Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, la série tordue par excellence !

Hello mes tordus,

Aujourd’hui, j’ai eu envie l’envie, non que dis-je, la méga envie de vous parler d’une série tordue comme je les aime : Les désastreuses aventures des orphelins de Baudelaire.

« Oh cool c’est comme le livre ? » Alors je vous arrête tout de suite : je n’ai pas lu le livre ni vu le film. Aucune comparaison sera faite ! Je me base uniquement sur la série et c’est tout !

« Ok Anne-Ju, restes zen et prends un mojito ! Allez racontes nous 🙂 ».

À la suite de l’incendie du manoir Baudelaire et de la mort de leurs parents, Violette, Klaus, et Prunille se retrouvent orphelins.

Monsieur Arthur Poe, le directeur de la banque où est entreposée la grande richesse de la famille, est donc chargé de confier les enfants au parent le plus proche de Monsieur et Madame Baudelaire : le comte Olaf. Un sinistre acteur égoïste et vantard, qui ne cherche qu’à se débarrasser des enfants et mettre la main sur leur fortune familiale.

Les trois enfants vont devoir traverser différentes aventures dans l’espoir d’empêcher la réussite du diabolique comte mais aussi pour sauver leurs vies, constamment en danger.

« Dis donc en voyant la bande annonce, ça a l’air complètement …tordu ! »

Je suis tombée (sans me faire mal, je vous rassure ;-)) sur cette série par hasard, le week end dernier. Il faut dire que je suis abonnée Netflix et que c’est une nouveauté Netflix. J’avais entendu vaguement parler de cette saga (longueeeee) mais l’univers m’était totalement inconnu. Mais ça c’était avant !

Car dès les premières secondes, j’ai accroché de suite. J’ai adoré cette atmosphère complètement décalée ! C’est juste « amazing ».

Lemony Snicket (Patrick Warburton) joue les narrateurs, un peu comme dans la 4ème dimension. Il va nous relater les aventures de ces orphelins un peu particulier !

Violette, Klaus et Prunille vont se retrouver sans famille et ballottés de tuteurs en tuteurs, avec une sacrée fortune placée à la banque d’escompte Pal-Adsu (rien qu’en entendant le nom, j’ai failli m’étouffer avec mon mojito :-)) représentée par Monsieur Poe.

Violette est un peu un Macgyver au féminin qui aime donc bricoler tout ce qu’elle trouve. Klaus est une bibliothèque ambulante. Prunille est un bébé avec une seule mèche de cheveux en balai sur le crâne, qui aime manger des choses …dures, « mes dents c’est du béton ! » .

Dans cette première saison, on va découvrir leurs aventures dans les différents foyers où ils vont échouer. Tout d’abord,  chez le compte Olaf. Mais cet acteur raté n’a pas forcément envie de choyer ses nièces et son neveu. Mais, c’est la fortune qui l’intéresse. Cet ancien acteur inexistant va jouer de tous les tours tordus possibles et inimaginables avec ses acolytes. Croyez-moi, ils ne manquent pas de ressources et vous allez vraiment vous marrer. Le comte Olaf est merveilleusement interprété par Neil Patrick Harris. Il est juste exceptionnel dans son interprétation ! Mojito à ta santé Neil !

Mais il n’est pas le seul. Le casting est vraiment très bien trouvé. Leurs jeux sont bons. On retrouve une ancienne partenaire de NP Harris, Cobie Smulders (alias Robin dans How I met your mother) qui interprète le rôle de la mère Baudelaire. Alfre Woodard joue le rôle d’une tante Joséphine décalée dans sa maison en haut d’un rocher au-dessus d’un lac. Don Johnson joue aussi un rôle dans cette saison. Bref, le casting est vraiment tordu !

Comme vous avez pu le voir dans le trailer, cette série c’est aussi une ambiance. Une ambiance de comte pour enfants mais aussi pour adulte. On a l’impression de voir les décors s’installer un peu comme au théâtre. C’est vraiment un univers qui joue beaucoup avec l’imaginaire et de fantasy.

La première saison couvre les 4 premiers volumes de la saga littéraire, soit 8 épisodes. La saison 2 couvrira du volume 5 à 9  sur 10 épisodes.

Une mention spéciale : le générique du début ! Prêtez y attention ! Vraiment 😉

Alors vous regardez quoi ce week end 😉 ?

200

Si vous voulez découvrir ces aventures en livre, cliquez sur l’image ci-dessous :

25 réflexions sur “Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire, la série tordue par excellence !

    • lesmotordusdanneju dit :

      Comme tu as pu le lire, moi les livres, je ne les ai pas lu et je t’avoue que je ne les lirai pas ! Mais quand j’ai regardé le premier épisode, j’ai adoré l’univers, l’ambiance. C’est tellement décalé que je me suis bien marrée par moment. Et les acteurs sont vraiment bons. Mais voilà je ne fais aucune comparaison. Ceci étant je vais essayer de regarder le film avec Jim Carrey car je le vois parfaitement dans le rôle du Comte Olaf.

      Aimé par 2 people

  1. ideelle dit :

    Merci pour ce billet plus que tentant ! Abonnée à Netflix également j’ai ajouter cette série à ma liste 😊 Ayant vu et apprécié le film, j’ai eu envie de replonger 😉 Une série qui cette fois-ci devrait également intéresser mes petits monstres 😜 Hâte que l’on s’y colle ! Bonne Journée Anne-Ju !

    Aimé par 1 personne

  2. caroverdelivre dit :

    Je vais tester avec grand plaisir cette série, le film étant un de mes dvds doudous de par son ambiance loufoque et l’excellent jeu d’acteur de Jim Carrey (être emblématique de mon adolescence).
    J’ai connu l’adaptation avant même d’avoir connaissance des livres, j’ai fait un pas vers eux en m’achetant le premier tome qui m’attend sagement.
    Alors je ne sais si je visionnerais, lirais, les deux cumulés, mais c’est une évidence que les deux formats y passeront.
    Super article comme toujours.
    Bisous.

    Aimé par 1 personne

    • lesmotordusdanneju dit :

      Merci beaucoup pour ton retour. Comme tu l’as lu, c’est un regard complètement vierge car je n’ai ni vu le film, ni lu les livres. Je pense regarder le film avec Jim Carrey car je pense qu’en tant que comte Olaf il doit déchirer. J’ai beaucoup aimé le côté complètement décalé. Je ne sais pas si je pourrais retrouver tout ça dans les livres. Alors je reste sur la série. A bientôt bises

      J'aime

  3. belette2911 dit :

    Aaaah, mais tu me tues, Anne-Ju !! J’ai plus qu’à être malade une semaine durant pour voir toutes mes séries en retard, plus tes tentations, ce qui me fais dire qu’il me faudra au moins un mois de grippe (pas l’intestinale) pour y arriver !

    Tu me tues… Vite, je file chez mon dealer ! Heureusement que je ne suis pas abonnée à Netflix, je ne ferais plus que ça !

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s