Le parfum, la nouvelle fragrance de Netflix

Cela faisait un petit moment que je ne vous avais pas parlé d’une série. Comme vous le savez, je suis une abonnée Netflix depuis 2 ans déjà (enfin je crois, ma mémoire me joue des tours).

STOP ! Je vous rassure? vous pouvez aussi la voir ailleurs que sur Netflix ! Donc inutile de me dire : « bah quand on n’a pas Netflix, on fait comment? » Tu vas sur internet et tu regardes en streaming ! Je suis sympa, je te fais économiser un abonnement :-).

Il y a un mois, j’ai découvert cette nouvelle série allemande dont le nom m’a tout de suite parlé : Le parfum.

Ah je vois que ça vous dit quelque chose…le fameux roman de Patrick Süskind. Souvenez-vous : Nous sommes au XVIIIème siècle, Jean-Baptiste Grenouille, qui n’est pas né avec une cuillère en argent, a un don : un nez unique au monde. Il rêve de créer le parfum unique. Bon, bien sûr, il ne va pas aller récolter des fleurs, non non, il va tuer des femmes et devenir un sorte de monstre. Je vous conseille d’ailleurs de le lire car c’est un excellent roman.

Mais je vous rassure, cette série s’en inspire mais n’en n’est pas une adaptation.

Six adolescents pensionnaires se lient d’amitié autour d’une passion commune pour le parfum. Lorsque, des années plus tard, l’un d’entre eux est violemment assassiné, de troublants secrets sont mis à jour tandis que la police enquête sur chacun des membres du groupe..

 

 

L’ambiance allemande, tout de suite ça fait la différence. Ça fait bien flipper ! Il est clair que ce roman n’est pas une adaptation mais un hommage. Nombreux criminels se sont inspirés de leurs pères dans des livres, de ces personnages mal nés, souvent rejetés par les autres, différents des autres. C’est le cas de ces 6 adolescents. Ils vont se lier d’amitié pendant leurs années de pensionnat. Ils sont tous comme Grenouille : des enfants mal aimés, non désirés, que la vie n’a pas épargné. Et comme tout ado, ils vont avoir des secrets, des secrets qui des années après vont les poursuivre, les marquer à vie.

De l’autre côté, il y a une flic, qui , comme eux, n’a pas été épargnée par la vie. Et qui semble continuer à faire les mauvais choix. Mais elle a du « nez » (je sais c’était trop facile, il fallait que je la place :-)). Elle sent bien que quelque chose est liée à ce roman, que tout part de là. Mais qui sont-ils ? Des adultes avec des blessures si profondes qu’ils sont détestables.

C’est la marque de fabrique des séries allemandes. Nous sommes bien loin de Derrick, du Clown, l’Allemagne montre qu’elle sait faire de bonnes séries mais niveau personnages, elle ne les épargne pas ! Les hommes sont justes détestables et répugnants ! Oui, on a envie de les buter …. tous ! Les femmes sont dures, trop dures, brutales. J’ai adoré la flic qui casse tous les codes selon moi. Ils tiennent bien la route.

Concernant l’intrigue, je m’attendais à une montée en puissance. Par moment, je me suis un peu perdue et j’ai pas tout capté. Mais l’austérité tellement étouffante m’a fait rester jusqu’au bout. Il ne faut pas abandonner. On la sent un peu venir la fin mais bon le dernier épisode vaut le détour.

Alors si vous avez envie de vous enivrez, regardez cette série :-).

Le parfum – Disponible depuis le 21 décembre 2018 sur Netflix – 1 saison de 6 épisodes

8 réflexions sur “Le parfum, la nouvelle fragrance de Netflix

Quelques mots tordus...vas y, lâche toi :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s