Le cri de Nicolas Beuglet

M. Beuglet vous m’avez bluffé ! Je vous rassure, je ne vais pas vous crier dessus (je sais, elle était super facile celle-là ;-)), bien au contraire ! Merci serait le mot juste.

Ah mais avant tout, voilà,mes tordus de quoi parle ce livre :

Hôpital psychiatrique de Gaustad, Oslo. À l’aube d’une nuit glaciale, le corps d’un patient est retrouvé étranglé dans sa cellule, la bouche ouverte dans un hurlement muet. Dépêchée sur place, la troublante inspectrice Sarah Geringën le sent aussitôt : cette affaire ne ressemble à aucune autre…
Et les énigmes se succèdent : pourquoi la victime a-t-elle une cicatrice formant le nombre 488 sur le front ? Que signifient ces dessins indéchiffrables sur le mur de sa cellule ? Pourquoi le personnel de l’hôpital semble si peu à l’aise avec l’identité de cet homme interné à Gaustad depuis plus de trente ans ?
Pour Sarah, c’est le début d’une enquête terrifiante qui la mène de Londres à l’île de l’Ascension, des mines du Minnesota aux hauteurs du vieux Nice.
Soumise à un compte à rebours implacable, Sarah va lier son destin à celui d’un journaliste d’investigation français, Christopher, et découvrir, en exhumant des dossiers de la CIA, une vérité vertigineuse sur l’une des questions qui hante chacun d’entre nous : la vie après la mort…
Et la réponse, enfouie dans des laboratoires ultrasecrets, pourrait bien affoler plus encore que la question !

« Eh bien, Anne-Ju, ça s’annonce intéressant. »

Intéressant c’est évident mes chers tordus ! N’est pas auteur de thriller qui veut. Quand on en lit beaucoup (un peu comme moi ;-)), on attend toujours plus. J’attends de découvrir, d’être surprise, bluffée, anéantie par ma lecture. Le Cri réunit tout ça !  Trop balaise ce Nicolas Beuglet !

Eh bien, je confirme. Vous connaissez ma verbe et je ne mâche pas mes mots : quand c’est bon, il faut le dire …bordel …… ! Ce n’est pas ma Belette qui ira me contredire !

Bon revenons à l’histoire. Tout d’abord, l’auteur a flatté mon côté féministe ! Une femme qui assure avec ses démons et ses atouts ! J’adore ! Mais, une équipe c’est encore mieux ! Même si je suis une célibattante, je reconnais que l’association avec un homme peut faire des étincelles ! Là, c’est le cas ! Le duo est bien réussi ! Il est surtout crédible ! Car souvent, ça pue tellement l’amour ou le sexe, que j’en crache mon mojito ! Mais là; pas du tout ! Elle a du taf ! Elle ne peut pas penser à tout. En plus, elle a une fonction et une expérience qui lui permet d’avoir pas mal de liberté (un peu trop peut-être…) mais assez crédible pour ne pas tomber dans le fantasme. Christopher, reporter à ses heures papa de substitution, est carrément crédible ! On voit qu’il sait prendre des risques mais aussi les calculer car maintenant il n’est plus seul.

Niveau histoire, elle est aussi crédible et bien ficelée ! Alors, vous allez me dire : « bah heureusement ! ». Oui mais on sait tous que ce n’est pas toujours évident ! Dès fois, on est perdu, on peine à comprendre où l’auteur veut nous emmener ! Là, j’avoue que le chemin est assez périlleux car il pousse le lecteur à certaines limites que j’adore atteindre. J’aime cette accumulation d’énigmes à résoudre et qui s’emboitent tellement bien.

Bon vous l’avez compris, ce livre est tordu à souhait ! Il ne survivra qu’un week end et encore ;-).

Je ne suis pas la seule à en parler. Retrouvez les chroniques de mes copines en cliquant sur leurs noms : Un bouquin dans la tasseStelphique

crier_s

Le cri de Nicolas Beuglet – aux Editions XO – 496 pages – 19.90€ – paru le 8 septembre 2016

10 réflexions sur “Le cri de Nicolas Beuglet

  1. belette2911 dit :

    Tu vas la beugler, ça ! Jeux de mots foireux aussi. Je l’ai, je vais le lire !

    « Vous connaissez ma verbe »…. tu voulais parler de ta « verve », tu as sans doute craché du mojito sur le clavier et tapé sur le « b » au lieu du « v »… t’aurais pu faire le « g », je me serais marrée….

    J'aime

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s