Nox, la nouvelle série nocturne de Canal+

Si vous me suivez depuis le début, vous savez que j’aime le mojito mais aussi les créations originales de Canal +. Depuis lundi 12 Mars, Canal + diffuse son nouveau bébé : NOX (nuit en latin).

Lorsque sa fille Julie (Maïwenn) disparaît dans les sous-sols de Paris sans laisser de trace, Catherine Susini (Nathalie Baye) est persuadée qu’elle seule pourra la retrouver. Ancienne flic, à la retraite autant qu’à la dérive, elle devra se résoudre à faire équipe avec Raphaël (Malik Zidi), le coéquipier de sa fille. Ensemble, ils vont quitter la surface et s’enfoncer dans les tréfonds de Paris pour se lancer dans une course terrifiante et effrénée aux allures de descente aux enfers.

 

 

« Alors qu’en as-tu pensé ? »

Tout d’abord, c’est le casting qui m’a attiré vers cette série : Nathalie Baye et Maïween réunies pour une série de Canal+, je me suis dit « mojitoooooooooooo » !

«Le polar n’est pas mon univers de prédilection. Pourtant je n’ai pas pu lâcher les 300 pages du scénario de Nox », s’étonnait  Nathalie Baye.

inde2xEt je ne me suis pas trompée. Nathalie Baye, ancienne flic à la retraite, un peu aigrie, des difficultés à communiquer avec sa fille, va tout faire pour la sauver…jusqu’au bout des ongles « aïe » (vous comprendrez ce clin d’œil en regardant la série !). C’est une grande actrice qui n’a plus rien à prouver. Ce rôle lui va à merveille. Maïwenn joue le rôle d’une flic courageuse qui a envie d’autre chose. L’ayant vue dans de nombreux films, comme dans Polisse, aussi bien en tant qu’actrice que réalisatrice, elle joue son rôle à la perfection. Mais elles ne seraient pas aussi brillantes sans des personnages secondaires qui crèvent aussi l’écran : Malik Zidi qui incarne Raphaël. Sa coéquipière, c’est sa famille et il va tout faire aussi pour la sauver…allant même jusqu’à franchir les limites. Il ne s’agit pas de flics « borderline » mais juste des flics avec les soucis de la vie quotidienne, comme vous et moi.

Après le casting, l’histoire. Elle tient la route ! En 6 épisodes, on passe par toutes les émotions et on se laisse très facilement happer par ce monde souterrain, noir,  que sont les catacombes parisiennes. Un endroit que j’aimerai visiter même après avoir vue la série ;-). Le réalisateur aurait pu choisir un autre titre : « peur sous la ville ». Car oui, c’est super flippant de connaitre l’existence de ce monde souterrain et de voir ce qui peut s’y passer. Oh, ce n’est pas la première fois que les catacombes attirent les scénaristes. Mais cette nouvelle création est « originale » et faut vraiment le coup d’être vue ! J’avoue que je l’ai regardé en un week end ;-).

« Nous tenions à raconter une histoire circonscrite dans le temps, avec un début et une fin, sans avoir à se préoccuper d’une éventuelle suite« , confie Quoc Dang Tran, co-auteur de la série.

«Nos sources d’inspirations étaient aussi bien Au cœur des ténèbres de Conrad que le mythe d’Orphée et d’Eurydice, Seven ou True Detective», résume le scénariste Quoc Dang Train. Le chaos des abysses est un écho à la loi du plus fort qui déchire notre société entre ceux d’en haut et ceux d’en bas.»

Grande fan d’Engrenages que je trouvais déjà bien sombre, Nox est encore plus sombre et diabolique que sa grande sœur.

Donc n’hésitez pas à sombrer dans ce monde troglodyte.

Pour la petite anecdote : Nathalie Baye s’est faite hypnotiser pour surmonter sa peur des espaces clos.

Nox – diffusée depuis le 12 Mars 2018 sur Canal + – Création originale – 6 épisodes

10 réflexions sur “Nox, la nouvelle série nocturne de Canal+

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s