Soul of London de Gaëlle Perrin-Guillet

Quand une auteur a peur de ton retour, tu te dis que ça fait plaisir car elle sait qu’avec moi c’est authentique ! Pas de chichi avec la tordue. Je dis « Banco, lis la ! ».

Soul of London, c’est ça :

Londres, hiver 1892. Depuis qu’il marche avec une canne, l’inspecteur Henry Wilkes en est réduit à traquer les tueurs de chiens dans les tunnels du métro. Billy Bennett, un gamin des rues, l’assiste dans cette tâche. Quand Alice Pickman, une jeune femme de la bonne société, lui demande de rouvrir l’enquête sur la mort de sa soeur, Wilkes ignore qu’il s’engage en terrain miné. En digne héritier de Sherlock Holmes, il veut dissiper le fog qui plombe la ville de Jack l’Éventreur, mélange de charbon, de mensonges et de perversion. Le corps sans vie d’une enfant, retrouvée le crâne ouvert dans un souterrain, va rapprocher les deux affaires…

« Alors Anne-Ju, dis nous tout ! »

Tout d’abord, en tant que blogueuse sérieuse (oui cela m’arrive), je tiens à remercier les éditions Milady thriller  et Gaëlle d’avoir pensé à moi. Je vous rassure Gaëlle ne m’a pas acheté ! Je ne suis pas comme ça, vous le savez bien. Mais vous savez aussi que j’affectionne énormément les choix de la fabuleuse Lilas qui choisit des livres que je kiffe et les publient chez Milady Thriller ! Que voulez-vous ? J’adore !!!

Ok là vous vous dîtes : « c’est bon elle a kiffé. » Je n’irai pas jusqu’à l’orgasme littéraire mais j’ai aimé. Cette enquête m’a accompagné pendant quelques jours durant mon trajet en métro.

Plonger dans le Londres victorien, c’est toujours un plaisir (même si ça pue et peu rassurant ). Cette période je l’aime car on est à l’aube de tellement de nouveautés : des tueurs en série, des évolutions industrielles mais aussi dans la police scientifique.

Bref revenons à ce premier roman ! Et bien je dois dire que c’est pas mal du tout ! Elle a de l’idée la petite Gaëlle et elle s’en sort pas mal. Il se lit facilement. L’intrigue n’est pas trop tordue donc facile à comprendre. Elle n’a pas voulu en faire trop et s’égarer et ça c’est plaisant ! Car il y a un paquet d’auteurs de nos jours qui pensent que plus c’est sensationnel et plus c’est bon ! Bah non du tout ! C’est souvent brouillon et sans cohérence. Tandis que là, Gaëlle a voulu être prudente et surtout sûre de ce qu’elle écrit. Elle ne balance pas des infos comme ça. Il y a de la recherche et de la construction.

Le duo avec ce flic cassé et ce jeune sauvé de la misère tient la route. Il est encore hésitant mais attachant. Chacun veille sur l’autre et c’est ça qui fait que ça marche.

J’ai passé un excellent moment. En plus, le lire dans le métro alors que l’intrigue se passe aussi sous terre, c’était assez comique quand j’y repense. J’avoue que c’est une belle découverte. Et je ne regrette pas d’avoir attendue pour le lire.

Tu vois Gaëlle, je ne t’ai même pas massacré….peut-être au prochain ;-). En tout cas, n’hésites pas à te lâcher car je pense que tu as ce qu’il faut pour !

Soul of London, une enquête de Henry Wilkes et Billy Bennett de Gaëlle Perrin-Guillet  aux éditions Milady thriller – 305 pages – 7.20€

 

5 réflexions sur “Soul of London de Gaëlle Perrin-Guillet

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s