Time after time, la série qui met Doc et Marty au chômage !

Hello mes tordus,

Nous voilà déjà mercredi et qui dit mercredi, dit :  » Sériiiiiiiiiiieeee ».

Je n’allais pas vous laisser tomber même pendant cette période estivale. Alors aujourd’hui, je vais vous parler d’une série qui hélas  n’aura qu’une saison. Mais alors pourquoi vous en parler ? Car la saison 1 se termine avec une fin d’aventures pour de nouvelles aventures. Donc on peut largement regarder : Time after time.

À Londres, alors que le 19ème siècle touche à sa fin, H.G. Wells présente à ses amis sa nouvelle invention : une machine permettant de voyager dans le temps ! Mais Jack l’éventreur s’est glissé dans l’assistance et profite d’un moment d’inattention pour se propulser à Manhattan à notre époque. une folle aventure débute alors pour H.G. Wells lancé à sa poursuite…

 

 

« Euh Jack l’éventreur en 2017 ??? euh pourquoi pas ! »

Et oui, on aura tout vu. Comme si les crimes de Jack The ripper n’avaient pas été remplacé par d’autres crimes plus affreux. Bref passons..

Alors H.G Wells me disait vaguement quelque chose mais je n’ai jamais lu aucune de ses oeuvres. Bon là avec cette unique saison, j’ai eu un rattrapage sévère : La machine à explorer le temps, La guerre des mondes, L’île du docteur Moreau, Utopia.  La série se passe avant que ces œuvres soient écrites. Comme si ce voyage aurait pu inspirer l’auteur.

Mais ce voyage, il le fait car son ami, le Dr John Stevenson, alias Jack l’éventreur, décide de fuir la police en prenant la machine. Et vlan le voilà propulser en 2017. Mais H.G Wells a une conscience civique et croit en un monde utopique et va aller le retrouver pour les livrer à la police de son époque. Vous vous doutez bien que tout ne va pas se passer comme prévu. Jusque là, je trouve que l’histoire tient la route. L’idée est même sympa.

Dans le premier épisode qui combine 1 et 2, soit 1h10, j’ai remarqué que s’adapter aux XXIème siècle leur semblaient super facile à ces deux héros. Et pour Jack, c’est encore plus facile. Il s’adapte tellement qu’en quelques heures, il a le portable dernier cri, qui a tout compris à la ville de New York. Bref, le mec est trop doué. Pour H.G Wells , c’est un peu plus difficile et donc un peu plus crédible. J’avoue que c’est le point qui m’a gêné le plus dans le visionnage de ces deux premiers épisodes. Mais il ne faut pas s’arrêter à cela.

L’intrigue en elle-même est quand même bonne: mêler les oeuvres de Wells dans les différents épisodes donnent du relief sans oublier que les affaires se résolvent. Certes, on a un fil conducteur, la traque de l’éventreur, mais d’autres intrigues se mêlent en parallèle. L’éventreur se rend compte qu’il est le tueur série le plus anonyme au monde et cela ne va pas lui plaire du tout !

Niveau casting, on retrouve, Joshua Bowman celui qui interprétait Daniel Grayson dans Revenge et que l’on n’avait pas vu ailleurs. Il est plus convainquant en tueur sans coeur qu’en jeune homme riche mal aimé. H.G Wells est joué par Freddie Stroma que l’on a aperçu dans les 3 derniers volets d’Harry Potter. Il est assez convaincant dans son rôle.

Alors bien sûr, ne vous arrêtez pas aux faits historiques car on sait tous que ce n’est pas du tout la réalité mais elle se goupille bien et se laisse regarder. Donc si vous ne savez pas quoi regarder, elle devrait remplir sa mission et vous divertir.

Time after time crée par Kévin Williamson – 1 saison de 13 épisodes – 2017 – statut : annulé

v9zM6N

13 réflexions sur “Time after time, la série qui met Doc et Marty au chômage !

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s