Une tordue à Lyon #23

Hello mes tordus,

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une nuit de folie que j’ai vécue. Ah tout de suite, je  vois votre sourire en coin. Non ce n’est pas une mojito night …mais ça aurait pu accompagner ma nuit spéciale  » Seigneur des anneaux ».

« Dis Anne-Ju, c’est facile de se faire une nuit spéciale ; on met les DVD, on s’assoit dans son canapé et roule mon hobbit ! »

Tout est toujours facile, mais Lyon est une ville spéciale !

Petit cours d’histoire :

Le 26 décembre 1894, la France apprend que les frères Lumière( lyonnais d’origine) travaillent sur un nouveau kinétographe (ancêtre du projecteur). Le 22 mars 1895, le public parisien assiste à la première démonstration de cet appareil. Pour la première fois, un film d’animation devient visible par toute une assemblée. Le 7ème art est lancé.

Quoi de plus normal que de trouver à Lyon, un musée institut Lumière, une salle de projection et aussi un festival qui a lieu tous les ans en octobre. C’est un festival très renommé , rdv des grands réalisateurs, acteurs, actrices etc…

Grâce à « tête de livre » ( alias facebook :-)), j’ai vu passer que l’institut Lumière organisait une nuit spéciale « Seigneur des anneaux »: la diffusion des 3 films en VOSTFR et surtout en version longue, soit 12h de film non-stop !!

J’avoue que j’ai hésité car cela tombait un samedi soir et je me disais, qu’avec mon grand âge, il me faudrait plus de deux semaines pour me remettre de cette nuit blanche.  En l’espace de quelques heures, toutes les places étaient prises. Tant pis !

TQDO2156Mais au vue du succès, une seconde nuit a été rajoutée : le vendredi soir. Ni une ni deux, j’ai pris de suite ma place.

Je vous rassure, j’ai déjà vu ces films de nombreuses fois et surtout au cinéma à chacune de leurs sorties. Mais j’étais curieuse de savoir quelle ambiance, il allait y avoir. Bon, le hic, c’est que l’on m’avait prévenu que dans la salle Tony Garnier, où avait lieu cette nuit, les sièges étaient nazes de chez nazes ! Il fallait prévoir des coussins et autres choses molletonnées pour mon fessier.

Vendredi 19 octobre, je me suis donc rendue à la halle Tony Garnier, armée de mes coussins, de friandises … Il y a du monde mais le flux est géré super bien donc en 10 minutes je suis à l’intérieur. Après, il faut choisir une place stratégique : en haut sur le côté, près de l’escalier où il y a des places pour 2 personnes. Étant seule, je pouvais m’étaler et ne gêner personne quand je voudrais me dégourdir les jambes.

 

Impossible de ne pas papoter avec ma voisine de derrière qui est venue aussi seule. On hâte que ça commence. La salle se remplit :

19h, le président de l’institut lumière prend la parole. Il demande à la salle qui n’a jamais vu La communauté de l »anneau au cinéma. Et là, je vois que 95% de la salle lève la main ! Oh purée ! Mais c’était il y a combien d’années ! 18 ans !!!! Vlan je prends un coup de vieille dans la tronche !! Bon, je me réconforte car ça commence.

Fin du premier film – Ouf, il est temps car j’ai besoin de me dégourdir les jambes (Moi qui d’habitude, ne reste jamais assise sauf au cinéma). Tout le monde se rue au bar pour reprendre des forces et aux WC pour se soulager. Il y a aussi un dortoir de mis en place derrière l’écran. Mais vu le monde, je ne vais pas y faire un tour. 15mn après, le second film commence. Je tiens toujours bon mais il est vrai que le siège est super inconfortable !

Fin du second : je constate qu’il y a moins de monde au bar, des places vides qui ne se remplissent pas à la fin de l’entracte. Il faut dire qu’il est pas loin de 3h du matin. Je commence à piquer du nez mais je tiens bon….

A 5h du matin, je n’en peux plus ! J’ai mal partout, j’ai envie de dormir. Le dortoir ? non merci.

5h30, je décide d’abandonner et de rentrer chez moi en prenant le premier bus. Il ne restait qu’1h30 mais c’était au-dessus de mes forces.

6h je suis chez moi, prête à me coucher ! Je suis contente car j’ai tenu 80% de la soirée. Et je n’ai aucune séquelle de vieillesse !

Bilan : Halle Tony Garnier est une salle non adaptée à ce genre d’évènement ! Je m’attendais à un peu plus d’ambiance et de folie (je sais, je suis tordue). Mais je ne regrette pas de l’avoir fait car j’ai quand même bien kiffé !

Si ça vous intéresse, je vous mets le lien ici, de l’institut Lumière. Je vous en reparlerai car ils ont une programmation super intéressante.

 

 

 

 

2 réflexions sur “Une tordue à Lyon #23

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s