Le vase rose d’Eric Oliva

Depuis la création de mon blog (il y a 2 ans déjà !!), la maison Taurnada m’a fait confiance et m’a confié ces bébés à lire et à chroniquer.

C’est toujours avec plaisir de découvrir des nouveaux auteurs et leurs univers. Eric Oliva sort son roman intitulé : Le vase rose.

De quoi ça parle ? de ça :-).

Et si votre pire cauchemar devenait réalité ?
Quand votre vie bascule, vous avez le choix : sombrer dans le chagrin ou tout faire pour vous relever.
Frédéric Caussois a choisi.
Pour lui, aucun compromis, il doit savoir, connaître la vérité.

Vous n’y voyez pas plus clair, n’est-ce pas ?  C’est normal, c’est tordu ! Allez, je suis sympa, je vais vous en dire un peu plus.

Déjà, ça se passe dans la région lyonnaise. Frédéric est un homme accompli : il est patron de sa propre boîte qui tourne bien. Il est marié et heureux (oui oui ça existe). Il a un petit garçon, Tao. Tao est malade et quand son papa lui donne son sirop, il décède quelques minutes après : empoissonnement à l’arsenic. Et là tout bascule …. vous vous en doutez.

« Allez, encore un roman qui va nous dire que c’est dur de vivre la perte d’un enfant blablabla..et moi qui n’ait pas d’enfant ! »

Bah non la tordue. Cela va plus loin que ça. Effectivement, je ne vais pas vous mentir en vous disant que Frédéric va péter le feu, que tout va se passer comme si de rien. La même vie qu’avant ! Certes, je ne peux imaginer ce qu’est la perte d’un enfant surtout quand c’est toi qui donne le poison à ton fils ! La culpabilité doit être énorme. Mais après la culpabilité, viennent les questions : pourquoi ? comment s’est possible ?

Eric Oliva est doué pour ne pas mettre en avant le côté pathos de cette perte.Il arrive petit à petit à en faire une force. Cette force de savoir, de se battre, de comprendre, de se surpasser. Et tout ça pour se transformer au fil des pages en un putain de bon thriller !! Oups

« Tu fermes ta gueule et tu sors d’ici tranquillement. Par contre, si je découvre que je me suis trompé et que tu es pour quelque chose dans la mort de mon fils, je te poursuivrai jusqu’au bout du monde pour te crever. Je t’en donne ma parole. »

Et vlan prends ça ! Ce livre est juste prenant, captivant, retournant. Je n’ai même pas eu le temps de finir mon mojito tellement que je voulais savoir jusqu’où Eric Oliva voulait me conduire. La loi du talion ? oeil pour oeil dent pour dent ! La fameuse ligne à ne pas franchir, va-t-elle être franchie ? Que c’est bon mes tordus de lire des petites pépites comme ça.

Je ne pense pas que cela soit dû au fait que je n’ai pas d’enfant. Ce livre est pour tout le monde. J’ai une soeur, que j’ai soigné aussi, à qui j’ai donné du sirop et qui aurait pu être empoissonnée.

D’un drame bien noir, il en sort un roman étincelant (comme quoi je peux être très gentille quand ça me plait :-)).

Le vase rose d’Eric Oliva – Editions Taurnada – sorti le 03 Mai 2018 – 232 pages – 9.99 € (même pas cher en plus !)

4 réflexions sur “Le vase rose d’Eric Oliva

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s