Sous nos yeux de Cara Hunter

Quand Bragelonne sort un thriller, je suis dans les starting blocks! Je suis vraiment fan des choix de sa responsable. A croire que l’on recherche les mêmes choses en lisant un thriller.

 

Quelqu’un a enlevé Daisy Mason. Quelqu’un que vous connaissez.
Alerte enlèvement : la petite Daisy Mason, 8 ans, a disparu lors d’une fête, donnée dans le jardin de ses parents. Elle était déguisée en pâquerette : elle portait une robe, des collants et des chaussures vertes, ainsi qu’une coiffe avec des pétales blancs. Et personne n’a rien vu.
L’inspecteur Adam Fowley, qui prend en charge l’enquête, sait bien que, dans 90% des cas, c’est un proche qui a fait le coup. Il a lui-même perdu un fils, Jake, quelques mois plus tôt. Or, la famille de Daisy compte son lot d’étranges individus : sa mère fait ce qu’elle peut pour préserver les apparences, son père se montre systématiquement sur la défensive, et le petit frère ne dit pas un mot…
Le vernis de respectabilité si cher à ce quartier de la classe moyenne s’effrite peu à peu sous la pression de l’enquête, des rumeurs et des réseaux sociaux. Les Mason, famille modèle, préfèrent parfois le mensonge par omission à la vérité, et des secrets inavouables sont sur le point d’éclater…

 

« Ça donne envie n’est-ce pas ? »

Un barbecue, des invités, des enfants qui courent partout, des personnes qui rigolent, aller à la cuisine, chercher les merguez, bref ..il est possible de ne pas avoir les yeux partout et de ne pas se rendre compte qu’une personne manque…même quand c’est sa fille.

C’est qui arrivent aux Mason. Un moment d’égarement, et leur fille Daisy disparait. La police arrive, interroge, soupçonne mais surtout doute. Car oui, il y a autant de témoins que de suspects. Comme à chaque disparition, on se tourne d’abord vers la famille. Combien d’affaires sordides sont familiales ? Et il faut toujours se méfier de celui que personne ne soupçonnerait : le gentil, le mec simple ou la femme. Il n’y a pas de sexisme dans ce cas.

Cara Hunter arrive  à nous faire supposer, douter et tout d’un coup on repart à zéro. Elle essaye de tout faire pour que chaque pièce s’emboite parfaitement dans ce puzzle. Le temps prend aussi une grande place dans cette investigation. Un autre élément, qui a une place aussi importante de nos jours, qui est aussi nuisible aux enquêtes : les réseaux sociaux. En un clic, tout peut basculer : on passe de la peine à la haine en voulant réduire au silence un suspect.

Vous êtes vous déjà posés la question en regardant des amis que vous fréquentez, que vous connaissez parfaitement, ce qui se passent quand les portes sont fermées, chez eux ? On ne sait jamais ! On ne connait jamais assez bien ses voisins, ses amis de longue date et sa famille. Combien de famille ont des secrets de famille ? Des secrets générationnels qui pourrissent l’existence des descendants avant d’exploser !

Même s’il y a tous les ingrédients, il m’a manqué quelque chose. Un truc qui lie bien tout ça, qui rend plus fluide l’histoire, moins brouillon par moment. Oui en refermant ce livre, je suis restée sur ma faim. Bon je vous rassure, je n’étais pas affamée mais il me manquait quelque chose…que je n’arrive toujours pas à définir après 2 mois. Je deviens peut-être difficile avec le temps ;-). Mais j’aurai toujours autant d’enthousiasme à lire la collection Thriller de Bragelonne.

 

Sous nos yeux de Cara Hunter – Editions Bragelonne – Sorti le 16/05/2018 – 20€ – 336 pages

 

7 réflexions sur “Sous nos yeux de Cara Hunter

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s