The Alienist, la nouvelle série criminelle mi-Sherlock Holmes et mi-Mindhunter.

Hello mes tordus,

« Oh mais cela faisait longtemps ! »

Oui j’avoue, je vous ai délaissé mais c’était pour mieux revenir. J’avoue aussi que j’ai cherché à visionner des séries qui tiennent la route. Ce premier semestre n’est vraiment pas fameux en trouvaille, mais j’arrive à en sortir quelques unes du lot, dont celle du jour : The Alienist.

Le titre vous dit peut-être quelque chose ! Comme on peut s’en douter, il s’agit de l’adaptation d’un livre ! Tant qu’à faire, pourquoi se creuser les méninges alors que d’autres l’ont fait pour nous ! C’est en 1994, que sort The Alienist de Caleb Carr. Il deviendra un best seller. Je vous le dis de suite: je ne l’ai pas lu donc il n’y aura pas de comparaison entre le livre et la série.

A la lecture du synopsis, je me suis dit que c’était prometteur :

New York, 1896. Des meurtres d’enfants prostitués et travestis secouent la métropole américaine en plein boom. Qui se cache derrière ? Pourquoi ? Et comment l’arrêter ? Le Dr. Laszlo Kreizler, Aliéniste de profession, étudie les comportements psychologiques déviants, et notamment ceux des sociopathes. Un véritable précurseur dans cette discipline. Avec son vieil ami, le dessinateur John Moore, et la secrétaire insoumise de Roosvelt, Sara Howard, ils vont se plonger dans l’affaire…

 

 

« Alors toujours aussi convaincue ? »

Ce que je peux dire c’est que le premier épisode peut faire douter. « Où est le rythme ? » perdu dans les rue de NY ! En tout cas, c’est ennuyeux et long à se mettre en place. Mais passé cet épisode et un mojito bien sec, j’arrive enfin à y voir plus clair !

Au fur et à mesure des épisodes, j’avais le sentiment d’avoir affaire à un mix de Sherlock Holmes et de Mindhunter (chronique ici). Comme pour toute enquête, le but est d’arrêter l’assassin. Mais là, il n’y a pas que cela : comprendre pourquoi il le fait ! Le début du profilage, sauf qu’ils n’ont pas encore d’avion à eux, mais un bureau squatté chez le docteur.

 

« Viens voir, viens voir  le docteur non n’aie pas peur ! »

Oups un aliéniste : le docteur des fous ! On peut dire qu’à cette époque, entre les traumatismes des guerres, de la dureté de la vie, de la vinasse, ce genre de job devait être en plein développement.

Le Dr. Laszlo Kreizler fait un peu flipper au premier abord ! Personne ne veut écouter ce qu’il a à dire et comprendre ce qui le motive à aborder une enquête différemment que la police de l’époque qui était vraiment bête et méchante ! Au fil des épisodes, il va créer son groupe de « recherche » : un illustrateur, issu de la bourgeoisie new-yorkaise, des jumeaux juifs très intelligents et avares de découvertes (empreintes par exemple) et une femme, la première femme à travailler dans un commissariat. De beaux clichés ! Une équipe dont les personnages ne collent pas bien dans le paysage « mondain » de cette époque.

Vous l’avez compris, il y a pas mal de sujets dans cette série. Il faut vraiment passer le premier épisode et limite ne pas en tenir compte. Attention, ce n’est pas non plus « LA série du moment » ! Heureusement, les acteurs tiennent le coup. Ils ne sont pas excellents mais juste bons et convaincants (heureusement !).

Le plus de cette série : les décors. L’esthétique est juste parfait. La ville a été reconstruite complètement pour coller au plus du roman et de l’atmosphère brumeux et sombre de cette époque où la révolution industrielle fait rage. Je sentais (limite) la boue se coller à mes pieds, tellement que c’est réaliste. Je n’osais pas imaginer la puanteur de l’époque ! C’est ce qui fait que j’ai continué à regarder cette série. La minutie est parfaite.

Vous avez capté : le scénario manque d’élan mais c’est une série que je vous conseille vivement.

La saison 1 a une fin : celle du livre. Au moins, s’il n’y a pas de saison 2, on aura eu notre fin. Après s’il y a une suite, elle sera complètement inédite. J’espère juste qu’ils demanderont à Caleb Carr de les aider pour le scénario comme pour La servante écarlate (chronique ici)). La série a été diffusée sur Polar+ en France. A suivre….

 

The alienist – série dramatique, historique – date de diffusion aux USA : du 21/01 au 26/03/2018 – Saison 1 – 10 épisodes

9 réflexions sur “The Alienist, la nouvelle série criminelle mi-Sherlock Holmes et mi-Mindhunter.

  1. cannibaleslecteurs dit :

    Chouette article que je rejoins à peu près en entier, à ceci près que, non seulement j’ai lu le roman de Caleb Carr, mais en plus, c’est tout simplement MON polar préféré de tous les temps (et j’en ai un paquet, des polars !) Mon attente était donc très forte au sujet de cette adaptation, et je l’ai attaquée en étant sûr d’être déçu. Hé bien non ! Le livre reste supérieur (c’est souvent le cas), il y a plus d’humour, plus de profondeur et de finesse ; mais la série tient parfaitement la route, notamment grâce à son bon casting et à ses décors exceptionnels.
    Ce n’est pas un bouleversement total non plus, mais c’est une bonne série.

    Petite précision en ce qui concerne une éventuelle saison 2 : elle pourrait ne pas être totalement inédite, car il existe une suite à « L’Aliéniste » – ou du moins, il existe un deuxième roman, « L’Ange des Ténèbres », dans lequel on retrouve Kreizler et ses acolytes. Il se passe un an ou deux après le premier, et pourrait très bien servir de support à la saison 2, d’autant que c’est un très bon roman à nouveau. Pas aussi fort que « L’Aliéniste », mais très costaud tout de même.
    Voilà, c’est tout 🙂

    Aimé par 2 personnes

  2. lesgrimoiresdelaurie dit :

    Je prend bonne note de cette série. J’ai toujours peur de commencer ce genre de série et qu’il n’y ai pas de saison 2, donc de rester sur ma faim! Mais si tu me dis que la saison 1 se termine avec une vrai fin alors j’irais surement jeter mon œil averti sur cette nouvelle série. 😀 Merci pour la découverte. Elaurie

    Aimé par 1 personne

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s