Une tordue à Lyon #14

Hello mes tordus à l’abri sous un bon plaid,

On se caille en ce moment ! Bon, ok normal c’est le mois de décembre ! Mais on est en encore en automne !!! Ça reste à voir !

Bref, cet article n’est pas pour parler de la pluie et du beau temps, mais pour vous parler de cette fête qui a lieu tous les ans le 8 décembre : La fête des lumières de Lyon.

« C’est quoi cette fête Anne-Ju ? et pour quoi tous les ans à la même période ? »

Minute historique !

La ville de Lyon vénère la Vierge Marie depuis le Moyen Âge et s’est mise sous sa protection en 1643, année où le sud de la France était touché par la peste : les échevins de Lyon, le prévôt des marchands et les notables firent alors vœu de rendre hommage chaque année à la Vierge si l’épidémie de peste cessait. Comme l’épidémie cessa, le peuple tint sa promesse et rendit hommage à la Vierge, chaque année.

Depuis cette date, un cortège solennel municipal se rend depuis la cathédrale Saint-Jean au sanctuaire de la Vierge sur la colline de Fourvière (à la chapelle Saint-Thomas de Lyon puis la basilique Notre-Dame de Fourvière après sa construction) chaque 8 septembre (et non le 8 décembre), jour de consécration de la ville à la Vierge, le jour de la fête de sa Nativité, pour lui offrir cierges et écus d’or : il s’agit du Vœu des Échevins.

Le 8 décembre, jour de la fête de l’Immaculée Conception, fut choisi, en 1852, pour inaugurer la statue de la Sainte-Vierge posée sur le clocher de l’ancienne chapelle de Fourvière, inauguration qui aurait dû avoir lieu le 8 septembre précédant, mais qui fut reportée pour des raisons météorologiques. La pluie intervient une nouvelle fois ; cependant, les Lyonnais, ayant attendu trois mois, ne voulurent pas annuler la fête et allumèrent les lumignons qu’ils avaient préparés.

 

Voilà pourquoi il est préférable d’être bien équipé en chaussures, chaussettes, gants et manteau pour éviter d’être congelé pendant que l’on arpente les rues de Lyon ;-).

C’est la deuxième fois que je vais y aller. La 1ère fois c’était l’année avant les attentats et j’avais trouvé cela magnifique. Cette année, habitant Lyon, je me devais d’y aller et de savoir si j’allais toujours aimer autant. J’ai même embarqué une amie pour qui c’était la première fois.

Le fait d’habiter Oullins est un avantage certain ! Pas besoin de prendre la voiture pour se rendre au coeur de Lyon ; le bus est parfait !

On a décidé d’arriver en avance pour faire un tour dans Lyon, repérer les lieux, regarder les vitrines et constater que le monde est au rdv.

En arrivant place Bellecour, on se réchauffe en écoutant un orchestre de jeunes et en mangeant des marrons bien chauds ! C’est de saison et inévitable.

 

On continue à se balader, on danse au rythme de la musique. Bref, oui, on est heureuse !

Petite pause oblige dans un salon de thé bien sympa dont je vous ai déjà parlé depuis longtemps : Tea’ landsia (ma chronique ici). C’est bon, on est réchauffé !

19h30 , direction place des terreaux pour commencer et voilà le résultat :

 

Ah vous avez adorés !! Normal moi aussi …surtout le chat, il est trop craquant ;-).

Continuons sur les bords de Saône et arrêt au pub, Wallace bar, car on a faim mine de rien !

En sortant, on assiste à une parade d’insectes colorés et amusants :

 

 

La fontaine des jacobins héberge une horloge et émet une petite musique à chaque minute passée, les quais sont illuminés…on en prend plein les yeux :

 

Finissons par la place Bellecour et son jardin extraordinaire autour de la statue de Louis XIV :

 

Voilà j’ai partagé avec vous un peu de cette féérie. Les fêtes sont à faire. Pour moi, un soir suffit. Pensez à bien vous couvrir. Laissez vous guider par les lumières. Oui, il y a du monde mais c’est tout à fait gérable. Le mieux est d’y aller le dimanche soir car il y a beaucoup moins de monde. Mais je vous rassure : on n’est pas serré comme des sardines, pas étouffé non plus. SI vous venez un samedi et si vous ne logez pas au centre de Lyon, il faudra vous armer de patience pour prendre le métro ou un bus (minimum 1h d’attente). Pour ma part, à 23h15 hier et après 7kms et le froid, on a opté pour Uber et 10mn après on était chez moi.

Une peu de magie, de lumière et de joie font un bien fou.

PS : désolée pour la qualité des photos qui ne sont pas top.

Fête des lumières à Lyon – du 07 au 10/12/2017 – site ici

 

8 réflexions sur “Une tordue à Lyon #14

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s