Mon ombre assassine d’Estelle Tharreau

Quand Joël, des Editions Taurnada, me demande si je veux lire le petit dernier d’Estelle Tharreau, je dis : « ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ».

image5841970ec04eedbb

« waouuuuuuuuuuuhhhhhhh »

Après Orages (chronique ici), L’impasse ,De la terre à la bouche (chronique ici) voici le petit dernier de cette blonde énigmatique : Mon ombre assassine.

En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession.
Celle d’une enfant ignorée, seule avec ses peurs.
Celle d’une femme manipulatrice et cynique.
Celle d’une tueuse en série froide et méthodique.
Un être polymorphe.
Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir.
Une ombre. Une ombre assassine.

Dans la famille « #jesuistordueetj’assume », je demande « Estelle ». Mais où est-ce qu’elle va chercher toutes ces idées de fracassée du cerveau ! Je suis une petite joueuse à côté d’elle ;-).

Estelle Tharreau, que j’ai eu le plaisir de croiser au Creusot, est la délicatesse et la douceur incarnée avec son brushing impeccable. Mais c’est ce qu’elle veut vous faire croire car dans ses livres, elle ferait flipper les plus méchants.

Déjà la couverture : elle colle parfaitement au thème et à l’ambiance qui se dégage de ce livre-tordu.

« Je suis la fille d’une dépression post-partum et d’un raté démissionnaire. Je suis la soeur d’un clone paternel et d’un monstre répugnant. »

Bon bah voilà tout est dit ! Une femme ( Girl power), Nadège, institutrice aimée de ses élèves, des parents, de ses collègues, de sa famille (euh pas tout à fait mais je n’en dirai pas plus) est la fille que l’on aimerait avoir comme amie. Ça c’est au début que l’on pense cela. Bah oui, la pauvre, elle s’est défendue. Elle a repoussé les avances d’un homme qui n’en ai pas à sa première tentative de viol. Tu as envie de crier #balancetonporc !

Mais Nadège n’est pas seule. Elle ne sort jamais sans son ombre….Assassine ! Un grain de sable se coince de le rouage qu’elle a établit, « pas de souci » je le dégage !

C’est là que tu fais l’inventaire de tes amies. Tu te dis que toi aussi tu as peut-être une Nadège Solignac dans ta famille, dans tes amies, dans tes collègues. Tu fais fonctionner ta mémoire. Tu scrutes les moindres gestes de tes suspectes potentielles. Bref, tu deviens tordue…comme Estelle Tharreau.

Ce roman n’est pas qu’un simple thriller. Lisez bien les notes au début, vous allez vite comprendre que vos soirées vont devenir silencieuses et vos nuits blanches. Votre cerveau va fonctionner comme jamais. Vous allez passer du « oh la pauvre » au « je vais te buter XXX ». Comme à chaque fois, Estelle Tharreau manipule à la perfection la psychologie de son personnage et aussi de son lecteur. Elle n’épargne personne : la mère, le père, le frère (la famille), les amis (le milieu social), les collègues (le travail)…Chaque personne qui croise la route de Nadège n’en ressortira pas idem ! Et toi aussi lecteur que tu es !

Estelle et Nadège vous attendent dans ce nouveau roman, rempli de suspense, de mojitos (ah bah non mais c’était pour moi), de sursauts, de rebondissements….

Saurez-vous semer cette ombre assassine ?

 

 

 

Mon ombre assassine d’Estelle Tharreau – Edition Taurnada – Sortie le 17 janvier 2019 – 9.99€ – 260 pages

15 réflexions sur “Mon ombre assassine d’Estelle Tharreau

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s