ju et la SF !! On aura tout vu !! C’est comme si tu buvais un mojito sans alcool ! »

Ah ah ah ! C’est clair que je suis une quiche niveau SF. Mais j’aime bien …en séries et en films. Oh mais cela tombe bien car c’est une série.

Donc bienvenu dans le futur où l’air et l’eau sont de l’or ! On s’envoie réellement en l’air !! Les voyages dans des soucoupes sont devenus incontournables ! Mais les inégalités sociales que ça soit dans le présent ou le futur, sont toujours là !

Pour les fans de SF, cette série vous parle automatiquement.Elle suit l’intrigue des trois livres de la saga L’Éveil du Léviathan (Leviathan Wakes), La Guerre de Caliban (Caliban’s War) et La Porte d’Abaddon (Abaddon’s Gate). Le principal écart est l’apparition de Chrisjen Avasarala en première saison alors qu’elle n’est présente qu’à partir du second livre. En outre, si le déroulement de l’intrigue est équivalent entre le roman et le film, de nombreux événements y trouvent des approches différentes. Le film apportant un complément d’informations sur l’intrigue du roman, et le roman une approche technique et socio-économique supplémentaire sur la société dans le système solaire. (Cf Wikipédia)

De mon côté, je suis encore toute nouvelle dans ce monde de SF et je garde mon air innocent et d’enfant en découvrant la SF. Alors verdict ? Bah c’est pas si mauvais que cela mais c’est pas non plus exceptionnel. J’ai du prendre des notes car j’avoue que toutes ces planètes, commandants de vaisseaux, les personnages..bref moi je m’y perds. J’ai même du poser mon mojito un moment donné ! Sacrilège !!!!

Heureusement, au bout de 3 épisodes, je n’avais plus besoin de notes et le mojito m’a accompagné pour la fin de la saison. Car je peux vous dire qu’il faut s’accrocher. The Expanse porte bien son nom : d’un point de départ (soit disant) simple (une jeune femme se réveille dans un vaisseau perdu dans l’espace et découvre un phénomène paranormal qui fout les chocottes ). Il y a tellement d’intrigues différentes présentées dans le premier épisode, que j’en ai perdu mon latin (Que personne ne rigole car oui j’ai assisté à des cours de latin !). C’est un univers extrêmement large qui se dessine, tenu par trois intrigues principales, celle de Miller, celle de Holden et celle d’une politicienne terrienne, Chrisjen Avasarala (Shohreh Aghdashloo). Autrement dit, The Expanse est un mélange de polar noir aux accents sociaux, de pur space opera à tendance fantastique, et d’anticipation politique.

Mais ça ne fait pas tout !!! Tout ceci étouffe les personnages. Miller est un flic à l’ancienne , comme je les aime, classique, brutal et corruptible mais humain et touchant. Holden est l’incarnation du jeune héros presque malgré lui (Waouh quelle originalité !), courageux et fort mais qui préférerait ne pas avoir de responsabilités. Avasarala, elle, n’est qu’une ébauche intrigante, à la fois pacifiste et bien décidé à défendre la Terre par tous les moyens (elle aime la torture comme d’autres la couture). Entre les lignes, on peut apercevoir une foules de messages sociétaux (les habitants de la ceinture, ouvriers traités comme du bétail), écologistes (la Terre se porte mal) et humains (dans l’espace, les racismes et les haines en tous genres sont encore plus vifs).

Bref, il faut s’amuser à faire le tri ! Si le futur c’est toujours aussi compliqué que le présent, je ne suis pas pressée !

Alors après avoir fini de visionner la 1ère saison, je me dis que le but de cette série est plutôt intéressante mais il faut qu’ils mettent le pied sur le frein. Car trop d’infos, tue l’info !

Dans les  pays francophones (or Canada), la série est diffusée depuis le 3 novembre 2016 sur Netflix. En mai 2015, l’écriture de la deuxième saison commence alors que la diffusion de la première saison n’a pas encore débuté. Le renouvellement est officialisé le 31 décembre 2015 par Syfy.

Si vous avez envie de voyager dans l’espace, cliquez sur l’image ci-dessous :

2 réflexions sur “The expanse, la série qui a la tête dans les étoiles

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s