Pourpre de Sylvie Grignon

IMG_1210[1]Après, Rouge, Blanc, Bleu, Noir et Indigo, il ne manquait plus que Pourpre ! Quoique jaune, ça aurait été sympa aussi ;-).

Ah je te taquine Sylvie Grignon. Si vous me suivez depuis le début, cette auteure ne doit plus vous être inconnue. Je suis une fan absolue de sa plume et je suis heureuse de cette amitié qu’il y a entre nous. Elle ose me demander de lire ses manuscrits et demander mon avis. Depuis 3 ans, on a instauré une relation de confiance et surtout de soutien.

Bon ok j’arrête mon côté nostalgique pour vous parler de ce livre !

« Dis Anne-Ju, tu as parlé d’autres couleurs au début, cela veut-il dire qu’il faut les lire tous avant Pourpre ? »

J’avoue (et uniquement parce que je n’ai pas encore bu de mojitos) que c’est mieux, surtout pour comprendre les personnages. Ils sont les fils conducteurs de toute cette série de polars. Les enquêtes sont différentes mais mine de rien elles se rejoignent. Donc si vous voulez un super cadeau, demandez les tous ;-).

Je vous rassure, je ne vais pas spoiler ! Ce n’est pas mon genre vous le savez, je ne supporte pas ça. Mais je vais devoir en parler un peu…donc ne fermez pas les yeux svp (une fois j’ai fait ça et je ne vous dis pas où le mojito a fini ;-)).

En plein coeur du pays des Corbières, des enfants sont retrouvés sur un puits, morts. Les cadavres s’empilent autour de Rennes-le-Château. Appelé à la rescousse, l’inspecteur Antoine Bourgnon rejoint la SRPJ de Montpellier. Des symboles relient toutes les victimes. Une ancienne affaire non résolue refait surface. Quel secret se cache derrière une industrie pharmaceutique ? Antoine Bourgnon y perd son latin. Va-t-il réussir à assembler toutes les pièces du puzzle sans y perdre son âme ?

Ah Antoine ! Bah oui c’est un inspecteur avec qui j’aimerai passer un interrogatoire musclé ! Je résisterai pour passer le plus de temps possible avec lui. Mais il a déjà le coeur pris par cette chère Adelyse. Elle est un peu tordue, délurée mais loin d’être bête.

Je ne vais pas dire du mal de ce nouveau thriller car il est bien. Oui il est vraiment bien. C’est marrant comme il est difficile de trouver des arguments quand c’est bien que quand c’est mauvais.

Sylvie Grignon m’a permise de rentrer dans son univers et de suivre son évolution. Je ne suis qu’une modeste blogueuse mais quand je lui donne des conseils, elle n’hésite pas à les suivre et j’en suis flattée. Mais a-t-elle vraiment besoin de mes conseils ? Bien sûr que non ;-). Surtout que maintenant, elle a signé dans une maison d’édition digne de ce nom : Evidence Editions. Mais de soutien, oui ! Je sais que je vais dévier et ne pas parler du livre, mais je suis sur mon blog et vous connaissez mon franc-parler. Elle ne se prend pas une auteure et reste tout à fait modeste. Elle aime se lancer des défis d’écriture et ça donne de jolis résultats comme pour Carla. Elle n’hésite pas à parler de domaine qui lui sont inconnus, à se documenter, bref ce n’est pas une auteure à 1€ !

Pourquoi je vous conseille de lire tous ses polars ? Pour juger de son évolution, pour voir aussi la maitrise qu’elle a acquise au fil des livres, des années, de sa vie, de ses combats et de ses rencontres. C’est comme si elle nous ouvrait un peu sa porte et nous permettait de rentrer dans sa vie, avec ses doutes, ses angoisses, ses joies…. Bref, ça devient une amie.

Ah je sais je suis une sentimentale ! Mais Sylvie et moi, c’est pas juste une auteure et une lectrice. Mais je vous rassure, si un jour elle écrit une daube, je n’hésiterai pas à lui et à vous le dire.

Sinon pour tout ceux qui la connaissent et qui ont eu le plaisir de la lire, et bien : Continuez  ! Ne vous arrêtez pas en si bon chemin ! Vous allez retrouver le beau gosse, Antoine, avec son flair du tonnerre, ses compagnons de toujours et aussi une nouvelle intrigue qui va foutre encore un sacré bordel dans le monde des multinationales !

Maintenant, une question se pose : suite ou pas suite ? telle est la question ;-).

Ta fidèle tordue

Pourpre de Sylvie Grignon – Editions Evidence – Collection Clair Obscur – 15€ – 265 pages –

 

 

7 réflexions sur “Pourpre de Sylvie Grignon

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s