Knightfall, la série History qui s’attaque à d’autres mecs qui en ont !

Oyé, oyé braves gens !

Après avoir croisé la route de ces ténébreux et tatoués Vikings, History a décidé de poser ses valises en France et de s’attaquer à ces riches soldats de Dieu : les templiers soit Knightfall.

index

1291. Après 43 jours de siège à Acre, les templiers et leur meneur Sir Landry sont contraints de quitter la ville face aux musulmans. Cette défaite des chrétiens signe la fin de la présence franque en Terre Sainte et surtout la perte du Graal durant la bataille.

Quinze ans plus tard, nous retrouvons les Templiers à Paris. L’ordre du Temple est secoué et les chevaliers ne savent plus quel rôle ils doivent jouer dans la société. Au milieu du conflit déjà bien établi entre la communauté chrétienne et juive, la puissance du Pape Clément V et du roi de France Philippe le Bel, leur utilité est remise en question. Cependant, l’arrivée d’un indice sur l’emplacement du Graal va raviver les espoirs de Sir Landry.

 

 

« Anne-Ju en gueuse ! On aura tout vu ! »

Non mais dis donc ! Ce n’est pas de ma faute, si les mecs qui en ont me plaisent ! Il faut dire que Vikings, avec ses 5 saisons, ne cessent de m’en mettre plein la vue. Et quand j’ai vu cette nouvelle série se profiler, je n’ai pas pu résister.

Depuis mon adolescence, je suis fascinée par ces soldats-banquiers du moyen-âge. Je les ai découvert dans la saga des Rois Maudits de Maurice Druon que j’ai piqué à ma mère. Quand je suis tombée sur ces petits trésors, je n’ai pas réussi à fermer le livre ! 7 volumes que j’ai dévoré. C’est une période de l’histoire que j’aime énormément et qui me fascine. Je la trouve innovante, ambitieuse et passionnante. Bref revenons à cette série.

Dès le premier épisode, on assiste à un flot d’épées, de combats, de charges en tout genre. Il faut en mettre plein la vue ;-). Les massacres de la Guerre Sainte ne sont pas des légendes mais hélas la réalité. De toute façon, à cette époque, soit tu étais soldat, soit paysan ou moine ! Bon, là, ils sont à la fois soldat et moine. Les templiers sont l’armée du Pape mais avant tout des hommes dont le plaisir de la chair est proscrit ! Mais bon, vous vous doutez bien, c’est comme si on me disait que le mojito n’est pas une boisson pour moi ;-).  Attention, je ne dis pas que tout est à prendre pour une réalité, cette série est fiction qui essaye d’être cohérente ! Donc amis historiens, qui d’ailleurs n’avaient pas vécus à cette époque, ne montez pas au créneau en hurlant « Sacrilège »! Ok ! C’est une série !!!!

Religion, passion et pouvoir : voilà les 3 mots qui résument cette nouvelle série.

Religion, bon pas besoin d’en dire beaucoup plus. Ces soldats de Dieu ont une mission : trouver le Graal et le mettre en sécurité. Mais bon il ne faut pas oublier que l’Eglise, à cette époque, est plus puissante que n’importe quel roi.

Pouvoir ! Ah le pouvoir ! Le leitmotiv de tout homme et femme de cette époque…toujours à la mode d’ailleurs ! Ici, mise à part le pape, on retrouve Philippe Le Bel, ce roi de France qui peut sembler très sympathique dans les premiers épisodes mais qui va révéler sa véritable nature au fil des épisodes. Il est bien comme dans mes souvenirs.

Passion :-* On ne peut pas vivre sans passion, surtout quand la vie est courte (à cette époque, une flèche ne pardonnait pas !). ¨Comme dans toute l’Histoire du monde, les affaires de fesses ne vont pas aider les affaires du pape et de nos templiers ! N’oubliez pas la chair est faible !

Côté historique, politique et religieux, il s’agit de cours accélérés qui sont proches de la réalité. J’ai été convaincue par le scénario même s’il n’a rien de surprenant. Après, cette série n’arrive pas à la cheville de sa grande sœur et de toutes ses cousines mais elle se défend bien !

 

images

L’instauration des personnages principaux est propre : le roi de France (Ed Stoppard), Sir Landry (Tom Cullen) ou le conseiller du roi William de Nogaret (Julian Ovenden), et l’exposition succincte d’autres personnages historiques comme la Reine Jeanne de Navarre (Olivia Ross) annonce des personnages puissants.

 

 

Je n’oublie pas les décors que je trouve soigné ainsi que tous ces costumes qui sont de mieux en mieux au fil des séries.

Sachez que cette série est inédite en France (comme 95% des séries que je regarde). Autre chose à noter : une saison 2 est commandée. Donc on n’a pas fini de bouffer du chevalier croisé  ;-).

 

Knightfall –  Saison 1 – 10 épisodes – 1ère diffusion le 06/12/2017aux USA sur History

 

 

 

12 réflexions sur “Knightfall, la série History qui s’attaque à d’autres mecs qui en ont !

  1. isabellecorlier dit :

    Bon, j’avoue, j’ai un peu peur…parce qu’autant les Brits savent y faire, autant les ricains privilégient toujours grands effets sur respect historique. Attention, je ne crache pas sur un bon divertissement, mais avec les Templiers, y’a tellement plus que juste la quête du Graal. Les mecs étaient au coeur de ce qui a forgé notre monde actuel…ici et au proche-orient. Bref, j’espère que ça va un peu plus loin que galoper après une coupelle, baguenauder les gueuses et trancher du mauresque…

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s