Une tordue à Lyon #8

Coucou mes tordus,

Je continue à explorer ma nouvelle ville de résidence : Lyon !

Déjà 7 articles et ce n’est pas fini.

Fin juin, mes parents sont venus passer quelques jours (je sais je vous raconte ma vie !). J’avais réservé une visite guidée de Lyon par le biais du site Visiter Lyon : Vieux Lyon et ses traboules en 1h.

 

Euh Anne-Ju, tu es gentille mais tout le monde ne sait pas ce qu’est une traboule !!!

Il s’agit de passages privés qui permettent de passer d’une rue à une autre à travers les couloirs et les cours d’un ou de plusieurs immeubles. Elles étaient très utiles pour transporter les rouleaux de soie  et surtout de les protéger de la pluie, car « soie mouillue, soit foutue ».

315 traboules sont concentrées dans le vieux Lyon, sur les pentes de la Croix-Rousse et un peu dans la presqu’île, indiquées par une signalétique. Les propriétaires ne sont pas obligés de les ouvrir aux touristes. Il faut dire que quand vous voyez un car débouler dans une traboule, ça fait du bruit. Il faut penser que des gens vivent dans ces lieux. Mais certains ont passé un accord avec la ville et les laissent à la disposition des touristes.

 

Programme :

Cette première découverte du Vieux-Lyon vous invite à parcourir les ruelles pavées du quartier Saint-Jean, entre cours intérieures et traboules, à la découverte de cette ambiance si particulière. Urbanisé dès le Moyen-âge, le quartier dévoile aujourd’hui sur 24 hectares ses immeubles datant principalement des XVe et XVIe siècles dont l’architecture mêle gothique et Renaissance.

Remontez au temps des grandes foires qui ont fait la richesse et la célébrité de la ville et revivez l’histoire des grandes familles lyonnaises et italiennes qui ont laissé leur empreinte. 

Le guide vous dévoile secrets et anecdotes qui ont fait la réputation de ce quartier historique, premier secteur sauvegardé en France inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Pourquoi cette visite ? pour sa durée et le le thème.  Car les traboules sont des incontournables du vieux Lyon. Et c’est toujours marrant de jouer un peu à cache-cache dans une ville comme Lyon et d’avoir un peu de chaleur.

Pendant 1h, nous avons déambulé d’un pas rapide (trop rapide à mon goût) avec une guide peu élocante et qui semblait avoir un train à prendre. Heureusement, que le charme de Lyon opère car sinon ces passages secrets auraient eu moins de charme.

Je vous laisse les découvrir à votre tour :

 

Les – : le temps trop court, la guide pas intéressante et distribution d’information sans nous donner un plan pour aller voir d’autres traboules.

Les + : le prix de la visite (7€/pers),le charme de Lyon et de son histoire. Cette visite peut se faire sans guide, avec un bon routard, un plan des traboules et un appareil photo ;-).

Après cette visite, j’ai emmené ma petite famille dans mon resto du samedi midi : le POG. Je vous en ai déjà parlé tout au début et j’adore cet endroit car c’est bon, bio, pas cher et agréable. Alors pourquoi ne pas se faire plaisir ?? Bah oui pourquoi !!! Vous pouvez retrouver ma chronique sur ce lieu en cliquant ici.

 

 

A bientôt pour de nouvelles visites et dégustation :-*

 

7 réflexions sur “Une tordue à Lyon #8

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s