The Son, la série où J. Bond devient un cow-boy !

Hello mes tordus,

Déjà mercredi ?? Que le temps passe vite ! Je n’ai pas le temps de regarder toutes mes séries. Mais j’en ai encore sous le coude à vous présenter. Celle du jour : The son.

Je vous avais déjà parlé brièvement pendant son visionnage. Je l’ai fini et je me dois de vous en parler plus longuement.

L’ascension de la famille McCullough à travers plusieurs générations,  au XIXème siècle, à l’époque de l’émergence des Etats-Unis d’Amérique et de la ruée vers l’or. Parti de rien, le charismatique patriarche Eli McCullough a bâti son empire dans le sang et fondé l’une des plus puissantes dynasties du Texas. Pour faire face aux épreuves, le jeune homme d’alors a dû se forger une carapace, quitte à devenir cruel et impitoyable. Elevé par un indien Comanche après avoir vu sa famille massacrée sous ses yeux, il a puisé dans ces drames la force d’avancer et de se battre… pour prendre sa revanche sur la vie.

« Anne-Ju, c’est bien toi qui craquait pour Remington Steele ? C’est vrai qu’en cow-boy il est sexy !!! »

Moi qui voulait une série western qui tienne la route, je suis ravie d’être tombée sur ce petit bijou et avec Pierce Brosnan en tête d’affiche, c’est juste du pur bonheur !

Cette série est l’adaptation du livre de Philip Meyer The son (le fils), que je n’ai pas lu ;-). Vu le pavé, je n’avais pas la force. Mais ce qui est bien, c’est que l’auteur l’a créée et développé. Donc pour ceux qui l’ont lu, vous risquez moins d’être déçu.

Moi, je n’ai pas du tout été déçue car c’est une série qui déchire son mojito ! Tout d’abord, c’est un drame multi-générationnel qui revient sur la naissance des Etats-Unis comme puissance pétrolière. Historiquement, les faits sont là et bien retranscris. Les décors, l’ambiance, les tensions entre les peuples, les jeux de pouvoirs…Bref Dallas avant l’heure !

téléchargement (2)

Ensuite, le casting ! Sam Neil devait interpréter le rôle du patriarche mais c’est notre ancien Remington Steele, Pierce Brosnan, qui a obtenu le rôle et il lui va comme un gant de cuir ! Il porte merveilleusement bien le stetson et manie bien son lasso. Il en impose le gaillard ! Les rôles secondaires sont tout aussi captivants et poignants comme celui d’un des fils interprété par Henri Garrett.

Bref, vous l’avez compris il y a d’excellents éléments dans cette série et je vous conseille vivement de la regarder en VOSTFR comme d’habitude. De toute façon, elle est inédite en France. En Mai 2017, la série a été renouvelée pour une saison 2.

The Son – créée et développé par Philipp Meyer, Brian Mcgreevy et Lee Shipman – Saison 1 – 10 épisodes – Diffusé le 8 Avril 2017

5 réflexions sur “The Son, la série où J. Bond devient un cow-boy !

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s