Serre moi fort de Claire Favan

Encore une fois, j’ai fait appel à mon amie, Athénaïs (Un bouquin dans la tasse) pour me choisir ma nouvelle lecture. Il faut dire que je finissais avec une totale déception. J’avais donc un grand besoin d’une lecture qui claque !

« Serre-moi fort. » Cela pourrait être un appel au secours désespéré.
Du jeune Nick, d’abord. Marqué par la disparition inexpliquée de sa soeur, il est contraint de vivre dans un foyer brisé par l’incertitude et l’absence. Obsédés par leur quête de vérité, ses parents sont sur les traces de l’Origamiste, un tueur en série qui sévit depuis des années en toute impunité.
Du lieutenant Adam Gibson, ensuite. Chargé de diriger l’enquête sur la découverte d’un effroyable charnier dans l’Alabama, il doit rendre leur identité à chacune des femmes assassinées pour espérer remonter la piste du tueur. Mais Adam prend le risque de trop, celui qui va inverser le sens de la traque. Commence alors, entre le policier et le meurtrier, un affrontement psycho logique d’une rare violence…

telechargement« Alors Anne-Ju, on a envie d’un câlin 😉 ».

Euh comment dire, tout dépend avec qui ! Non mais j’avoue qu’après la lecture de ce thriller, je n’avais pas envie d’être prise dans les bras de quelqu’un.

3 parties pour nous permettre de voir ce roman avec 3 personnes différentes : Nick, le frère d’une des victimes, ensuite le flic qui mène l’enquête Adam Gibson et on finit avec le tueur. Déjà quand je vois ça, j’adore. J’aime bien à travers différentes visions découvrir l’enquête.

Dans la 1ère partie, Claire Favan plante le décor. Une ado des plus détestables , Lana, disparaît. A travers les yeux de son frère Nick, on va suivre la descente aux enfers de la disparation sans nouvelle des parents et du combat de Nick avec la fameuse phrase que tous officiers de policier dit : « La vie continue… ». Et vlan, un jour les parents vont tiquer qu’ils seraient temps de sortir du brouillard et de se bouger les fesses !!! Pas évident pour Nick, qui a tout géré pendant 2 ans et surtout qui a des plans. Mais ses parents vont se montrer totalement indifférents. Cette première partie est juste excellente. Le décor est tellement bien planté qu’on s’y croit sans aucune difficulté. On a hâte de savoir la suite.

Dans la seconde partie, c’est le côté investigation que l’on suit quelques années après Nick. Adam Gibson, qui vient juste d’enterrer sa femme, est chargé d’une enquête des plus réjouissante : la découverte d’un charnier. Je n’en dirai pas plus car là on se doute bien de la suite des événements….mais pas de tous les événements. Je vous garantis qu’il y a une scène qui va vous donner la nausée. Ce n’est pas la violence de la scène qui me fait mal mais surtout la psychologie des faits. J’en suis encore malade rien qu’en l’écrivant. Je peux dire que Claire Favan sait choisir les mots qu’il faut ! Bang prends ça dans ta tronche !

La dernière partie est consacrée au tueur. On va le découvrir (si ce n’était pas déjà fait avant ;-)). Et je peux vous dire que mes nerfs ont été mis à dure épreuve. Mais putain que ça fait du bien.

Ce livre est juste une tuerie dans tous les sens du terme. C’est tellement bien écrit que je reste encore sur les fesses. Car, je ne vous ai pas avoué que je n’avais jamais lu cette auteure. Bah maintenant c’est fait ! Et je vous garantis que je vais en lire d’autres. Je comprends que beaucoup aime son style. C’est un don de faire de jouer avec la psychologie des gens. C’est toujours agréable d’avoir été surpris quand on termine une lecture. J’adore! Ça mérite un mojito ! En tout cas merci à Athénaïs pour son bon conseil.

200

telechargement-6

Serre moi fort de Claire Favan – Edition Robert Laffon collection La bête noire et Pocket – 384 pages – 20€ – Paru le 11 février 2016

20 réflexions sur “Serre moi fort de Claire Favan

  1. STÉPHANIE BIGAND dit :

    Comme tu dis c’est une tuerie ce livre !! J’ai adoré, il m’a marquée (surtout ce super twist ;-)).
    Contente que tu aies aimé aussi, et enfin découvert l’auteure. J’ai beaucoup aimé aussi ceux d’avant, je te les conseille. En revanche le tout dernier m’a trop dérangée pour que je puisse l’apprécier, une affaire de sensibilité(s).

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s