Un quai du polar 2017 en demi-teinte !

Hello mes tordus,

Comme convenu je vous fais mon retour sur « l’évènement polar » de l’année, le rdv des accros au noir….le QDP…Quai du polar qui se déroule tous les ans à Lyon.

L’année dernière, c’était ma première fois. Je n’avais fait que le samedi et j’avais trouvé cela suffisant. J’avais passé un bon moment mais certaines choses ne me convenaient pas. Je voulais lui donner une seconde chance et c’était donc cette année.

Étant donné que j’étais à Lyon pour le boulot, il était plus facile pour moi de m’y rendre. J’ai donc commencé le vendredi soir. Bilan : foule car, de nouveau, Guillaume Musso, était invité uniquement ce jour-ci. Cela fait deux ans, et je me pose toujours la même question : quelle était sa place dans un salon spécial Polar ? Faut dire les choses ! A part, ramener un public qui ne serait pas spécialement venu, je ne vois que cette raison ! Ah mais, j’entends les fans me dire que « oui mais ces deux derniers romans sont catalogués comme des polars. » Euh comment dire ???? On utilise ce mot pour tout et n’importe quoi maintenant !

Donc, il y avait du monde ce jour là qui est d’habitude réputé pour être une journée calme. J’ai eu le plaisir de retrouver, des auteures que j’apprécie beaucoup comme Dominique Sylvain, Sonja Delzongle et Johana Gustawsson.

En passant devant le stand de BD, je n’ai pas pu résister de compléter ma collection « Détectives » et quand tu te fais dédicacer un livre par son illustrateur, Nicolas Sure, ça donne ça :

Je me suis arrêtée là pour ce premier jour.

Samedi matin, j’avais deux petits déjeuners que je ne voulais pas louper : celui organisé par les Mordus (un groupe facebook) et celui de Bragelonne. C’est toujours un plaisir de rencontrer des auteurs, des responsables de maison d’édition, des fans de lectures, des passionnés, de connaître les nouveautés. Vous avez pu vous rendre compte que c’est une maison d’édition que j’affectionne particulièrement. Ces moments-là sont rares car il est hors de question de parler de dédicaces. Les auteurs ont aussi le droit à une pause ! Voyez par vous même :

Je suis retournée au Palais de la Bourse pour rencontrer une auteure anglaise qui se fait rare et surtout dont je vous ai déjà parlé avec ses 4 livres : M.C Beaton. Mais oui, l’auteure des aventures d’Agatha Raisin ! Un plaisir de la voir et surtout d’apprendre que deux nouvelles aventures vont paraître en Juin 2017 !

IMG_7378

Fin de ma journée de samedi car je n’avais pas envie d’affronter la foule dans ce lieu si petit, même s’il est bourré de charme ! J’étais naze et ne voyais pas d’autres auteurs à rencontrer.

Dimanche matin (aujourd’hui), j’y suis retournée avec une amie (Val) qui ne connaissait pas du tout. Nous sommes arrivées vers midi et c’était encore difficile de circuler dans les allées. Mais, c’était encore supportable. Elle en a profité pour rencontrer Eva Joly. Moi, je suis allée saluer Marc Fernandez. J’ai appris avec plaisir qu’il était le directeur d’une nouvelle collection chez Plon : Sang Neuf. Je vous en reparlerai bientôt.

img_7409.jpg

Le midi, on a déjeuné avec Dominique Sylvain et son mari au Cintra qui était réservé aux auteurs. Eva Joly était ma voisine de table ! Comme quoi le monde est petit. Ce n’était pas un déjeuner des meilleurs gustativement mais mes hôtes me l’ont fait oublier largement. C’est toujours un plaisir de parler avec la Girly Dominique. Un beau projet est en cours et j’aurai l’occasion de vous en reparler.

IMG_7410[1]Le Quai du polar 2017 s’est terminé là pour moi. Il était hors de question de retourner dans cette fosse aux lions. Car, oui certains lecteurs sont de vrais lions et se battent pour avoir une dédicace. On oublie les règles de politesse et surtout on n’hésite pas à être désagréable. Cette année, je n’ai fait que les dédicaces et ça sera la dernière fois. Certes, s’il y a un auteur que je veux voir tout particulièrement j’irai mais le lieu est vraiment trop petit et la chaleur y est étouffante.

imagesL’année prochaine, je m’orienterai plus sur les autres activités proposées comme la Murder Party, les projections ou l’enquête dans Lyon. Les dédicaces = jungle ! Je me demande comment font certains qui restent 3 jours et qui ne font que les dédicaces ??

Comme, je le dis dans mon titre, c’est un salon à demi-teinte pour moi car j’aime y retrouver des auteures, des amies mais je n’ai pas le sentiment qu’il m’apporte quelque chose. Je pense que si un jour je ne viens pas, je ne le regretterai pas.

A suivre l’année prochaine…. Mais venez à Lyon,je me ferai un plaisir d’être votre guide car cette ville est juste magnifique ;-).

19 réflexions sur “Un quai du polar 2017 en demi-teinte !

  1. killing79 dit :

    Tu n’es peut-être pas assez fan de polars pour vraiment profiter. Moi, chaque année, j’ai tellement d’auteurs que je veux voir que je suis prêt à me battre!😉 C’est surtout l’unique possibilité de rencontrer les auteurs étrangers, qui viennent souvent de très loin.

    J'aime

  2. Elisa dit :

    Tu poses une vraie bonne question. C’est quoi la plus-value d’un salon par rapport à la dédicace d’auteurs en librairie ? Je pense qu’il y a des choses à réinventer pour dynamiser ces manifestations. Je bois une caïpirinha et je reviens… Bises 🙂

    Aimé par 2 people

  3. Ibidouu dit :

    Je n’y suis allée que le dimanche et en quelques heures j’avais fait le tour. J’ai été assez déçue dans l’ensemble par l’organisation du salon, entre les ventes de livres et les dédicaces tout le monde se marchait dessus.. Les gens qui se croient tout seuls et qui en oublient tout savoir-vivre, ça me hérisse le poil. ^^
    Au niveau des animations, il n’y avait que deux conférences qui m’intéressaient vraiment et elles étaient placées à des horaires où je bossais, dommage. Je n’ai pas tenté l’enquête à cause de la pluie mais une amie m’a dit que c’était sympa (mais pas facile facile).
    Côté jeunesse j’ai trouvé ça vraiment moyen, il n’y avait presque rien !
    J’ai quand même passé un bon moment dans l’ensemble, j’ai rencontré quelques chouettes auteurs (j’aurais bien aimé voir MC Beaton mais j’étais à Grenoble le samedi). Un peu déçue par l’absence de Sepulveda que j’attendais avec impatience depuis fort longtemps. Et j’ai apprécié le coin aménagé pour tester les jeux de société 🙂 Je retenterai sûrement la semaine pro en ne planifiant rien d’autre du week-end, histoire de pouvoir, moi aussi, tester tout ce qui se passe en extérieur. C’est un peu léger sinon ^^

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s